Berlandier, Jean-Louis

1805 - 1851
Naturaliste et médecin français établi au Mexique. Né vers 1805 dans une famille pauvre de Fort de l'Écluse, près de la frontière suisse, il entre comme apprenti dans une pharmacie genevoise et étudie la botanique sous la direction d'Augustin Pyrame de Candolle (1778-1841). Son 'Mémoire sur la famille des Grossulariées' publié en 1826 est si bon qu'A.P. de Candolle l'intègrera sous une forme réduite dans son 'Prodromus' (3: 447-483, 1828).
Le 14 octobre 1826, Jean-Louis Berlandier embarque à la demande d'A.P. de Candolle et d'autres botanistes genevois, à destination du Mexique, pour participer à la mission de reconnaissance de la frontière mexicano-américaine dirigée par le Général Manuel de Mier y Teran (1789-1832). Il ne s'intéresse pas qu'aux plantes et aux animaux, mais effectue également un réel travail d'ethnologue sur les populations indiennes, participant même à une chasse aux bisons avec les comanches.
Atteint par la malaria, Jean-Louis Berlandier se fixe en août 1829 à Matamoros, où il épouse une mexicaine avec laquelle il aura plusieurs enfants et exerce la profession de médecin-pharmacien.
Il n'en continue pas moins ses missions d'explorations et de 1827 à 1831, il enverra à A.P. de Candolle 52.000 spécimens d'herbier. Après 1831, Jean-Louis Berlandier continue seul son travail et publie notamment, seul ou en collaboration, 'Memorias de la comision de limites' en 1832, 'Journey to Mexico' en 1834, 'Caza del oso y cibolo en el nor-oeste de Tejas' en 1844 et 'Diario de viaje de la comision de limites…' en 1850.
De 1846 à 1848, il intègre l'armée mexicaine comme aide de camp et cartographe avec le grade de capitaine lors de la guerre contre les Etats-Unis d'Amérique. En 1850 il est pressenti pour participer à la commission internationale chargée de définir la nouvelle frontière entre les deux pays.
Il décède accidentellement en 1851 de noyade en traversant la rivière San Fernando.
Il a décrit notamment Cactus bicolor (syn. de Hamatocactus setispinus) et Jatropha cathartica. Plusieurs espèces lui ont également été dédiées, comme Echinocereus berlandieri pour les Cactaceae ou Jatropha berlandieri (syn. de son Jatropha cathartica) pour les Euphorbiaceae.

Nationalité : française.

Auteur

philippe (contacter)
Fiche créée le 10/05/2008.


Plus de photos de Jean-Louis Berlandier avec Google images.

Fiches de familles :

Aucune.

Fiches de genres :

Aucune.

Fiches d'espèces :

image disponible Jatropha cathartica Teran & Berlandier 1832




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
http://www.cactuspro.com/encyclo