Cleistocactus winteri (F. Ritter) D.R. Hunt

Description

Petit cierge ramifié à partir de la base, facilement identifiable avec ses tiges retombantes et rampantes densément couvertes d'épines dorées.
Tiges de généralement 2-3(jusqu'à 5)cm de diamètre sur jusqu'à 1,50m de long, comportant 16-17 côtes aux aréoles brunes serrées (espacées de 3-4mm)
Aréoles portant jusqu'à 50 épines (20 centrales et 30 radiales) dorées, fines et flexibles de 0,4-1cm de long (voire plus sur les rameaux âgés florifères).
Floraison diurne s'étalant sur une longue période en fin de printemps et en été. Chaque fleur reste ouverte plusieurs jours. Fleurs naissant latéralement, zygomorphes, très ouvertes à l'extrémité, les pétales extérieurs recourbés vers l'arrière, mesurant 5-6cm de long sur 5cm de diamètre, orange pâle à rouge rosé (saumon), avec une bande médiane rougeâtre plus foncée sur les pétales.
Fruit sphérique vert à vert rougeâtre de 7-10mm de diamètre.

Culture

Culture facile. Très beau cierge doré pouvant être maintenu petit lorsqu'il est cultivé en pot. Convient également à la culture en pots suspendus.
Donné comme résistant au sec à de courtes et faibles gelées, mais on évitera de descendre en dessous de 5°C.
Ce petit cierge fait partie des espèces produites à grande échelle que l'on retrouve dans toutes les grandes surfaces, souvent scalpé à 2-3cm du sol pour provoquer l'apparition de rejets. Le point de jonction de ces rejets est fragile et l'amateur gagnera à les bouturer rapidement. Il est également impératif de remplacer la tourbe d'origine par un substrat plus adapté et d'arroser avec précaution les premières années car ses tiges gonflées à l'engrais sont sensibles à l'excès d'eau d'arrosage qui provoque rapidement leur pourriture. Une fois endurci et acclimaté à vos conditions de culture, ce cactus se développe sans soucis particuliers.
Espèce souvent attaquée par les cochenilles qui se cachent dans sa dense couverture d'épines et sous les tiges.
Reproduction facile par bouturage de tiges, plus rarement par semis.
Parfois proposé comme plante cristée mais souvent confondu sous cette forme avec Cleistocactus samaipatanus. Retirer les rejets normaux pour conserver la cristation. Bouturez au moins un rejet pour vérifier l'espèce (Cleistocactus samaipatanus a des fleurs différentes mais aussi des épines moins denses et plus fortes).

Étymologie

Cleistocactus: du grec kleistos, fermé, en référence aux fleurs tubulaires du genre dans sa conception originale (qui inclut maintenant des plantes dont les fleurs ont l'extrémité plus ou moins ouverte).
winteri: en l'honneur de Hildegarda Winter (1893-1975), soeur de Friedrich Ritter qui décrivit le premier cette plante sous le nom de Winteria aureispina.

Habitat

Bolivie, Santa Cruz, Florida.

Anecdotes

Nom vernaculaire: Golden rat tail (anglais).

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

5°C

Arrosages

Hiver : Aucun. Eté : Moyen.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 1 m. Largeur : 3 m.

Couleur des fleurs

rose saumon

Publications spécialisées

Description originale: F. Ritter dans Kakteen und andere Sukkulenten, 13: 4 (-8) (1962) (comme Winteria aureispina) (type: FR 846, Bolivie, Santa Cruz, Florida, Agua Clara sur la route de Manaral à Mairana dans les gorges de Yapacani).
Nouveau nom: D.R. Hunt dans Bradleya, 6: 100 (1988). D.R. Hunt reclassa l'espèce dans le genre Cleistocactus dés 1987 (Bradleya, 5: 92) en conservant le nom d'espèce aureispinus. Mais ce reclassement fut invalidé car Cleistocactus aureispinus Fric, publié en 1928 dans Mollers Deutsch. Gartner -Zeit., xliii. 267, avait priorité, indépendamment du fait qu'il soit considéré comme un synonyme de Cleistocactus baumanii. D.R. Hunt renomma donc l'espèce l'année suivante en utilisant, comme base du nom d'espèce, le nom de genre monotypique sous lequel l'espèce avait été créée en 1962.

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 24/01/2001, mise à jour le 07/09/2008.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
cactuar
Cleistocactus winteri ssp. colademono
Cleistocactus winteri ssp. colademono


Cleistocactus winteri
Cleistocactus winteri


Cleistocactus winteri
Cleistocactus winteri


Cleistocactus winteri
Cleistocactus winteri


Plus de photos de Cleistocactus winteri avec Google images.

Fiches de botanistes :

image non disponible Hunt, David Richard

Fiche du genre :

image disponible Cleistocactus Lemaire

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Cleistocactus colademononis (L. Diers & W. Krahn) R. Mottram 2006
image disponible Cleistocactus hyalacanthus (K. Schumann) Roland-Gosselin
image disponible Cleistocactus samaipatanus (Cardenas) D.R. Hunt
image disponible Cleistocactus sepium v. morleyanus (Britton & Rose) J.E. Madsen
image disponible Cleistocactus sepium v. sepium (Kunth) F.A.C. Weber
image disponible Cleistocactus sepium v. ventimigliae (Riccobono) J.E. Madsen
image disponible Cleistocactus strausii (Heese) Backeberg
image disponible Cleistocactus winteri (F. Ritter) D.R. Hunt




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
http://www.cactuspro.com/encyclo