Loranthaceae Jussieu

Publication : Annales du Muséum National d'Histoire Naturelle 12: 292 (1808).

Classification

Description

Famille de plantes généralement parasites, dont une espèce, Tristerix aphyllus, qui parasite deux cactus colonnaires chiliens de façon très voyante lorsqu'elle fleurit, est bien connue des amateurs de plantes succulentes. Par ailleurs, plusieurs espèces de cette famille présentent des feuilles coriaces épaisses, mais une seule, Tapinanthus crassifolius, est considérée comme réellement succulente par G. Germishuizen dans Eggli, Illustrated Handbook of Succulent Plants - Dicotyledons 308-309 (2002).

Cette famille comprenait 2 sous-familles:
Loranthoideae à pollen trilobé, divisée en deux tribus: Lorantheae et Nuytsiae, cette dernière pour le seul genre arborescent Nuytsia.
Viscoideae à pollen sphérique, bien connue pour le gui européen, Viscum album.
Mais ces deux sous-familles sont plutôt considérées actuellement comme des familles distinctes, les caractères communs s'expliquant plus par une convergence des formes que par une réelle proximité phylogénique. Dans cette conception restreinte, la famille des Loranthaceae compte environ 24 genres pour 850 espèces dont 600 pour le seul genre Loranthus. C'est cette conception excluant les Viscaceae, retenue par Germishuizen et Eggli (2002:308), qui est adoptée dans cette encyclopédie.

Plantes généralement parasites et buissonnantes, à tiges sympodiales, souvent dichasiales, présentant chez la plupart des espèces une excroissance à l'endroit de la jonction avec la plante parasitée. Quelques espèces poussent en plein sol, notamment le seul arbre de la famille, Nuytsia, même si ses racines(?) sont suspectées de parasiter celles des graminées alentour! Quelques-autres sont des lianes. Feuilles simples et sans stipules, plutôt persistantes, coriaces, généralement opposées.
Plantes généralement hermaphrodites, parfois monoïques voire dioïques, à fleurs régulières en cymes ou en racèmes, souvent réduites à 3 fleurs, ou rarement en épis. Fleurs jaunes à rouges, à réceptacle en forme de coupe, possédant un calicule à pétaloïdes verdâtres (sauf Nuytsia: sans calicule). Etamines en nombre égal et adnées aux segments du périanthe. Style simple ou absent. Ovaire uniloculaire enfoncé dans le réceptacle, à ovules nombreux plus ou moins immergés dans le placenta.
Baie ou drupe à substance visqueuse, entourant les graines et leur permettant d'adhérer sur la plante parasitée (sauf Nuytsia: fruit sec à 3 ailes).

Type: Loranthus Linné

Culture

Inconnus en culture.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 04/11/2006.


Tristerix aphyllus
Tristerix aphyllus


Plus de photos de Loranthaceae avec Google images.

Genres de la famille Loranthaceae

image disponible Tristerix Martius 1830

Fiches de botanistes :

image non disponible Jussieu, Antoine Laurent de




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
http://www.cactuspro.com/encyclo