Melastomataceae Jussieu

Publication : Genera plantarum secundum ordines naturales disposita 328 (4 août 1789).

Classification

Étymologie

Melastomataceae: du genre type Melastoma, lui-même issu du grec melas, noir, et stoma, bouche: à gorge foncée, en référence aux fleurs.

Description

La famille du Tibouchina dont une espèce du genre Medinilla, et une autre appartenant au genre Sonerila, possèdent des feuilles succulentes. Famille facilement identifiable, même en l'absence de fleurs, grâce à la venation particulière des feuilles, et, en présence de fleurs, par la disposition asymétrique des étamines, se regroupant sur un coté de la fleur (cf. photo de Tibouchina sp.).
Arbustes et petits arbres, éventuellement lianes, plantes herbacées, épiphytes, ou myrmécophiles, à jeunes tiges souvent quadrangulaires (section carrée) et feuilles simples, opposées et décussées, rarement alternes, sans stipules, à 3-9 paires de nervures principales habituellement palmées et typiquement parallèles et nervation secondaire également parallèle, à angles presque droits.
Inflorescence en cyme à fleurs hermaphrodites actinomorphes (sauf les étamines) à 4-5 sépales et (3-) 4-5 (-10)pétales libres. Etamines généralement 2 fois plus nombreuses que les pétales, à filet coudé, se regroupant sur un coté de la fleur (zygomorphes), à appendices stériles de forme variée: poinçon, massue, épineux, courbes, fourchus et anthères fertiles généralement déhiscentes par 1 (-2) pore terminal, rarement latéralement. Style simple. Ovaire supère, ou infère par fusion avec le réceptacle, formé de (1-) 3-5 (-15) carpelles à (1-) 4-5 loges contenant 2 ovules et plus sur des placentas généralement axiles, parfois basaux ou pariétaux.
Fruit en baie ou en capsule loculée. Graines de petite taille, nombreuses et sans albumen. Cotylédons souvent de taille inégale.

Famille tropicale assez importante avec environ 3000 à 4800 espèces pour 215 à 240 genres, principalement concentrée en Amérique du Sud. Type: Melastoma Linné, Species Plantarum 1: 389 (1753).
Seules deux espèces présentent une certaine succulence, au niveau des feuilles:
Medinilla sedifolia, plante épiphyte à tiges rampantes à retombantes, poussant à Madagascar.
Sonerila nagayana, plante à feuilles succulentes disposées en rosette, poussant au centre de Bornéo.

Culture

Conditions de culture tropicales, éventuellement méditerranéennes pour certaines espèces. Hormis ce facteur, et du fait de la grande variété des espèces et de l'aire de répartition étendue de cette famille, il n'est pas possible de donner des conseils généraux pour la culture des plantes qui la composent. Ainsi le Tibouchina urvilleana du Brésil nécessite des arrosages réguliers en été et réduits en hiver, avec un hivernage à 10-13°C, alors que Dissotis princeps est une espèce sud-africaine de marais qui nécessite un sol toujours bien humide et peut croître vigoureusement toute l'année en zone tropicale, ou être rabattu au niveau du sol pour un hivernage en zone 9. Se reporter aux fiches d'espèces pour les plantes succulentes.

Anecdotes

Ethnobotanique: La famille est d'une faible importance utilitaire. Plusieurs espèces sont cultivées pour leurs fleurs, notamment Tibouchina urvilleana aux grandes fleurs bleues ou Medinilla magnifica aux petites fleurs groupées en panicules retombantes, entourées de larges et décoratives bractées roses. D'autres espèces donnent un bois dur de qualité, des fruits comestibles ou des teintures. Ainsi Memecylon edule est utilisé à Sumatra et dans le reste de l'océan indien pour la production d'une teinture jaune. Enfin plusieurs plantes de cette famille entrent dans la pharmacopée locale, comme Melastoma malabathricum dont les feuilles sont utilisées pour traiter diarrhées et dysenterie.

Répartition géographique

Zones tropicales et équatoriales du monde entier, mais famille particulièrement diversifiée en Amérique du Sud.

Auteur

philippe (contacter)
Fiche créée le 05/09/2008, mise à jour le 30/11/2008.


Tibouchina sp.
Tibouchina sp.


Medinilla sedifolia aff.
Medinilla sedifolia aff.


Medinilla magnifica
Medinilla magnifica


Plus de photos de Melastomataceae avec Google images.

Genres de la famille Melastomataceae

image disponible Medinilla Gaudichaud 1830

Fiches de botanistes :

image non disponible Jussieu, Antoine Laurent de




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
http://www.cactuspro.com/encyclo