Sempervivum Linné 1753

Publication : Species Plantarum [ed.1] : 464 (1753).

Description

Les termes de joubarbe ou « d’artichaut » sont souvent employés pour nommer ces petite plantes de rocailles.

Ce sont des plantes vivaces en rosette produisant souvent de nombreux rejets au bout de courts stolons. Les feuilles sont succulentes, alternes, entières, sessiles, oblongues, glabres ou pubescentes, aiguës ou acuminées et généralement avec des cils marginaux.

Les inflorescences sont des cymes unipares scorpioïdes. Il y a une bractée de petite taille sous chaque fleur. Les fleurs sont sessiles ou subsessiles et obdiplostémones. Les sépales sont plus ou moins soudés à la base et lancéolés. Les pétales sont libre à la base, érigés ou étalés en étoile. Ils sont de couleur blanche, rose, rouge, pourpre ou jaune. Les filets sont rarement glabres. Ils sont de couleur rouge, pourpre, violet ou jaunâtre, voir blanche. Les anthères sont rouges ou jaunes. Le style est distinct et souvent courbe.

Les fruits sont des follicules érigés, rarement glabres. Ils contiennent de nombreuses graines et s’ouvrent par une seule fente de déhiscence. Les graines sont ellipsoïdes, ovoïdes, marron et sont marquées de cotes.

Henk‘t Hart distingue 2 sous-genres :
1-Sous-genre Sempervivum :
Les fleurs sont 8 à 18-mères. Les pétales ont des marges entières et sont étalés pendant la floraison. Les fleurs sont blanches, roses, rouges ou jaunes. Le filet est rouge, rose, blanc, jaune ou violet. La cytologie est x =16, 17, 18, 19, 20 ou 21. Ce sous-genre se rencontre sur l’ensemble de l’aire de répartition du genre.

2-Sous-genre Jovibarba :
Les fleurs sont 6-mères (rarement 7-mères). Les pétales ont des marges fimbriées et sont érigés pendant la floraison. La couleur des fleurs varie du blanc au jaune. Le filet varie du blanc au jaune. La cytologie est x =19. Ce sont des plantes des montagnes du Centre et du Sud-Est de l’Europe, du Nord-Ouest et du Centre de la Russie.

Les deux sous-genres ont des préférences d’habitat et d’écologie similaires. Bien que ces 2 sous-genres peuvent se côtoyer sur les mêmes stations, aucun hybride n’a pu être décelé entre les 2.

La position de Jovibarba en sous-genre de Sempervivum n’est pas suivie de tous les auteurs. Nous suivrons l’avis de H. ‘t Hart dans l’encyclopédie.

Ce genre est riche de 44 espèces, 14 sous-espèces, 2 variétés et de 17 hybrides.

Classification

Famille : Crassulaceae
Sous-famille : Sedoideae
Tribu : Sedeae
Sous-tribu : Sedinae

Culture

Ce sont des plantes faciles à cultiver à l’extérieur en situation lumineuse avec un substrat bien drainé. On peut aussi les mettre en pot dans un mélange traditionnel cactée (3 tiers), toujours à l’extérieur.
La multiplication végétative est la plus aisée, en retirant quelques rejets de la plante mère et en les replantant directement. Les graines étant très fines, le semis est possible mais un peu contraignant.

Étymologie

Du latin semper, toujours et vivus, vivant, vert, en raison de la résistance de ces plantes à la sécheresse.

Anecdotes

Espèce type : Sempervivum tectorum L. - Species Plantarum [ed.1] : 464 (1753)., lectotype accordé par Britton & Rose, N. Amer. Fl. 22 : 10 (1905).

Distribution géographique :
Ce genre est présent en Eurasie et en Afrique : Nord-Ouest et Centre de la Russie, Péninsule Balkanique, Carpathes, Turquie, Iran, Caucase et Maroc (Monts de l’Atlas).

Utilisations particulières :
Les toits végétalisés :
De la même manière que les Sedum, les Sempervivum peuvent être utilisés pour habiller les toits végétalisés. Les Sempervivum n’ont pas le pouvoir couvrant des Sedum, mais ils se comportent bien dans ces conditions particulières et leur floraison est attractive.

Anciennes croyances :
Les joubarbes ont été planté par le passé sur les toits pour une soi-disant faculté à éloigner la foudre de l’habitation. C’est ainsi que l’on retrouve ces plantes installées sur le faîtage des chaumières en Normandie.
Nous connaissons mal les origines de cette vieille croyance.

Systématique.
Les botanistes ont eut quelques difficultés à définir chaque espèce. La nomenclature en est souvent compliquée et confuse. On retrouve ainsi dans la bibliographie certains taxa comme espèce, sous-espèce, variété ou même forme.
La plupart des problèmes taxonomiques sont dus aux caractéristiques biologiques de ce genre encore « jeune » et en pleine évolution :
1. Une aire fragmentée : ces plantes poussent en montagne ou sur des reliefs accidentés (le plus souvent entre 1000 et 2000 m). En conséquence, l’aire de distribution de la plupart des espèces est fragmentée et des populations se retrouvent localement isolées (une montagne ou un massif de montagnes ).
2. Une forte multiplication végétative : Les Sempervivum ont des rosettes monocarpiques (meurent après fructification). Chaque année seulement environ 20% des rosettes fleurissent. Dans le même temps de nombreux rejets sont produits. Cela aboutit à des populations clonales plus ou moins importantes.
3. Les hybrides, introgressions et rétrocroisements sont courants au sein des populations mixtes (2 espèces ou plus sur la même localité). Les plantes de la station présentent alors un panel de caractères plus ou moins important appartenant tantôt à l’un des parents tantôt à l’autre.

Tous ces phénomènes compliquent la tâche des botanistes. Des 200 espèces qui ont été décrites seule une quarantaine est encore valide. Les espèces européennes sont désormais bien connues, ce qui n’est pas le cas des espèces asiatiques. Des chamboulements taxonomiques sont encore à venir…

Site spécialisé

http://sempervivophilia.stalikez.info/

Publications spécialisées

Généralités :
HART H’t, B. Bleij & B. Zonneveld. Illustrated handbook of succulent plants (Crassulaceae). Edité par Urs Eggli
Sempervivum de la flore française :
COSTE H., 1906. – Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes.
FOURNIER P., 1934-1940. – Les Quatre Flores de la France, Corse comprise (générale, alpine, méditerranéenne, littorale).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

florent (contacter)
Fiche créée le 16/06/2001, mise à jour le 16/07/2011.


Sempervivum tectorum
Sempervivum tectorum


Sempervivum arachnoideum
Sempervivum arachnoideum


Sempervivum arachnoideum
Sempervivum arachnoideum


Sempervivum calcareum
Sempervivum calcareum


Sempervivum pittonii
Sempervivum pittonii


Plus de photos de Sempervivum avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Linné, Carl von

Fiches d'espèces :

image disponible Sempervivum arachnoideum Linné 1753
image non disponible Sempervivum arachnoideum ssp. tomentosum (C.B. Lehmann. & Schnittspahn) Schinz & Thellung 1923
image non disponible Sempervivum x barbulatum Schott 1853
image disponible Sempervivum calcareum Jordan 1849
image non disponible Sempervivum x christii Wolf 1890
image non disponible Sempervivum x fauconnetii Reuter 1861
image non disponible Sempervivum x funckii F.Braun ex W.D.J.Koch 1832
image disponible Sempervivum globiferum Linné 1753
image non disponible Sempervivum globiferum ssp. allionii (Jordan et Fourreau) Hart et Bleij 1999
image non disponible Sempervivum grandiflorum Haworth 1821
image disponible Sempervivum montanum Linné 1753
image non disponible Sempervivum montanum ssp. burnatii Wettstein ex Hayek 1922
image disponible Sempervivum tectorum Linné 1753
image non disponible Sempervivum tectorum v. arvernense (Lecoq & Lamotte) Zonneveld 1999
image non disponible Sempervivum wulfenii Hoppe ex Mertens & W.D.J.Koch 1831

Fiches de synonymes :

Fiche de synonyme Jovibarba allionii (Jordan & Fourreau) D. A. Webb 1963
Fiche de synonyme Sempervivum allionii (Jordan & Fourreau) Nyman 1879
Fiche de synonyme Sempervivum alpinum Grisebach & Schenk 1852
Fiche de synonyme Sempervivum arboreum Carl von Linné 1753
Fiche de synonyme Sempervivum arenarium Koch 1837
Fiche de synonyme Sempervivum arvernense Lecoq et Lamotte 1847
Fiche de synonyme Sempervivum eu-tectorum Wettstein ex Fournier 1947
Fiche de synonyme Sempervivum x funckii v. aqualiense E.Morren
Fiche de synonyme Sempervivum gaudini H. Christ 1867
image disponible Sempervivum glandulosum Aiton 1789
image disponible Sempervivum glutinosum Aiton 1789
Fiche de synonyme Sempervivum hirtum Rouy & E.G. Camus 1901
Fiche de synonyme Sempervivum x oliveri Gautier 1898
Fiche de synonyme Sempervivum x piliferum Jordan 1849
Fiche de synonyme Sempervivum x pomelii Lamotte 1864
Fiche de synonyme Sempervivum x rubellum Timbal-Lagrave 1858
Fiche de synonyme Sempervivum schottii Baker 1874
Fiche de synonyme Sempervivum soboliferum Sims 1812
image disponible Sempervivum tectorum ssp. alpinum (Grisebach & Schenk) Arcangeli 1894
Fiche de synonyme Sempervivum tectorum ssp. arvernense (Lecoq & Lamotte) Rouy & E.G. Camus in Rouy 1901
Fiche de synonyme Sempervivum tectorum ssp. boutignyanum (Billot & Grenier) H.Jacobsen 1954
Fiche de synonyme Sempervivum tectorum ssp. decoloratum (Jordan & Fourreau) ...
Fiche de synonyme Sempervivum verloti Lamotte 1864




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
http://www.cactuspro.com/encyclo