Stapelia

Description

Le genre Stapelia comporte une centaine d'espèces pour la plupart originaires d'Afrique du sud.
Les tiges sont rampantes, couchées ou dressées. Ce genre est voisin par son port de Caralluma, Huernia, Duvalia...mais souvent avec des tiges et des fleurs aux dimensions plus importantes (chez S. grandiflora, les fleurs atteignent plusieurs dizaines de centimètres). Les fleurs, très variées sont en formes d'étoile à cinq branches (Les lobes ne sont pas soudés à leur extrémité). Elles dégagent une odeur désagréable afin d'attirer les insectes pollinisateurs, et il n'est pas rare d'y retrouver des œufs ou des larves à l'intérieur !

Classification

Famille : Asclepiadaceae
Tribu : Stapéliées

Culture

Comme une bonne partie des Stapéliées, la culture n'est pas toujours évidente. Cependant, S. variegata, S. hirsuta, S. grandiflora... se cultivent sans difficulté (liste non exhaustive).
Il est toujours à craindre la maladie des taches noires et autres pourritures qui se manifestent par le désèchement brutal et rapide des extrêmités ou de la base des tiges. Il faut oter les parties atteintes, placer la plante dans une atmosphère sèche et éventuellement se servir de fongicide.
Le substrat doit être drainant et assez nourrissant. Les arrosages débuteront dès les premiers signes de végétation et pourront être arrêtés en automne, suivant les conditions de cultures et les conditions météorologiques. Lors des grosses chaleurs, l'arrosage doit être abondant pour obtenir une bonne croissance. La floraison intervient généralement en fin d'été ou à l'automne en fonction des températures.
Le bouturage ne pose aucune difficulté. Prélèvement d'une tige (récente), séchage, puis mise en terre à mi-ombre. Elle peut aussi être simplement posée sur le substrat.
Stapélia aime la chaleur, mais ne doit pas être en plein soleil pendant les heures les plus chaudes.
En ce qui concerne l'hivernage, bien que certaines résistent à des températures négatives (dans de bonnes conditions), il est plus prudent de leur fournir un minimum de 8 à 10°C voir plus pour certaines espèces.
Le principal problème du semis est aussi la pourriture.

Anecdotes

Certaines fleurs sont assez curieuse, présence de poils, de petites verrues. Les couleurs, aussi sont très variables, taches, rayures...
La fleur peut mettre plusieurs semaines avant d'atteindre la taille maximale, puis s'ouvre en quelques heures.
Après la fécondation, les carpelles se transforment en longs fruits cylindriques pouvant atteindre une vingtaine de centimètres de long. Quand le fruit s'ouvre, il libère un nuage de graines munie chacune d'une aigrette blanche(faisceau de poils aidant à la dispersion par le vent).
Vous pouvez voir les fruits sur les deux dernières photos.

A voir aussi :
la culture des stapéliées
les maladies des stapéliées

Site spécialisé

http://les-cactus.com

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

florent (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 08/02/2003, mise à jour le 04/11/2009.


Stapelia flavopurpurea
Stapelia flavopurpurea


Stapelia grandiflora
Stapelia grandiflora


Stapelia grandiflora
Stapelia grandiflora


Stapelia pilosa
Stapelia pilosa


Orbea variegata
Orbea variegata


Orbea variegata
Orbea variegata


Stapelia variegata
Stapelia variegata


Plus de photos de Stapelia avec Google images.

Fiches de botanistes :

Aucune.

Fiches d'espèces :

image disponible Stapelia flavopurpurea Marloth
image disponible Stapelia gettleffii (R. Pott) P.V. Heath
image disponible Stapelia variegata Lemaire

Fiches de synonymes :

image disponible Orbea variegata (L.) Haworth 1812




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
http://www.cactuspro.com/encyclo