ariocarpus_bravoanus_sur_la_breche

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
ariocarpus_bravoanus_sur_la_breche [2007/12/27 13:24]
yann
ariocarpus_bravoanus_sur_la_breche [2010/07/03 18:55]
nio91
Ligne 8: Ligne 8:
  
 À ce jour, Ariocarpus bravoanus est uniquement connu dans une petite zone géographique située dans l'​état de San Luis Potosí, au Mexique. C'est l'​espèce du genre Ariocarpus la plus récemment décrite, découverte par Héctor Hernández de l'UNAM (Université Nationale Autonome du Mexique) alors qu'il collectait des exemplaires de //​Stenocactus//​ dans le cadre d'un projet d'​herbarium. Sa description fût publiée par Hernández & Anderson dans la revue Bradleya en 1992((Héctor M. Hernández & Edward F. Anderson, Bradleya, 10, 1-4, 1992.)). Cette petite plante fût découverte accidentellement dans le sol retourné lors du prélèvement d'une autre plante plus grande. Son étude indiqua rapidement qu'il s'​agissait d'une nouvelle espèce d'//​Ariocarpus//,​ espèce à rapprocher d'//​Ariocarpus fissuratus v. hintonii//, elle-même récemment décrite, et que l'on trouve quelques 75 kilomètres plus au nord((W. Stuppy & N.P. Taylor, Bradleya, 7, 84-88, 1989.)). //​Ariocarpus bravoanus// est particulièrement intéressante en elle-même car elle représente un lien entre les sous-genres //​Ariocarpus//​ et //​Roseocactus//​. Cette nouvelle espèce fût nommée en l'​honneur du Dra Helia Bravo, qui a largement contribué à l'​étude des //​Cactaceae//​ du Mexique. Des études ultérieures indiquèrent qu'//​Ariocarpus fissuratus v. hintonii//, malgré une certaine ressemblance avec //​Ariocarpus fissuratus//,​ partageait avec //​Ariocarpus bravoanus// de nombreux traits morphologiques tels que la structure des tubercules, un épiderme papillé ou bien un test de graine similaire etc... //​Ariocarpus fissuratus v. hintonii// fût par conséquent reclassé comme sous-espèce d'//​Ariocarpus bravoanus// par Anderson et Fitz Maurice((Edward F. Anderson & W.A. Fitz Maurice, Haseltonia, 5, 1-20, 1997.)). À ce jour, Ariocarpus bravoanus est uniquement connu dans une petite zone géographique située dans l'​état de San Luis Potosí, au Mexique. C'est l'​espèce du genre Ariocarpus la plus récemment décrite, découverte par Héctor Hernández de l'UNAM (Université Nationale Autonome du Mexique) alors qu'il collectait des exemplaires de //​Stenocactus//​ dans le cadre d'un projet d'​herbarium. Sa description fût publiée par Hernández & Anderson dans la revue Bradleya en 1992((Héctor M. Hernández & Edward F. Anderson, Bradleya, 10, 1-4, 1992.)). Cette petite plante fût découverte accidentellement dans le sol retourné lors du prélèvement d'une autre plante plus grande. Son étude indiqua rapidement qu'il s'​agissait d'une nouvelle espèce d'//​Ariocarpus//,​ espèce à rapprocher d'//​Ariocarpus fissuratus v. hintonii//, elle-même récemment décrite, et que l'on trouve quelques 75 kilomètres plus au nord((W. Stuppy & N.P. Taylor, Bradleya, 7, 84-88, 1989.)). //​Ariocarpus bravoanus// est particulièrement intéressante en elle-même car elle représente un lien entre les sous-genres //​Ariocarpus//​ et //​Roseocactus//​. Cette nouvelle espèce fût nommée en l'​honneur du Dra Helia Bravo, qui a largement contribué à l'​étude des //​Cactaceae//​ du Mexique. Des études ultérieures indiquèrent qu'//​Ariocarpus fissuratus v. hintonii//, malgré une certaine ressemblance avec //​Ariocarpus fissuratus//,​ partageait avec //​Ariocarpus bravoanus// de nombreux traits morphologiques tels que la structure des tubercules, un épiderme papillé ou bien un test de graine similaire etc... //​Ariocarpus fissuratus v. hintonii// fût par conséquent reclassé comme sous-espèce d'//​Ariocarpus bravoanus// par Anderson et Fitz Maurice((Edward F. Anderson & W.A. Fitz Maurice, Haseltonia, 5, 1-20, 1997.)).
 +
  
 ===== La situation actuelle ===== ===== La situation actuelle =====
Ligne 25: Ligne 26:
 [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_2.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_2r.jpg|Figure 2}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_3.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_3r.jpg|Figure 3}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_4.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_4r.jpg|Figure 4}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_5.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_5r.jpg|Figure 5}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_2.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_2r.jpg|Figure 2}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_3.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_3r.jpg|Figure 3}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_4.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_4r.jpg|Figure 4}}]] [[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_5.jpg|{{http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_5r.jpg|Figure 5}}]]
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_6.jpg|{{ http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_6r.jpg|Figure 6}}]] +Le lendemain, en roulant en direction du nord, nous avons pu voir de nombreux stands tout au long de la route, proposant à la vente de nombreuses espèces de cactus, notamment //​Ariocarpus retusus// et //​Astrophytum myriostigma//​ (Fig. 6), aux côtés d'​aigles capturés avec leur petits, de peaux de serpents tannées et des chats sauvages en cage. Les vendeurs racolaient le chaland. 
- +[[http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_6.jpg|{{ http://​www.cactuspro.com/​images/​article033_fig_6r.jpg|Figure 6}}]]Une femme qui tenait par les pattes un poussin encore tout duveteux, le secouait sans ménagement pour simuler son vol. Nous avions déjà repéré de tels stands lors de nos précédents voyages, mais il semble que ce genre de commerce se soit largement développé au fils des ans. Plus tard, lors d'une conversation avec Walter Fitz-Maurice et son épouse Betty, nous avons appris que problème était récurrent dans l'​état de San Luis Potosí, et que les autorités locales ne s'en préoccupaient que très rarement, ne faisant qu'un exemple occasionnellement,​ diminuant pour un temps le trafic visible qui reprenait de plus belle plus tard. Dans ces contrées pauvres, il est bien compréhensible que le souci premier des populations les plus démunies est avant tout de nourrir leur famille, et ce, bien avant la conservation de la faune et de la flore locale; mais nous sommes quand même en face d'un processus dramatique qui voit ces pauvres gens détruire peu à peu leur environnement. Il apparaît donc clairement que la dimension économique et politique de ce problème est liée à son aspect purement écologique.
-Le lendemain, en roulant en direction du nord, nous avons pu voir de nombreux stands tout au long de la route, proposant à la vente de nombreuses espèces de cactus, notamment //​Ariocarpus retusus// et //​Astrophytum myriostigma//​ (Fig. 6), aux côtés d'​aigles capturés avec leur petits, de peaux de serpents tannées et des chats sauvages en cage. Les vendeurs racolaient le chaland. Une femme qui tenait par les pattes un poussin encore tout duveteux, le secouait sans ménagement pour simuler son vol. Nous avions déjà repéré de tels stands lors de nos précédents voyages, mais il semble que ce genre de commerce se soit largement développé au fils des ans. Plus tard, lors d'une conversation avec Walter Fitz-Maurice et son épouse Betty, nous avons appris que problème était récurrent dans l'​état de San Luis Potosí, et que les autorités locales ne s'en préoccupaient que très rarement, ne faisant qu'un exemple occasionnellement,​ diminuant pour un temps le trafic visible qui reprenait de plus belle plus tard. Dans ces contrées pauvres, il est bien compréhensible que le souci premier des populations les plus démunies est avant tout de nourrir leur famille, et ce, bien avant la conservation de la faune et de la flore locale; mais nous sommes quand même en face d'un processus dramatique qui voit ces pauvres gens détruire peu à peu leur environnement. Il apparaît donc clairement que la dimension économique et politique de ce problème est liée à son aspect purement écologique.+
 \\ \\
  
Ligne 41: Ligne 41:
 Auteurs : [[http://​www.living-rocks.com/​|Geoff Bailey, John Miller]] et Martin Smith ([[http://​www.laneta.apc.org/​charco/​proyecto.htm|Jardin Botanique El Charco del Ingenio]], San Miguel de Allende, Guanajuato, Mexique).\\ Auteurs : [[http://​www.living-rocks.com/​|Geoff Bailey, John Miller]] et Martin Smith ([[http://​www.laneta.apc.org/​charco/​proyecto.htm|Jardin Botanique El Charco del Ingenio]], San Miguel de Allende, Guanajuato, Mexique).\\
 Publié le : 2006/​01/​20.\\ Publié le : 2006/​01/​20.\\
-Traducteurs : [cf_membre pierre|Pierre Gambart], relecture par [cf_membre alain|Alain Laroze].+Traducteurs : [cf_membre pierre|Pierre Gambart], relecture par [cf_membre alain|Alain Laroze].\\ 
 +COMMENTAIRES Vous pouvez [[/​forum/​read.php?​15,​319989|commenter cet article ou lire les commentaires postés]].
  
 ===== Références ===== ===== Références =====
  • ariocarpus_bravoanus_sur_la_breche.txt
  • Dernière modification: 2015/10/22 14:24
  • (modification externe)