Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
echeveria_petits_mais_parfaitement_formes [2008/01/06 18:13]
alain
echeveria_petits_mais_parfaitement_formes [2015/10/22 16:24] (Version actuelle)
Ligne 4: Ligne 4:
  
 ====== Echeveria – Petits mais parfaitement formés ====== ====== Echeveria – Petits mais parfaitement formés ======
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echevaria_0.jpg|{{ echevaria_0.jpg?​250|Echeveria purpusorum}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echevaria_0.jpg|{{ echevaria_0.jpg?​250|Echeveria purpusorum}}]]
 \\  \\ 
 \\  \\ 
Ligne 31: Ligne 31:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria1.jpg|{{echeveria:​aecheveria1.jpg?​200 |Echeveria ‘Red Trump’}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria1.jpg|{{echeveria:​aecheveria1.jpg?​200 |Echeveria ‘Red Trump’}}]]
 **<- Echeveria ‘Red Trump’, un des hybrides de Dick Wright.** **<- Echeveria ‘Red Trump’, un des hybrides de Dick Wright.**
 \\  \\ 
Ligne 47: Ligne 47:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria2.jpg|{{ echeveria:​aecheveria2.jpg?​240|Echeveria minima}}]] ​ **Echeveria minima – La forme originale avec les feuilles charnues ->**+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria2.jpg|{{ echeveria:​aecheveria2.jpg?​240|Echeveria minima}}]] ​ **Echeveria minima – La forme originale avec les feuilles charnues ->**
 \\  \\ 
-Un des plus plébiscité est E. minima, dont on peut trouver plusieurs clones en circulation depuis sa découverte il a une quarantaine d’année. Le plus attrayant pour moi est celui originellement décrit, avec quelquefois des feuilles plus épaisses que certaines vues en culture, et avec une coloration plus bleutée que la plupart, la pointe des feuilles de couleur rouge qui peut parfois s’étendre au revers des feuilles lorsque le sujet est cultivé avec une forte luminosité. Le plus incroyable c’est que cette plante qui prolifère et rejette facilement en culture, est décrite comme habituellement solitaire dans la nature. Comme beaucoup des plantes qui poussent avec [[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria3.jpg|{{echeveria:​aecheveria3.jpg?​240 |Echeveria minima}}]]vigueur et forment des amas en culture, la vie à l’état sauvage est faite de privations et d'une existence solitaire sur les parois de falaises de zones rocheuses élevées. Et même si elle fait rapidement un groupe de rosettes en culture, l’épithète est toujours approprié pour la taille des individus composant le groupe, qui ne dépassent pas les 5 cm de diamètre. Les petits épis relâchés avec des fleurs orange saumon, tirant sur le jaune, sont aussi ‘minima’. Il vient d’Hidalgo,​ au Mexique.+Un des plus plébiscité est E. minima, dont on peut trouver plusieurs clones en circulation depuis sa découverte il a une quarantaine d’année. Le plus attrayant pour moi est celui originellement décrit, avec quelquefois des feuilles plus épaisses que certaines vues en culture, et avec une coloration plus bleutée que la plupart, la pointe des feuilles de couleur rouge qui peut parfois s’étendre au revers des feuilles lorsque le sujet est cultivé avec une forte luminosité. Le plus incroyable c’est que cette plante qui prolifère et rejette facilement en culture, est décrite comme habituellement solitaire dans la nature. Comme beaucoup des plantes qui poussent avec [[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria3.jpg|{{echeveria:​aecheveria3.jpg?​240 |Echeveria minima}}]]vigueur et forment des amas en culture, la vie à l’état sauvage est faite de privations et d'une existence solitaire sur les parois de falaises de zones rocheuses élevées. Et même si elle fait rapidement un groupe de rosettes en culture, l’épithète est toujours approprié pour la taille des individus composant le groupe, qui ne dépassent pas les 5 cm de diamètre. Les petits épis relâchés avec des fleurs orange saumon, tirant sur le jaune, sont aussi ‘minima’. Il vient d’Hidalgo,​ au Mexique.
 \\  \\ 
 **<- Echeveria minima – La forme avec les feuilles minces** **<- Echeveria minima – La forme avec les feuilles minces**
Ligne 56: Ligne 56:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria4.jpg|{{ echeveria:​aecheveria4.jpg?​220|Echeveria amoena}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria4.jpg|{{ echeveria:​aecheveria4.jpg?​220|Echeveria amoena}}]]
 \\ **Echeveria amoena – collection de John Catlin ->** \\ **Echeveria amoena – collection de John Catlin ->**
 \\  \\ 
Ligne 66: Ligne 66:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria5.jpg|{{echeveria:​aecheveria5.jpg?​220 |Echeveria chihuahuensis}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria5.jpg|{{echeveria:​aecheveria5.jpg?​220 |Echeveria chihuahuensis}}]]
 \\  \\ 
 **<- Echeveria chihuahuensis – difficile à conserver** **<- Echeveria chihuahuensis – difficile à conserver**
Ligne 73: Ligne 73:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria6.jpg|{{ echeveria:​aecheveria6.jpg?​220|Echeveria chihuahuensis x E. pulidonis}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria6.jpg|{{ echeveria:​aecheveria6.jpg?​220|Echeveria chihuahuensis x E. pulidonis}}]]
 \\ \\
 **Echeveria chihuahuensis x E. pulidonis – prend les qualités des deux plantes parentes ​ ->** **Echeveria chihuahuensis x E. pulidonis – prend les qualités des deux plantes parentes ​ ->**
Ligne 83: Ligne 83:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria7.jpg|{{echeveria:​aecheveria7.jpg?​220 |Echeveria pulidonis}}]]**<​- Echeveria pulidonis – cette espèce a des fleurs jaunes inhabituelles**+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria7.jpg|{{echeveria:​aecheveria7.jpg?​220 |Echeveria pulidonis}}]]**<​- Echeveria pulidonis – cette espèce a des fleurs jaunes inhabituelles**
 \\  \\ 
 C’est une plante robuste, je l’ai vue produite par centaine sur le continent comme plante tout public. J’ai eu ma première dans les années 1970, peu après qu’elle ait été décrite par Walther dans sa monographie,​ à partir de plantes trouvées en Hidalgo qui lui avaient été envoyées. Je l’ai cultivée prudemment mais constamment sous forme d'un amas de 7 à 8 rosettes de manière remplir un pot de 25 cm de diamètre (environ 10 pouces et, bien sûr, en dépit d'une invasion rampante). Imaginez ma surprise quand, lors d'un BCSS concours, j’ai sous-noté une simple rosette de cette plante, qui a été élue la meilleure de la classe. L’époque et les esprits ont changé depuis, mais j'ai aujourd'​hui pour elle la même considération que j'​avais autrefois, et l’inflorescence en forme de crosse avec ses inhabituelles fleurs jaunes et brillantes est toujours une surprise pour ceux qui la voient pour la première fois. C’est une plante robuste, je l’ai vue produite par centaine sur le continent comme plante tout public. J’ai eu ma première dans les années 1970, peu après qu’elle ait été décrite par Walther dans sa monographie,​ à partir de plantes trouvées en Hidalgo qui lui avaient été envoyées. Je l’ai cultivée prudemment mais constamment sous forme d'un amas de 7 à 8 rosettes de manière remplir un pot de 25 cm de diamètre (environ 10 pouces et, bien sûr, en dépit d'une invasion rampante). Imaginez ma surprise quand, lors d'un BCSS concours, j’ai sous-noté une simple rosette de cette plante, qui a été élue la meilleure de la classe. L’époque et les esprits ont changé depuis, mais j'ai aujourd'​hui pour elle la même considération que j'​avais autrefois, et l’inflorescence en forme de crosse avec ses inhabituelles fleurs jaunes et brillantes est toujours une surprise pour ceux qui la voient pour la première fois.
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria8.jpg|{{ echeveria:​aecheveria8.jpg?​220|Echeveria derenbergii}}]]**Echeveria derenbergii – une miniature populaire avec de petites hampes florales ->​**\\ ​+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria8.jpg|{{ echeveria:​aecheveria8.jpg?​220|Echeveria derenbergii}}]]**Echeveria derenbergii – une miniature populaire avec de petites hampes florales ->​**\\ ​
 \\  \\ 
 E. derenbergii est une plante tellement régulière,​ compacte à tous les niveaux, qu'​elle devrait sans conteste être placée parmi les plus petites merveilles du genre. Son utilisation pour l’hybridation a produit des plantes de faible développement,​ avec la petite hampe florale caractéristique de cette espèce. Mais pour moi aucun hybride n’a surpassé le charme de l'​espèce,​ avec ses feuilles bleu pastel avec les pointes et les bords rouge profond (Walther dit « vert d'eau à vert raisin, glauque pulvérulent,​ les bords et la pointe rouge grenadine »). Elle vient de la Sierra Mixteca dans l’état de Oaxaca, et je fus déçu de ne pas l'​avoir trouvé lors de mon voyage dans cette partie du Mexique. E. derenbergii est une plante tellement régulière,​ compacte à tous les niveaux, qu'​elle devrait sans conteste être placée parmi les plus petites merveilles du genre. Son utilisation pour l’hybridation a produit des plantes de faible développement,​ avec la petite hampe florale caractéristique de cette espèce. Mais pour moi aucun hybride n’a surpassé le charme de l'​espèce,​ avec ses feuilles bleu pastel avec les pointes et les bords rouge profond (Walther dit « vert d'eau à vert raisin, glauque pulvérulent,​ les bords et la pointe rouge grenadine »). Elle vient de la Sierra Mixteca dans l’état de Oaxaca, et je fus déçu de ne pas l'​avoir trouvé lors de mon voyage dans cette partie du Mexique.
Ligne 96: Ligne 96:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​echeveria16b.jpg|{{echeveria:​echeveria16b.jpg?​200 |Echeveria nodulosa}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​echeveria16b.jpg|{{echeveria:​echeveria16b.jpg?​200 |Echeveria nodulosa}}]]
 **<- Echeveria nodulosa – une « vieille » plante populaire** **<- Echeveria nodulosa – une « vieille » plante populaire**
 \\  \\ 
Ligne 105: Ligne 105:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria9.jpg|{{ echeveria:​aecheveria9.jpg?​220|Echeveria pulvinata ‘Ruby’}}]]**Echeveria pulvinata ‘Ruby’ – avec du « rouge à lèvre » sur les feuilles ->**+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria9.jpg|{{ echeveria:​aecheveria9.jpg?​220|Echeveria pulvinata ‘Ruby’}}]]**Echeveria pulvinata ‘Ruby’ – avec du « rouge à lèvre » sur les feuilles ->**
 \\  \\ 
 J’ai aussi eu la chance de voir une E. pulvinata dans l’état de Oaxaca, et c’était encore une fois des plantes solitaires poussant le long des fissures dans des parois rocheuses presque verticales. C’est une autre « vieille » espèce populaire, décrite il y a un siècle au mois de septembre de cette année. Je suppose que le collectionneur qui l’a trouvée en premier (un Mr. Pringle) était au moins aussi enthousiaste que moi lorsqu’il a constaté la beauté de l’espèce qu’il venait de découvrir. Le plus fréquemment vu en culture est un cultivar (E. pulvinata « ruby »), remarquable par le rouge intense qui souligne le bord des feuilles. Il devient une plante qui se ramifie progressivement,​ rappelant une composition florale japonaise d'​allure rebelle, mais pas moins attrayante pour autant. Les feuilles, si merveilleusement colorées, sont couvertes de minuscules poils, lui donnant une sensation très particulière au touché et un très bel effet avec les rayons du soleil par derrière, qui les fait briller dans un halo argenté autour des feuilles et des tiges. Les fleurs ne déçoivent pas non plus, avec des couleurs fortes, rouge écarlate sur les bords des pétales, et jaune foncé au cœur, d’après Walther. Cette espèce peut être propagée à partir de boutures de feuilles racinées, comme la plupart des plantes de ce genre, mais peuvent aussi sécher complètement sans raciner si elles sont placées trop au soleil. D'un autre côté, j'ai trouvé des feuilles racinées autour de la base de la plante avec de petites plantes formées sans aucune assistance. J’ai aussi eu la chance de voir une E. pulvinata dans l’état de Oaxaca, et c’était encore une fois des plantes solitaires poussant le long des fissures dans des parois rocheuses presque verticales. C’est une autre « vieille » espèce populaire, décrite il y a un siècle au mois de septembre de cette année. Je suppose que le collectionneur qui l’a trouvée en premier (un Mr. Pringle) était au moins aussi enthousiaste que moi lorsqu’il a constaté la beauté de l’espèce qu’il venait de découvrir. Le plus fréquemment vu en culture est un cultivar (E. pulvinata « ruby »), remarquable par le rouge intense qui souligne le bord des feuilles. Il devient une plante qui se ramifie progressivement,​ rappelant une composition florale japonaise d'​allure rebelle, mais pas moins attrayante pour autant. Les feuilles, si merveilleusement colorées, sont couvertes de minuscules poils, lui donnant une sensation très particulière au touché et un très bel effet avec les rayons du soleil par derrière, qui les fait briller dans un halo argenté autour des feuilles et des tiges. Les fleurs ne déçoivent pas non plus, avec des couleurs fortes, rouge écarlate sur les bords des pétales, et jaune foncé au cœur, d’après Walther. Cette espèce peut être propagée à partir de boutures de feuilles racinées, comme la plupart des plantes de ce genre, mais peuvent aussi sécher complètement sans raciner si elles sont placées trop au soleil. D'un autre côté, j'ai trouvé des feuilles racinées autour de la base de la plante avec de petites plantes formées sans aucune assistance.
Ligne 111: Ligne 111:
  
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echevaria_0.jpg|{{echevaria_0.jpg?​220 |Echeveria purpusorum}}]]**<​- Echeveria purpusorum – ressemble beaucoup à une Haworthia**+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echevaria_0.jpg|{{echevaria_0.jpg?​220 |Echeveria purpusorum}}]]**<​- Echeveria purpusorum – ressemble beaucoup à une Haworthia**
 \\  \\ 
 E. purpusorum est une autre plante que je n’ai jamais trouvée dans son habitat naturel, à la Sierra Misteca à la frontière des états de Oaxaca et de Puebla. Walther comparait sa forme inhabituelle aux Haworthia, et jusqu'​à sa floraison peut facilement être confondue avec une espèce de ce genre du Sud de l’Afrique. E. purpusorum est une autre plante que je n’ai jamais trouvée dans son habitat naturel, à la Sierra Misteca à la frontière des états de Oaxaca et de Puebla. Walther comparait sa forme inhabituelle aux Haworthia, et jusqu'​à sa floraison peut facilement être confondue avec une espèce de ce genre du Sud de l’Afrique.
Ligne 120: Ligne 120:
 Les feuilles triangulaires et pointues font un peu penser à E. agavoides, il  est placé dans la même section par Walther, mais avec une rosette bien plus petite, de 8 à 10 cm de diamètre environ (mais souvent plus petite), et très distincte, vert grisâtre, fortement tachetée et striée de brun ou brun rougeâtre. Cette espèce a posé quelques difficultés à être cultivées sur une longue période, et les collectionneurs se plaignent souvent soit de l’avoir perdue, soit qu’elle ne pousse pas correctement. Il semble qu’elle pousse lentement, sans pouvoir être hâtée, une terre granuleuse semblant être préférable,​ et attention à l’arrosage,​ qui ne doit pas être trop fréquent. Je ne l’ai jamais vue autrement que sous forme de rosette solitaire. Les fleurs sont un peu décevantes,​ peu nombreuses, petites, arrondies, aux couleurs ternes et sur une longue hampe retombante, pour lesquelles même Walther n’arrive pas à me faire changer d'avis avec sa « corolle de rose doré à la base à rouge écarlate sur le dessus, et jaune profond au cœur et aux extrémités.\\ ​ Les feuilles triangulaires et pointues font un peu penser à E. agavoides, il  est placé dans la même section par Walther, mais avec une rosette bien plus petite, de 8 à 10 cm de diamètre environ (mais souvent plus petite), et très distincte, vert grisâtre, fortement tachetée et striée de brun ou brun rougeâtre. Cette espèce a posé quelques difficultés à être cultivées sur une longue période, et les collectionneurs se plaignent souvent soit de l’avoir perdue, soit qu’elle ne pousse pas correctement. Il semble qu’elle pousse lentement, sans pouvoir être hâtée, une terre granuleuse semblant être préférable,​ et attention à l’arrosage,​ qui ne doit pas être trop fréquent. Je ne l’ai jamais vue autrement que sous forme de rosette solitaire. Les fleurs sont un peu décevantes,​ peu nombreuses, petites, arrondies, aux couleurs ternes et sur une longue hampe retombante, pour lesquelles même Walther n’arrive pas à me faire changer d'avis avec sa « corolle de rose doré à la base à rouge écarlate sur le dessus, et jaune profond au cœur et aux extrémités.\\ ​
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria10.jpg|{{ echeveria:​aecheveria10.jpg?​220|Echeveria setosa var. setosa}}]]**Echeveria setosa var. setosa – craquant ->**+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria10.jpg|{{ echeveria:​aecheveria10.jpg?​220|Echeveria setosa var. setosa}}]]**Echeveria setosa var. setosa – craquant ->**
 \\  \\ 
 E. setosa a longtemps été mis en marge des collections,​ mais a été utilisé à cause de sa couverture floue de poils blancs et denses pour produire plusieurs hybrides, avec plus ou moins de réussite. C’est une plante poussant très bien, qui conserve une rosette un peu aplatie d'​environ 8 cm de diamètre seulement, forme un massif compact, avec de petites feuilles vertes denses, mais comme indiqué précédemment son principal intérêt reste sa surface brillante, blanche vitreuse, son duvet ; c’est une plante intéressante. E. setosa a longtemps été mis en marge des collections,​ mais a été utilisé à cause de sa couverture floue de poils blancs et denses pour produire plusieurs hybrides, avec plus ou moins de réussite. C’est une plante poussant très bien, qui conserve une rosette un peu aplatie d'​environ 8 cm de diamètre seulement, forme un massif compact, avec de petites feuilles vertes denses, mais comme indiqué précédemment son principal intérêt reste sa surface brillante, blanche vitreuse, son duvet ; c’est une plante intéressante.
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria13.jpg|{{echeveria:​aecheveria13.jpg?​220 |Echeveria setosa var. ciliata}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria13.jpg|{{echeveria:​aecheveria13.jpg?​220 |Echeveria setosa var. ciliata}}]]
 \\  \\ 
 \\  \\ 
Ligne 133: Ligne 133:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria12.jpg|{{ echeveria:​aecheveria12.jpg?​220|Echeveria setosa var. deminuta}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria12.jpg|{{ echeveria:​aecheveria12.jpg?​220|Echeveria setosa var. deminuta}}]]
 \\  \\ 
 **Echeveria setosa var. deminuta – souvent étiqueté E. rundelii ->​** ​ **Echeveria setosa var. deminuta – souvent étiqueté E. rundelii ->​** ​
Ligne 140: Ligne 140:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria11.jpg|{{echeveria:​aecheveria11.jpg?​220 |Echeveria setosa var. minor}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria11.jpg|{{echeveria:​aecheveria11.jpg?​220 |Echeveria setosa var. minor}}]]
 \\  \\ 
 **<- Echeveria setosa var. minor – la variété la plus récemment nommée de cette espèce** ​ **<- Echeveria setosa var. minor – la variété la plus récemment nommée de cette espèce** ​
Ligne 147: Ligne 147:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-\\ [[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria14.jpg|{{ echeveria:​aecheveria14.jpg?​220|Echeveria tolimanensis}}]] ​+\\ [[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria14.jpg|{{ echeveria:​aecheveria14.jpg?​220|Echeveria tolimanensis}}]] ​
 \\  \\ 
 \\  \\ 
Ligne 157: Ligne 157:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria15.jpg|{{echeveria:​aecheveria15.jpg?​220 |Echeveria difractens}}]]**<​- Echeveria difractens – commence à former des boutons floraux.**+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/​echeveria:​aecheveria15.jpg|{{echeveria:​aecheveria15.jpg?​220 |Echeveria difractens}}]]**<​- Echeveria difractens – commence à former des boutons floraux.**
 \\  \\ 
 E. difractens est en comparaison une espèce récente. Trouvée par Alfred Lau à Veracruz dans une zone balayée fréquemment par de fortes pluies d’été, et par des tempêtes l’hiver, ce qui rend surprenante la présence d'une plante succulente, mais le terrain abrupt et drainant ainsi que les fréquents pics de chaleur dans la zone équilibrent l'​équation et permettent à plusieurs de nos chères plantes succulentes d’y prospérer. Cette espèce est l’une d'​elle. Décrite par Lau et Myron Kimnach dans la revue de la Cactus and Succulent Society of America en 1981, elle est nommée ainsi pour une "​acablante"​ caractéristique : ses bractées se détachent facilement, tombant au moindre contact, racinant et formant de nouvelles plantes comme le font beaucoup d'​autres Echeveria à partir de feuilles, et de temps en temps de la hampe florale. E. difractens est en comparaison une espèce récente. Trouvée par Alfred Lau à Veracruz dans une zone balayée fréquemment par de fortes pluies d’été, et par des tempêtes l’hiver, ce qui rend surprenante la présence d'une plante succulente, mais le terrain abrupt et drainant ainsi que les fréquents pics de chaleur dans la zone équilibrent l'​équation et permettent à plusieurs de nos chères plantes succulentes d’y prospérer. Cette espèce est l’une d'​elle. Décrite par Lau et Myron Kimnach dans la revue de la Cactus and Succulent Society of America en 1981, elle est nommée ainsi pour une "​acablante"​ caractéristique : ses bractées se détachent facilement, tombant au moindre contact, racinant et formant de nouvelles plantes comme le font beaucoup d'​autres Echeveria à partir de feuilles, et de temps en temps de la hampe florale.
Ligne 180: Ligne 180:
 Relu par [cf_membre fabrice|Fabrice CENDRIN]\\ ​ Relu par [cf_membre fabrice|Fabrice CENDRIN]\\ ​
 Mise en page [cf_membre alain|Alain Laroze]\\ ​ Mise en page [cf_membre alain|Alain Laroze]\\ ​
-Publié le 2008/01/06.+Publié le 2008/01/06.\\ 
 +COMMENTAIRES Vous pouvez [[/​forum/​read.php?​15,​317979|commenter cet article ou lire les commentaires postés]].
 // //