Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
gymnocalycium_revue_alphabetique_a_par_john_pilbeam [2010/06/25 20:43]
127.0.0.1 édition externe
gymnocalycium_revue_alphabetique_a_par_john_pilbeam [2015/10/22 16:24] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
-====== Gymnocalycium,​ une révision ​alphabétique - A ======+====== Gymnocalycium,​ une revue alphabétique - A ======
  
 John Pilbeam commence une revue du genre Gymnocalycium,​ revue pouvant être considéré comme une mise à jour de son livre publié il y a plus de dix ans et maintenant épuisé.\\ ​ John Pilbeam commence une revue du genre Gymnocalycium,​ revue pouvant être considéré comme une mise à jour de son livre publié il y a plus de dix ans et maintenant épuisé.\\ ​
Ligne 13: Ligne 13:
  
 ---- ----
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​1_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​1_h270.jpg|Gymnocalycium acorrugatum}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​1_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​1_h270.jpg|Gymnocalycium acorrugatum}}]]
  
 Cela fait plus de dix ans que j'ai écrit longuement sur le genre //​Gymnocalycium//​ (mon livre a été publié en 1994), et il me semble qu’il est temps de faire le point sur ce qu'il s'est passé durant cette décennie. Ce livre est maintenant épuisé depuis quelques années, bien qu'une légende dit que j'ai un coffre dans mon grenier contenant mes livres et que j'​attends qu'ils deviennent des objets de collection. Cela n’est pas vrai ! \\  Cela fait plus de dix ans que j'ai écrit longuement sur le genre //​Gymnocalycium//​ (mon livre a été publié en 1994), et il me semble qu’il est temps de faire le point sur ce qu'il s'est passé durant cette décennie. Ce livre est maintenant épuisé depuis quelques années, bien qu'une légende dit que j'ai un coffre dans mon grenier contenant mes livres et que j'​attends qu'ils deviennent des objets de collection. Cela n’est pas vrai ! \\ 
Ligne 22: Ligne 22:
  
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​2_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​2_h270.jpg |Gymnocalycium altagraciense}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​2_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​2_h270.jpg |Gymnocalycium altagraciense}}]]
  
 #;;**Figure 2 : //​Gymnocalycium altagraciense//​ nom prov., **#;; #;;**Figure 2 : //​Gymnocalycium altagraciense//​ nom prov., **#;;
Ligne 30: Ligne 30:
 L'aire de répartition des gymnos, comme on les appelle généralement,​ est considérable : de celui qu'on estime être le plus primitif, en Uruguay, s’étendant ensuite vers le nord au Brésil et au Paraguay, au sud et à l’ouest en Bolivie et en l'​Argentine,​ où la plupart des espèces poussent, pouvant même aller dans le sud lointain comme en Patagonie. Personne n’en a jamais vu au Chili ou au Pérou, ni nulle part plus au nord. L'aire de répartition des gymnos, comme on les appelle généralement,​ est considérable : de celui qu'on estime être le plus primitif, en Uruguay, s’étendant ensuite vers le nord au Brésil et au Paraguay, au sud et à l’ouest en Bolivie et en l'​Argentine,​ où la plupart des espèces poussent, pouvant même aller dans le sud lointain comme en Patagonie. Personne n’en a jamais vu au Chili ou au Pérou, ni nulle part plus au nord.
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​3_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​3_h270.jpg|Gymnocalycium achirasense}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​3_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​3_h270.jpg|Gymnocalycium achirasense}}]]
 \\  \\ 
 \\  \\ 
Ligne 39: Ligne 39:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​4_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​4_h270.jpg |Gymnocalycium albispinum}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​4_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​4_h270.jpg |Gymnocalycium albispinum}}]]
 #;;**Figure 4 : //​Gymnocalycium albispinum//,​ un //G. bruchii// muni d’une tige large.**#;; #;;**Figure 4 : //​Gymnocalycium albispinum//,​ un //G. bruchii// muni d’une tige large.**#;;
 \\  \\ 
 Même négligés, ils semblent rarement prédisposés à pourrir, y compris en cas de sur-arrosage. Et dans ce cas-là, ils se séparent purement et simplement de leur système racinaire, tout en laissant suffisamment de temps à leur propriétaire pour découvrir leur problème, les rempoter et mieux connaître leurs besoins. Ils toléreront de plus une luminosité médiocre, même si celle-ci peut entraîner une production de fleurs moindre.\\ ​ Même négligés, ils semblent rarement prédisposés à pourrir, y compris en cas de sur-arrosage. Et dans ce cas-là, ils se séparent purement et simplement de leur système racinaire, tout en laissant suffisamment de temps à leur propriétaire pour découvrir leur problème, les rempoter et mieux connaître leurs besoins. Ils toléreront de plus une luminosité médiocre, même si celle-ci peut entraîner une production de fleurs moindre.\\ ​
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​5_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​5_h270.jpg|Gymnocalycium andreae}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​5_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​5_h270.jpg|Gymnocalycium andreae}}]]
 ;;#**Figure 5 : //​Gymnocalycium andreae//, **;;# ;;#**Figure 5 : //​Gymnocalycium andreae//, **;;#
 ;;#**un des plus populaires du genre pour ses fleurs jaune-beurre**;;#​ ;;#**un des plus populaires du genre pour ses fleurs jaune-beurre**;;#​
Ligne 51: Ligne 51:
 \\  \\ 
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​6_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​6_h270.jpg |Gymnocalycium ambatoense}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​6_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​6_h270.jpg |Gymnocalycium ambatoense}}]]
 \\  \\ 
 #;;**Figure 6 : //​Gymnocalycium ambatoense//​ fleurit à seulement 5-6cm de diamètre,​**#;;​ #;;**Figure 6 : //​Gymnocalycium ambatoense//​ fleurit à seulement 5-6cm de diamètre,​**#;;​
Ligne 57: Ligne 57:
 \\  \\ 
 La variabilité de forme est considérable,​ depuis les grandes espèces solitaires dépassant les 30 cm de diamètre aux petites espèces croissant à vitesse de tortue et qui, même poussées, ne nécessiteront jamais un pot de plus de 12 centimètres. Certaines espèces fortement cespiteuses rivalisent avec les //​Mammillaria//​ par leur exubérance,​ et ont besoin à terme d’un pot de 60 cm de diamètre !\\  La variabilité de forme est considérable,​ depuis les grandes espèces solitaires dépassant les 30 cm de diamètre aux petites espèces croissant à vitesse de tortue et qui, même poussées, ne nécessiteront jamais un pot de plus de 12 centimètres. Certaines espèces fortement cespiteuses rivalisent avec les //​Mammillaria//​ par leur exubérance,​ et ont besoin à terme d’un pot de 60 cm de diamètre !\\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​7_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​7_h270.jpg|Gymnocalycium andreae var. fechseri}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​7_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​7_h270.jpg|Gymnocalycium andreae var. fechseri}}]]
  
 Au cours des 15 dernières années, il y a eu un périodique consacré presque entièrement à ce genre publié par un groupe de passionnés de gymnos basé en Autriche. Si vous avez souscrit dès le début, vous avez désormais deux grands volumes de feuillets mobiles, une mine d'​informations de grande qualité sur les gymnos avec de nombreuses photographies en couleurs, le tout représentant 650 pages de texte discursif. Il y a eu des débats sur de nombreuses espèces, certaines ont été séparées puis réunies avec quelques modifications. De même, de nouvelles espèces ont été décrites, ainsi que de nouveaux taxons, pas toujours bien fondés mais qui ont le mérite de permettre une différenciation des plantes.\\ ​ Au cours des 15 dernières années, il y a eu un périodique consacré presque entièrement à ce genre publié par un groupe de passionnés de gymnos basé en Autriche. Si vous avez souscrit dès le début, vous avez désormais deux grands volumes de feuillets mobiles, une mine d'​informations de grande qualité sur les gymnos avec de nombreuses photographies en couleurs, le tout représentant 650 pages de texte discursif. Il y a eu des débats sur de nombreuses espèces, certaines ont été séparées puis réunies avec quelques modifications. De même, de nouvelles espèces ont été décrites, ainsi que de nouveaux taxons, pas toujours bien fondés mais qui ont le mérite de permettre une différenciation des plantes.\\ ​
Ligne 67: Ligne 67:
 ---- ----
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​8_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​8_h270.jpg |Gymnocalycium andreae var. carolinense}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​8_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​8_h270.jpg |Gymnocalycium andreae var. carolinense}}]]
 #;;**Figure 8 : //​Gymnocalycium andreae var. carolinense//,​ une inhabituelle variation de couleur de cette espèce ayant normalement une floraison jaune.**#;; #;;**Figure 8 : //​Gymnocalycium andreae var. carolinense//,​ une inhabituelle variation de couleur de cette espèce ayant normalement une floraison jaune.**#;;
 \\  \\ 
 Dans l’ordre alphabétique,​ la première espèce est //**G. achirasense**//​ (Fig. 3), décrite par H. Till et Schatzl dans la revue allemande '​Kakteen und andere Sukkulenten'​ (KuaS), de façon invalide en 1979 mais validée en 1987. Comme annoncé, il a été classé dans un premier temps sous //G. horridispinum//,​ avec lequel il a d'​évidentes affinités, mais tous deux ont par la suite été classés comme 2 sous-espèces distinctes de //G. monvillei//,​ ce que je trouve dur à avaler. Le groupe autrichien a également décrit pas moins de quatre sous-espèces et une forme - trop d’œufs dans le pouding à mon sens.\\ ​ Dans l’ordre alphabétique,​ la première espèce est //**G. achirasense**//​ (Fig. 3), décrite par H. Till et Schatzl dans la revue allemande '​Kakteen und andere Sukkulenten'​ (KuaS), de façon invalide en 1979 mais validée en 1987. Comme annoncé, il a été classé dans un premier temps sous //G. horridispinum//,​ avec lequel il a d'​évidentes affinités, mais tous deux ont par la suite été classés comme 2 sous-espèces distinctes de //G. monvillei//,​ ce que je trouve dur à avaler. Le groupe autrichien a également décrit pas moins de quatre sous-espèces et une forme - trop d’œufs dans le pouding à mon sens.\\ ​
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​9_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​9_h270.jpg|Gymnocalycium amerhauseri}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​9_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​9_h270.jpg|Gymnocalycium amerhauseri}}]]
 ;;#**Figure 9 : //​Gymnocalycium amerhauseri//,​ une nouvelle espèce ressemblant à G. baldianum jusqu'​à ce qu'il fleurisse.**;;#​ ;;#**Figure 9 : //​Gymnocalycium amerhauseri//,​ une nouvelle espèce ressemblant à G. baldianum jusqu'​à ce qu'il fleurisse.**;;#​
 \\  \\ 
Ligne 83: Ligne 83:
 //**G. albiareolatum**//​ (Fig. 10) (décrit en 1985 dans Succulenta par Rausch comme //G. alboareolatum//,​ et récemment corrigé). La même année, Ferrari (dans le journal de la US Society) a décrit //G. kieslingii//​ avec deux formes : //fa. castaneum// et //fa. alboareolatum//​.\\ ​ //**G. albiareolatum**//​ (Fig. 10) (décrit en 1985 dans Succulenta par Rausch comme //G. alboareolatum//,​ et récemment corrigé). La même année, Ferrari (dans le journal de la US Society) a décrit //G. kieslingii//​ avec deux formes : //fa. castaneum// et //fa. alboareolatum//​.\\ ​
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​10_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​10_h270.jpg |Gymnocalycium albiareolatum}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​10_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​10_h270.jpg |Gymnocalycium albiareolatum}}]]
 #;;**Figure 10 : //​Gymnocalycium albiareolatum//,​ une jolie espèce, autrefois associée à G. kielsingii**#;;​ #;;**Figure 10 : //​Gymnocalycium albiareolatum//,​ une jolie espèce, autrefois associée à G. kielsingii**#;;​
 \\  \\ 
Ligne 92: Ligne 92:
 //**G. altagraciense**//​ (Fig. 2), un nom provisoire publié par Bozsing dans le journal tchèque Kaktusy en 1981 qui n'a pas été validé pendant le quart de siècle suivant son apparition typographique. Il a par la suite été très largement commercialisé à partir de plantes issues de graines. La comparaison que Schutz en a faite avec //G. leptanthemum//​ l'a probablement jeté aux oubliettes où il est resté, bien qu'il y ait, je pense, toujours beaucoup de plantes étiquetées sous ce nom dans les collections. Si vous trouvez //G. altagraciense//​ vraiment différent, c'est une bonne raison pour conserver ce nom sur l'​étiquette,​ en rajoutant peut-être l'​abréviation fatidique nom. prov. //**G. altagraciense**//​ (Fig. 2), un nom provisoire publié par Bozsing dans le journal tchèque Kaktusy en 1981 qui n'a pas été validé pendant le quart de siècle suivant son apparition typographique. Il a par la suite été très largement commercialisé à partir de plantes issues de graines. La comparaison que Schutz en a faite avec //G. leptanthemum//​ l'a probablement jeté aux oubliettes où il est resté, bien qu'il y ait, je pense, toujours beaucoup de plantes étiquetées sous ce nom dans les collections. Si vous trouvez //G. altagraciense//​ vraiment différent, c'est une bonne raison pour conserver ce nom sur l'​étiquette,​ en rajoutant peut-être l'​abréviation fatidique nom. prov.
 \\  \\ 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​11_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​11_h270.jpg|Gymnocalycium anisitsii}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​11_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​11_h270.jpg|Gymnocalycium anisitsii}}]]
 ;;#**Figure 11 : //​Gymnocalycium anisitsii//,​ une grosse touffe bien cultivée**;;#​ ;;#**Figure 11 : //​Gymnocalycium anisitsii//,​ une grosse touffe bien cultivée**;;#​
 \\  \\ 
Ligne 99: Ligne 99:
 //**G. amerhauseri**//​ (Fig. 9) a été décrit par Hans Till en 1994 dans la publication du groupe autrichien précédemment mentionné, à partir de plantes trouvées dans la province de Cordoba par Helmut Amerhauser, en l’honneur duquel ce gymno a été baptisé. //**G. amerhauseri**//​ (Fig. 9) a été décrit par Hans Till en 1994 dans la publication du groupe autrichien précédemment mentionné, à partir de plantes trouvées dans la province de Cordoba par Helmut Amerhauser, en l’honneur duquel ce gymno a été baptisé.
 ~~CL~~ ~~CL~~
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​12_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​12_h270.jpg |Gymnocalycium anisitsii}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​12_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​12_h270.jpg |Gymnocalycium anisitsii}}]]
 #;;**Figure 12 : //​Gymnocalycium anisitsii//,​ une forme à l'​inhabituelle couleur marron**#;; #;;**Figure 12 : //​Gymnocalycium anisitsii//,​ une forme à l'​inhabituelle couleur marron**#;;
 \\  \\ 
Ligne 108: Ligne 108:
 Probablement le plus populaire des rares espèces à fleurs jaunes, //**G. andreae**// (Fig. 5), a été classé par Boedeker en 1930 dans les //​Echinocactus//​ puis basculé parmi les gymnos par Backeberg et Werdermann en 1931 dans le Neue Kakteen de Backeberg. Il est commercialisé à ma connaissance depuis au moins 50 ans et a été l'un des premiers à renaître des décombres de la guerre dans les années 1950. Il a été le deuxième gymno que j'ai pu voir et il a aiguisé mon appétit pour ce genre lorsque ses bourgeons sombres et nus ne promettant rien de spectaculaire ont produit des fleurs jaune-beurre. Je l'ai depuis cultivé avec amour et ai diffusé les centaines de rejetons qu’il produit, afin de faire connaître ses qualités aux destinataires reconnaissants qui sont maintenant, je l'​espère,​ tout aussi emballés par ce genre qui en vaut la peine. Probablement le plus populaire des rares espèces à fleurs jaunes, //**G. andreae**// (Fig. 5), a été classé par Boedeker en 1930 dans les //​Echinocactus//​ puis basculé parmi les gymnos par Backeberg et Werdermann en 1931 dans le Neue Kakteen de Backeberg. Il est commercialisé à ma connaissance depuis au moins 50 ans et a été l'un des premiers à renaître des décombres de la guerre dans les années 1950. Il a été le deuxième gymno que j'ai pu voir et il a aiguisé mon appétit pour ce genre lorsque ses bourgeons sombres et nus ne promettant rien de spectaculaire ont produit des fleurs jaune-beurre. Je l'ai depuis cultivé avec amour et ai diffusé les centaines de rejetons qu’il produit, afin de faire connaître ses qualités aux destinataires reconnaissants qui sont maintenant, je l'​espère,​ tout aussi emballés par ce genre qui en vaut la peine.
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​13_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​13_h270.jpg|G. damsii}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​13_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​13_h270.jpg|G. damsii}}]]
 ;;#**Figure 13 : //​Gymnocalycium anisitsii//,​ ou si vous préférez, //G. damsii//​**;;#​ ;;#**Figure 13 : //​Gymnocalycium anisitsii//,​ ou si vous préférez, //G. damsii//​**;;#​
 \\  \\ 
Ligne 120: Ligne 120:
 Les variétés plus vielles semblent avoir été retirées de la circulation,​ à part la //var. fechseri//. Les variétés plus vielles semblent avoir été retirées de la circulation,​ à part la //var. fechseri//.
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​14_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​14_h270.jpg |G. anisitsii subsp. holdii var. tucavocense}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​14_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​14_h270.jpg |G. anisitsii subsp. holdii var. tucavocense}}]]
 #;;**Figure 14 : //G. anisitsii subsp. holdii var. tucavocense//,​ une variation inhabituelle à fleurs roses.**#;; #;;**Figure 14 : //G. anisitsii subsp. holdii var. tucavocense//,​ une variation inhabituelle à fleurs roses.**#;;
 \\  \\ 
Ligne 128: Ligne 128:
  
 ;;#**Figure 15 : //​Gymnocalycium anisitsii// (le //G. damsii var. rotundulum//​ de Backeberg)**;;#​ ;;#**Figure 15 : //​Gymnocalycium anisitsii// (le //G. damsii var. rotundulum//​ de Backeberg)**;;#​
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​15_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​15_h270.jpg|Gymnocalycium anisitsii}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​15_h600.jpg|{{ :​gymno_une_revision_alphabetique_a:​15_h270.jpg|Gymnocalycium anisitsii}}]]
  
 Mais l'aide est à portée de main, comme l'​atteste le groupe autrichien dissident qui a élaboré une belle solution de compromis pour les "​splitters"​((NdT : La taxonomie est partagée entre 2 approches : celle qui regarde les différences et celle qui regarde les similitudes. La première a tendance à multiplier les taxons (splitter) la seconde à les réduire (lumper).)) qui sont parmi nous - je conseille à ce propos aux "​lumpers"​ d'​arrêter leur lecture maintenant, le prochain paragraphe risquant de nuire à leur santé. Mais l'aide est à portée de main, comme l'​atteste le groupe autrichien dissident qui a élaboré une belle solution de compromis pour les "​splitters"​((NdT : La taxonomie est partagée entre 2 approches : celle qui regarde les différences et celle qui regarde les similitudes. La première a tendance à multiplier les taxons (splitter) la seconde à les réduire (lumper).)) qui sont parmi nous - je conseille à ce propos aux "​lumpers"​ d'​arrêter leur lecture maintenant, le prochain paragraphe risquant de nuire à leur santé.
Ligne 135: Ligne 135:
  
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​16_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​16_h270.jpg |Gymnocalycium anisitsii var. pseudomalacocarpus}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​16_h600.jpg|{{:​gymno_une_revision_alphabetique_a:​16_h270.jpg |Gymnocalycium anisitsii var. pseudomalacocarpus}}]]
 \\  \\ 
 #;;**Figure 16 : //​Gymnocalycium anisitsii var. pseudomalacocarpus//​**#;;​ #;;**Figure 16 : //​Gymnocalycium anisitsii var. pseudomalacocarpus//​**#;;​