Bienvenue (chargement en cours - javascript nécessaire)



leftBlock
Agenda
4 et 5 novembre 2017
Journées des plantes à Bonrepos-Riquet (Bonrepos-Riquet, 31, France)
J'y vais


12 novembre 2017
Festi' Jardin Nature et Plantes (Pibrac, 31, France)
J'y vais


14 novembre 2017
Conférences de la SNHF (Paris, 75, France)
J'y vais


27 et 28 janvier 2018
Mimosalia (Bormes les Mimosas, 83, France)
J'y vais


3 et 4 mars 2018
Art des Jardins (Ille sur Tet, 66, France)
J'y vais


17 et 18 mars 2018
Journées des plantes au domaine d'Orvès (La Valette du Var, 83, France)
J'y vais


18 mars 2018
Marché régional aux plantes d'Andel (Andel, 22, France)
J'y vais

Toutes les dates

Les Logiciels Libres

Résumé : Les Logiciels Libres sont très performants et de plus en plus utilisés. D'un coût nul ou quasi-nul, ils sont souvent de meilleure qualité que les logiciels traditionnels. Les essayer, c'est les adopter !

Connaissez-vous les Logiciels Libres ?

Les logiciels que vous utilisez sont nombreux : windows, Linux, Mozilla, internet explorer, Open Office, microsoft office, outlook, The Gimp, PhotoShop, ACDSee, etc. Mais savez-vous qu'ils peuvent être classés en 2 catégories : les logiciels propriétaires (ou privateurs) et les logiciels libres ?
Les logiciels libres sont préférables aux logiciels privateurs. Ils sont généralement plus performants, respectueux des droits des utilisateurs, éthiques, gratuits. Et surtout, ils sont libres !

L'expression “Logiciel Libre” fait référence à la liberté pour les utilisateurs d'exécuter, de copier, de distribuer, d'étudier, de modifier et d'améliorer le logiciel. Plus précisément, elle fait référence à quatre libertés pour l'utilisateur du logiciel :

  • La liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages.
  • La liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de l'adapter à vos besoins. Pour ceci l'accès au code source est une condition requise.
  • La liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin.
  • La liberté d'améliorer le programme et de publier vos améliorations, pour en faire profiter toute la communauté. Pour ceci l'accès au code source est une condition requise.

La seule chose que vous n'avez pas le droit de faire avec un logiciel libre, c'est de le transmettre en privant le destinataire de ces libertés.

Au contraire du logiciel libre, un logiciel privateur vient avec une licence d'utilisation qui vous interdit de faire certaines choses, qui vous prive de liberté.

Comment ça peut marcher ? Faire un logiciel n'est pas gratuit !

Cette question revient souvent. Elle part du postulat que nous sommes dans un monde où tout a un coût, tout doit s'acheter et se vendre. Le pensez-vous vraiment ? Quand vous faites des boutures de plantes, les vendez-vous ou bien vous arrive-t-il d'en donner ? Le parallèle entre les plantes et les logiciels peut s'avérer judicieux. En effet, imaginons la situation suivante :
Vous cultivez des plantes dans votre jardin. Il vous a d'abord fallu un certain effort (du temps et peut-être un peu d'argent) pour les mettre en place. Puis le soleil et la pluie font le reste, ça pousse et il vous suffit de vous baisser et d'en couper un morceau pour en avoir de nouvelles. Ces boutures ou plantules, vous les donnez aux autres passionnés autour de vous, non ? Elles ne vous ont pas coûté grand chose, à part un peu de temps et peut-être un peu d'eau, mais ça vous fait plaisir de les donner. Avec l'informatique c'est pareil ! Des passionnés écrivent des programmes pour leur usage personnel, puis ont plaisir à les distribuer gratuitement. En effet, une fois qu'un programme est écrit, le copier ne coûte quasiment rien ! Tout juste un peu de temps, l'électricité pour faire fonctionner l'ordinateur et éventuellement un support (CD ou internet). Là où les choses prennent une autre dimension en informatique, c'est que les programmes peuvent être améliorés d'une personne à l'autre, des équipes de passionnés peuvent travailler ensemble pour produire des logiciels de grande qualité. Cette situation n'est qu'un exemple, il y a de nombreuses autres motivations pour les logiciels libres d'exister (voir les liens ci-dessous pour approfondir la question). Même les entreprises y trouvent leur compte.

Le résultat est généralement très bon, car bien souvent les passionnés font un meilleur travail que les professionnels. En effet, ils n'ont pas l'obligation de la rentabilité. Ils peuvent passer un temps fou à améliorer certaines parties d'un logiciel, chose qui parfois n'est pas rentable en entreprise.

En résumé : on peut dire qu'un logiciel libre est gratuit parce qu'il a déjà été payé et que la copie ne coûte rien.

OK. Je veux essayer ces Logiciels Libres !

Très bien. Un des gros avantages des Logiciels Libres est que bien souvent un même logiciel est disponible pour plusieurs plateformes : Mac, windows, Linux, etc. C'est possible grâce à la disponibilité du code source, qui permet à chacun de compiler (fabriquer) le programme pour chaque type de machine.
Le plus simple est de récupérer les logiciels libres sur internet. Ils sont alors totalement gratuits. Vous pouvez aussi acheter des compilations de logiciels libres sur Cd-rom, mais là il faut payer le support et l'envoi par la poste (tout au plus quelques euros). Ces sites web sont très complets :

  • Framasoft (www.framasoft.net) : réseau complet dédié à la promotion du libre, annuaire de logiciels libres et gratuits pour windows et Linux sous licence libre.
  • Linux : par exemple Ubuntu

Les Logiciels Libres étant tellement nombreux, voici une petite sélection sous forme de table d'équivalence.

Fonction Logiciel propriétaire Logiciel Libre
Traitement de texte, Tableur, Présentations microsoft Office, Works (word, excel, powerpoint) LibreOffice
Navigateur (web) internet explorer Mozilla Firefox
Courrier (email) outlook, outlook express Mozilla Thunderbird
Retouche d'images PhotoShop, Paint Shop Pro The Gimp
Transfert de fichiers (FTP) FTP Expert, CuteFTP, WS-FTP, Leech FTP, etc. FileZilla
Système d'exploitation microsoft windows Linux

C'est un choix personnel donc subjectif, mais ces applications sont parmi les plus utilisées.

Pour approfondir le sujet

La Free software Foundation participe activement à la création et à la diffusion des logiciels libres. Elle est à l'origine de la fameuse license libre GNU Public License. Qu'est-ce qu'un Logiciel Libre ?

Quelques liens :

  • Ubuntu est une version de Linux qui peut se tester depuis un CD. Il suffit d'allumer votre PC avec le CD dans le lecteur, et vous avez un système Linux complet et fonctionnel pour le tester avec ses dizaines de logiciels libres. Ça ne modifiera rien sur votre disque dur, il suffira de redémarrer sans le CD pour retrouver votre PC tel quel.
  • Piège dans le cyberespace, par Roberto Di Cosmo. Texte de mars 1998 qui reste pourtant d'actualité, traitant de manière compréhensible de l'informatique grand public.
  • La cathédrale et le bazar, par Eric S. Raymond. Compare les méthodes de développement des logiciels propriétaires et des logiciels libres.
  • Partager le signet (social bookmarking)
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur del.icio.us
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Digg
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Furl
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Reddit
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Ask
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Google
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Technorati
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Facebook
  • Partager "Les Logiciels Libres" sur Twitter