Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
le_rempotage [2015/10/22 16:24]
127.0.0.1 modification externe
le_rempotage [2017/12/01 18:10] (Version actuelle)
yann
Ligne 12: Ligne 12:
 La raison principale qui nous pousse à rempoter est l'​appauvrissement du substrat. En effet, avec le temps, les racines se développent et envahissent la totalité du pot. Progressivement,​ les éléments nutritifs vont s'​épuiser et le rempotage va alors s'​imposer. La raison principale qui nous pousse à rempoter est l'​appauvrissement du substrat. En effet, avec le temps, les racines se développent et envahissent la totalité du pot. Progressivement,​ les éléments nutritifs vont s'​épuiser et le rempotage va alors s'​imposer.
 Il peut aussi être nécessaire si le substrat et les racines sont infestés de parasites. Des fois ce sera simplement pour changer de pot en vue d'une autre esthétique ou encore d'une meilleure stabilité de l'​ensemble pot / plante, ou bien accélérer la croissance et donner plus d'​espace à une plante qui grandit. Il peut aussi être nécessaire si le substrat et les racines sont infestés de parasites. Des fois ce sera simplement pour changer de pot en vue d'une autre esthétique ou encore d'une meilleure stabilité de l'​ensemble pot / plante, ou bien accélérer la croissance et donner plus d'​espace à une plante qui grandit.
- 
- 
- 
- 
- 
- 
  
 ===== Quand rempoter ? ===== ===== Quand rempoter ? =====
Ligne 46: Ligne 40:
  
 Dans le cas de sujets de bonne taille, il ne faut pas hésiter à les coucher. Il faudra dans certains cas prévoir des cales pour les appuyer afin de ne pas casser les jeunes ramifications plus fragiles. Si cela arrivait, bouturez-les ! On peut récupérer les graviers et cailloux de surface pour s'en resservir en penchant le pot, voire en le retournant délicatement. Ensuite il faut désolidariser la motte du pot. En général cela ne pose pas de problème avec les pots en plastique. Pour les pots en terre, cela est parfois plus délicat. En effet les racines ont tendance à coller sur les bords. Ceci est dû au fait qu'ils sont poreux. On peut se servir d'une lame et en faire le tour. Ensuite une poussée par le trou de drainage fera le reste. Dans le cas de sujets de bonne taille, il ne faut pas hésiter à les coucher. Il faudra dans certains cas prévoir des cales pour les appuyer afin de ne pas casser les jeunes ramifications plus fragiles. Si cela arrivait, bouturez-les ! On peut récupérer les graviers et cailloux de surface pour s'en resservir en penchant le pot, voire en le retournant délicatement. Ensuite il faut désolidariser la motte du pot. En général cela ne pose pas de problème avec les pots en plastique. Pour les pots en terre, cela est parfois plus délicat. En effet les racines ont tendance à coller sur les bords. Ceci est dû au fait qu'ils sont poreux. On peut se servir d'une lame et en faire le tour. Ensuite une poussée par le trou de drainage fera le reste.
-{{dailymotion>​x519jb:large}}+ 
 +{{dailymotion>​x519jb?large}}
 //Ma méthode de rempotage.//​ //Ma méthode de rempotage.//​
  
Ligne 76: Ligne 71:
 Après le rempotage, on se retrouve avec du substrat, mélangé avec des vieilles racines. Après le rempotage, on se retrouve avec du substrat, mélangé avec des vieilles racines.
 Pour ma part, je récupère les graviers pour ensuite les réutiliser comme je le montre dans la petite vidéo (2 minutes) ci-dessous. Pour ma part, je récupère les graviers pour ensuite les réutiliser comme je le montre dans la petite vidéo (2 minutes) ci-dessous.
-{{dailymotion>​x525vg:large}}+{{dailymotion>​x525vg?large}}
 Pour résumer il suffit de tamiser l'​ensemble à l'aide de 2 tamis à mailles différentes pour séparer les composants les plus fins (sable fin, terre et résidus de terreau) de ceux qu'on pourrait utiliser à l'​infini (cailloux, graviers, pouzzolane). Pour résumer il suffit de tamiser l'​ensemble à l'aide de 2 tamis à mailles différentes pour séparer les composants les plus fins (sable fin, terre et résidus de terreau) de ceux qu'on pourrait utiliser à l'​infini (cailloux, graviers, pouzzolane).
 Les racines mortes sont séparées grâce à de l'eau. Les racines mortes sont séparées grâce à de l'eau.