Ceci est une ancienne révision du document !


Les noms scientifiques de nos plantes

Depuis 1753, avec l'invention par Linné de la nomenclature binomiale, les noms scientifiques de plantes sont composés d'un nom de genre et d'un nom d'espèce. Ainsi dans Espostoa lanata, Espostoa est le nom de genre, et lanata le nom d'espèce. Seul le nom de genre prend une majuscule.

Les noms de genres et d'espèces peuvent être des mots d'origine latine ou grecque, choisis en référence à la plante ou son milieu, mais aussi le nom latinisé d'une personne que l'on entend honorer. Ainsi dans Espostoa lanata, le nom de genre Espostoa honore un botaniste péruvien, N. Esposto, et le nom d'espèce lanata signifie que la plante a un aspect laineux.

Le nom d'espèce est normalement immuable. Lorsqu'un botaniste attribue le premier un nom d'espèce à une plante, ce nom sera conservé indéfiniment par cette plante. Tous les autres noms qui seront donnés ultérieurement par d'autres botanistes seront considérés comme invalides : ce sont des synonymes. En revanche, différents botanistes peuvent classer une même espèce dans des genres différents.

Ainsi par exemple, Espostoa lanata a d'abord été décrit par Kunth en 1823, sous le nom de Cactus lanatus. Puis De Candolle, en 1828, le classe dans le genre Cereus ce qui donne Cereus lanatus. Plus tard, Britton & Rose créent le genre Espostoa, et rebaptisent la plante Espostoa lanata.

Le nom d'espèce donné par Kunth a toujours été conservé, seule la terminaison a été accordée avec le nom de genre, transformant lanatus en lanata. En revanche, le nom de genre a changé, et pourra encore changer à l'avenir.

Pour mieux suivre l'évolution de ces noms, on indique le nom de l'auteur de la description originale après le nom de la plante, ce qui a donné ainsi Cactus lanatus Kunth. Mais lorsque la plante a ensuite été reclassée dans un autre genre, on place entre parenthèses le nom de l'auteur de la description originale et on rajoute ensuite le nom de l'auteur du classement dans ce genre, ce qui a donné Cereus lanatus (Kunth) De Candolle et donne actuellement Espostoa lanata (Kunth) Britton & Rose.

L'ensemble des règles qui s'appliquent aux noms scientifiques des plantes est réuni dans le Code international de nomenclature botanique.

Philippe Corman