Accueil - The Gimp - ACDSee - Photoshop - KolourPaint - Gthumb




Préparez vos photos à l'aide de IrfanView

IrfanView est un logiciel qui permet d'effectuer des opérations simples sur vos photos. Il ne permet pas autant de chose que les logiciels payant mais fournit les outils suffisant pour préparer vos photos pour l'Internet.

IrfanView est en anglais, cependant, il existe une traduction (gratuite aussi) qui permet de le passer en français intégralement.

Pour ouvrir une photo, on peut soit passer par le traditionnel Fichier/ouvrir ou bien glisser la photo dans le logiciel.

Capture d'écran d'Irfanview

Embellir une photo :

  • Si la photo manque de netteté (attention, une photo floue restera floue, quel que soit le logiciel utilisé) : cliquer sur Image/augmenter la netteté (raccourci clavier : maj+s)
  • pour modifier le contraste, la saturation, la balance des couleurs, cliquer sur Image/améliorer les couleurs … (raccourci clavier : maj+g)

Redresser la photo :

  • Pour la faire tourner de 90° ou 180° : faire Image/rotation (à gauche ou à droite) (raccourci clavier : r pour droite et l pour gauche)
  • Pour faire une rotation d'un angle quelconque : Image/rotation sur mesure … : on rentre le nouvel angle en degré (on a un aperçu pour voir le résultat). Il faut aussi choisir la couleur qui comblera les vides ainsi formés. Il suffira de retailler l'image pour supprimer ces zones disgracieuses.

Cadrer le sujet

Pour supprimer des détails inutiles. Pour ce faire, à l'aide du bouton gauche de la souris, faire un rectangle de sélection autour de la zone à conserver. Si la zone ne vous convient pas, il suffit de l'étirer à l'aide de la souris. Enfin, il faut cliquer sur Edition/recadrer

Redimensionner une photo :

Les photos prises par les appareils numériques actuels font environ 5 millions de pixels (les 'carrés' qui composent les images informatiques). Une taille courante d'écran permet un affichage de 1024×768 pixels, soit 786.432 pixels seulement. On peut donc raisonnablement réduire nos photos jusqu'à une taille de 600 pixels environ pour le côté le plus grand.
cliquer sur Image/retailler/reéchantillonner, il faut veiller à conserver la case “garder les proportions” cochée (case cochée par défaut). On peut alors mettre la valeur en pixel de l'image à laquelle on veut aboutir, choisir le pourcentage de réduction, …..

La photo est alors prête à être enregistrée sur votre disque dur avec toutes les modifications que vous venez d'y apporter.

Sauvegarder la photo :

Aller dans fichier/enregistrer sous (raccourci clavier : s). Pour le type de fichier, il est conseillé d'utiliser “JPG - JPEG Images”, vous devez choisir le répertoire où vous voulez voir s'enregistrer l'image et enfin les options de sauvegarde. Dans ces options de sauvegarde, seul le taux de compression est intéressant : sur la réglette de la fenêtre de gauche, vous pouvez ajuster le curseur : plus le nombre est élevé, plus l'image sera volumineuse et inversement ; il convient de ne pas mettre moins de 80 (l'image serait sinon trop compressée et perdrait de sa qualité).
Puis cliquer sur enregistrer.

IrfanView est gratuit, c'est un Freeware 1). Vous pouvez le télécharger sur le site de l'éditeur IrfanView ou sur telecharger.com (ce que je conseille).

Si vous téléchargez sur telecharger.com (avec le mot de recherche “IrfanView”) vous devez télécharger IrfanView v4.10 (dernière version au moment de la rédaction de cet article, en décembre 2007) ET IrfanView en français v 4.10 (petit logiciel très simple mettant automatiquement Irfanview en français).

Nicolas Pointeau "nio91"


1)
Attention, un freeware est un logiciel gratuit, mais ça ne veut pas dire que vous pouvez faire ce que vous voulez. Vous restez soumis à la licence d'utilisation du logiciel. Par exemple certains auteurs de freeware interdisent l'utilisation de leurs logiciels en entreprise. Ça ne veut pas non plus dire que l'auteur a abandonné les droits sur son logiciel. Il en reste propriétaire. Vous n'avez pas le droit de modifier le logiciel ou de le revendre. Les conditions de distribution des freewares et sharewares peuvent varier : certains interdisent la distribution sans leur accord, d'autres interdisent les distributions payantes (magazines, etc.) et d'autres laissent cela libre.