retour à la page principale

Copiapoa schulziana

De nos jours, la description d'une nouvelle espèce de Copiapoa est regardé avec beaucoup de suspicion.
En effet, il ne s'agit souvent que d'une forme particulière de quelque chose de déjà connu.
Helmut Walter et Ricardo Keim ont publié les dernières descriptions.
Le premier avec Copiapoa aphanes et C. megarhiza ssp. parvula.
Le 2nd avec C. leonensis, C. griseoviolacea (le dernier en date) et C. schulziana.

Le seul que nous n'avons pas vu est C. aphanes mais Rudolf Schulz affirme que cette espèce n'est qu'une forme d'altitude du Copiapoa rupestris rencontré dans la Quebrada San Ramon. Or celui-ci nous l'avons vu.


Pour Copiapoa schulziana, les enthousiastes y voient une espèce à part entière, les sceptiques n'y voient qu'une forme de Copiapoa coquimbana. Je serais tenter de rejoindre ces derniers, mais il faut reconnaitre qu'il y a quand même des différences.

Et puis c'est une bien belle plante.
En voilà une petite en fleur :

Une un peu plus grosse

Et une cristée…. même si la cristation est morte….

A gauche, c'est Miqueliopuntia miquelii et à droite c'est un Eulychnia… peut être acida (c'est très compliqué les Eulychnia….)


Vous pouvez retrouver cette page sur le forum et lire les commentaires suscités.


retour à la page principale


Auteur : Alain
Publié le : 2012/03/31