Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

rebutia-albiflora-ritter-et-buinning [2012/06/01 06:42]
yann
rebutia-albiflora-ritter-et-buinning [2015/10/22 14:24]
Ligne 1: Ligne 1:
-====== Rebutia albiflora Ritter & Buinning ====== 
- 
- 
-[[Rebutia albiflora Ritter and Buinning|{{ http://​www.cactuspro.com/​images/​drapeau_en.png?​30x20}}]]Par [cf_membre adb|Aymeric de Barmon]. 
- 
-{{ http://​www.cactuspro.com/​images/​a003-001.jpg?​400x249 }} 
- 
-Cette espèce a été découverte au début des années 1960 dans la région de Pilaya à Nogales au sud-est de la Bolivie. Parmi les Rebutia de la région, j'ai recensé : 
-  * R. pulvinosa (FR 766) 
-  * R. pilayensis (KK863) = R. nogalensis 
-  * R. gibbulosa (KK1563) 
-  * R. albiflora (FR766a & KK1956). 
-Elle a été très peu collectée sur le site. Seuls Ritter & Knize ont pu l'​intégrer dans leurs listes. En particulier elle ne figure pas au palmarès de Rausch, Lau et de Hillman. Curieusement,​ elle est passée inaperçue lors de la prospection initiale de Ritter car elle était mélangée à R. pulvinosa. Les deux taxons ne sont pas tout à fait sympatriques : R. albiflora pousse à une altitude légèrement plus basse que R. pulvinosa. 
- 
-En collection je n'ai jamais vu de matériel documenté FR766a ou KK1956. Compte tenu du fait que l'​espèce est en culture depuis la découverte initiale et de la tendance récente à diffuser les plantes de site avec n° de prélèvement,​ il me semble que tout ce que nous avons en culture provient de Ritter. 
- 
-C'est le début du problème. FR766a, voilà un n° qui laisse penser que bien peu de plantes similaires ont été prélevées sur le site (ou issues de graines du site). La plante en culture est conforme à la description originale et identifiable sans ambiguïté,​ de plus elle est auto-stérile et malgré toutes mes tentatives de pollinisation de matériel d'​origines très variées, la production de graines est normalement nulle. N'​avons-nous qu'un seul clone en collection ? Au bout de 6 ans j'ai quand même obtenu un fruit avec 4 graines ! Bien que toutes les précautions aient été prises un doute subsistait quant à la pureté de ces graines. 
- 
-Ce doute régnera jusqu'​à la première floraison. En effet R. albiflora s'est avérée être très sensible aux conditions de culture et présente un polymorphisme inattendu selon l'âge de la plante, les éléments nutritifs mis à sa disposition,​ et l'​ensoleillement. Les plantes jeunes, bien nourries et plutôt ombrées ont de courtes tiges cylindriques avec une(des) tête(s) dominante(s) bien marquée(s). Les plantes âgées, disposant de moins de place forment des coussinets plats de petites têtes identiques serrées les unes contre les autres, lorsque quelques-unes de ces têtes sont victimes de coups de soleil elles ne s'en remettent jamais mais sont lentement recouvertes par des nouvelles. 
- 
-Revenons à nos 4 graines. Elles ont donné naissance à 2 plantules vigoureuses. Comme on l'​imagine,​ elles ne ressemblent à aucune des 2 formes citées précédemment ! La principale différence était un apex bien aiguillonné et allongé alors que chez la plante mère (père aussi ?) il est presque dégarni et plat. 
- 
-18 mois après le semis nous sommes en mai 1998 et les premières fleurs éclosent. Bonne nouvelle : elles sont identiques à celles de la plante mère. Deuxième bonne nouvelle : les tiges prennent l'​aspect adulte tant espéré et émettent leurs premiers rejets. L'​origine hybride est désormais exclue. 
- 
-Les premières fleurs de ces 2 nouveaux clones ont permis d'​observer le mode de fructification de R. albiflora. Les fruits sont rouges pendant la maturation (peut induire en erreur...) et secs à maturité. La récolte s'​effectue en juillet. Ils contiennent peu de graines (max = 7 min = 1), le taux de germination est faible (<50%) au bout de 10 jours. 
- 
-Contrairement à d'​autres Rebutia dont R. pulvinosa, R. albiflora est très tolérant sur le compost, il pousse aussi bien en milieu organique que purement minéral. Dans ce milieu R. pulvinosa, R. muscula, R. ithyacantha,​ R. albopectinata,​ R. schatzliana et R. verebii ont tendance à développer un apex jaune tout en ayant d'​excellentes racines, il y a sans doute là un exemple de sensibilité accrue à un agent pathogène. 
- 
-Je suis très intéressé par toutes les informations que les lecteurs du Cactus Francophone pourront apporter sur les Rebutia en général et R. albiflora en particulier. 
- 
-Merci d'​avance ! 
- 
----- 
- 
-Auteur : [cf_membre adb|Aymeric de Barmon].\\ 
-Publié le : 1998/​11/​23.\\ 
-\\  
-\\  
-\\  
-=====Addendum===== 
- 
-14 ans plus tard Aymeric de Barmon complète et actualise l'​article ci-dessus, paru en 1998. 
- 
----- 
- 
-Les saisons et les années se succèdent et sont, à chaque fois, l'​occasion de :​\\ ​ 
-  - Prendre connaissance des projets et idées qui germent et se développent dans le petit monde cactophile\\ ​ 
-  - Noter les réponses des plantes à des conditions de cultures/​climatiques sans cesse en évolution.\\ ​ 
-La révolution NCL ((NdE : New Cactus Lexicon, ouvrage paru en 2006 proposant une classification rénovée de la famille Cactaceae)) est parvenue jusqu'​à Rebutia albiflora. Il y devient l'une des trois sous espèces de R. pulvinosa : ​ R. pulvinosa ssp. pulvinosa, R. pulvinosa ssp. albiflora et R. pulvinosa ssp.perplexa. R. pulvinosa et R. albiflora sont morphologiquement assez proches et sont également originaires de la même région. La présence de R. perplexa dans ce groupe est plus novatrice, en effet le site d'​origine de ce taxon est encore inconnu à ce jour. 
- 
- 
-Dans la revue en ligne Cactus Explorer (2012), Martin Lowry relate une visite dans la vallée du Rio Cajas en 2009. Cette région correspond aux localités types de plusieurs plantes découvertes par F. Ritter en 1958 et jamais retrouvées précédemment. Parmi ces plantes figurent Rebutia pulvinosa, R. flavistyla et R. albiflora. Le succès fut au rendez-vous pour les deux premiers taxons mais pas pour R. albiflora. 
- 
-La quasi-absence de graines pures de R. albiflora en culture a souvent été interprétée comme la conséquence de la présence d'un seul clone auto-stérile en culture. En effet l'​inventaire des spécimens d'​herbiers de Ritter ne comporte pas de graines pour cette espèce (1995, Englera 16). Les graines sont néanmoins décrites dans Kakteen in Südamerica. Ce point demandait à être vérifié. 
- 
-J'ai eu la chance de pouvoir produire quelques graines pures de cette espèce et de croiser les descendants pour accroitre le nombre de clones (voir article de 1998). 
- 
-Les objectifs recherchés dans les années qui ont suivies furent : 
-  - Vérifier la stabilité des plantes sur plusieurs générations 
-  - Déceler d'​éventuels écarts de fécondité entre les clones étudiés. 
-  - Corréler les conditions de culture et les quantités de graines produites 
- 
- 
-== Point 1 == 
- 
-Bonne surprise, la population composée des descendants des 2 spécimens d'​origine est parfaitement conforme et stable sur 3 générations. Le corps des plantes, leurs fleurs et fruits sont bien ceux de R. albiflora. 
- 
-==Point 2== 
- 
-Globalement la production de graines est très faible par rapport à la quasi-totalité des autres espèces de Rebutia. Néanmoins quelques clones se distinguent par une meilleure régularité de la fructification. Ce sont ces clones qui développent les fruits qui contiennent le plus de graines. Aucun clone n'est totalement stérile mais la production peut être nulle pendant plusieurs années consécutives. 
- 
-==Point 3== 
- 
-Avec le recul de 10 années de relevés, il apparaît que R. albiflora a donné les meilleurs résultats les années les plus chaudes, ce qui est assez inhabituel chez les Rebutia. Paradoxalement,​ le plein soleil est toléré uniquement en tout début de saison mais brule les plantes par la suite (à partir de mai). Les plantes ayant souffert de brulures ne produisent pas de graines. L'​impact de la quantité d'​éléments nutritifs reçue pendant la saison de croissance semble moins important que celui de la température et de l'​absence de brulures. 
-Le détail des relevés est disponible ci-dessous. 
- 
-[[http://​www.cactuspro.com/​articles/​_media/:​rebutia_albiflora:​rebutia_albiflora_tableau.jpg|{{ :​rebutia_albiflora:​rebutia_albiflora_tableau_r.jpg |}}]] 
- 
-On peut tenter d'​affiner la bonne corrélation entre les années les plus chaudes et la quantité de graines récoltées. En effet, en culture, les arrosages sont plus généreux quand les températures sont élevées. Ce sont peut-être ces arrosages supplémentaires qui sont appréciés de R. albiflora. L'​année 2012 s'​avère très propice pour éclaircir ce point : les belles journées ayant été rares, il est possible de maintenir un rythme d'​arrosage élevé et d'​analyser le résultat. Le bilan est attendu pour fin juillet au moment de la récolte. 
- 
-Quoi qu'il en soit, Rebutia albiflora semble être un cas d'​adaptation extrême à un biotope inhabituellement chaud et humide pour ce genre (Ritter, 1980). C'est sans doute un indice pour les prospecteurs qui relèveront de nouveau le défi de retrouver cette plante à l'​état sauvage. 
- 
-Rebutia albiflora présente également une caractéristique morphologique unique chez les Rebutia et exceptionnelle chez les cactacées ;​ le style est souvent en forme de S et non rectiligne : 
- 
- 
-{{ :​rebutia_albiflora:​rebutia_albiflora.jpg |Rebutia albiflora ex Diers Ea1}} 
-(Rebutia albiflora ex Diers Ea1). 
- 
- 
-Je remercie tous les amateurs qui m'ont permis de constituer un ensemble de plantes de R. albiflora comprenant du matériel très bien documenté. Sans leur aide cette étude n'​aurait pas été possible. 
- 
- 
-À suivre... 
- 
-====Bibliographie==== 
- 
-  * 1980, Kakteen in Sudamerica Band 2, Ritter 
-  * 1995, Englera,16, Cactaceae of South America,The Ritter Collections,​ Eggli & al 
-  * 1997, Nuffield Press, Rebutia, John Pilbeam 
-  * 1999, Cactus-Aventures international n°44 p13-14, Rebutia albiflora Ritter & Buining, 
-  * 2006, New cactus Lexicon, Hunt & al 
-  * 2012, Cactus Explorers n°4, A Visit to Cajas Bajo, Bolivia, Martin Lowry 
- 
- 
----- 
- 
-Auteur : [cf_membre adb|Aymeric de Barmon].\\ 
-Publié le : 1998/​11/​23.\\ 
-Mis à jour le : 2012/​05/​28.\\ 
-COMMENTAIRES Vous pouvez [[/​forum/​read.php?​15,​319971|commenter cet article ou lire les commentaires postés]].