Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
traitement_enzymatique_des_graines_de_cactees_avant_semis [2007/11/19 23:13]
yann
traitement_enzymatique_des_graines_de_cactees_avant_semis [2015/10/22 16:24] (Version actuelle)
Ligne 2: Ligne 2:
 ====== Traitement enzymatique des graines de cactées avant semis ====== ====== Traitement enzymatique des graines de cactées avant semis ======
  
-Par [cf_membre michel37|Michel Derouet].+Par [cf_membre michel37|Michel Derouet], 2007/02/08.
  
 Pour que les graines de cactées - et pas seulement les cactées - germent, il faut non seulement que le pouvoir germinatif soit bon, mais il faut aussi que l’humidité puisse pénétrer à l’intérieur de la graine. Pour que les graines de cactées - et pas seulement les cactées - germent, il faut non seulement que le pouvoir germinatif soit bon, mais il faut aussi que l’humidité puisse pénétrer à l’intérieur de la graine.
Ligne 30: Ligne 30:
 ==== Traitement protéase ==== ==== Traitement protéase ====
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_caille-lait.jpg|{{ ​http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_caille-lait.jpg}}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_caille-lait.jpg|{{ ​https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_caille-lait.jpg}}]]
 La moitié des graines de chaque référence est traitée à la protéase. Il s’agit d’une présure “Caille-lait des Charentes“,​ des laboratoires Chaperon-Tanner,​ Le Douhet, 17100 Saintes. Les graines sont mises dans 0,4 ml de protéase pure à 37 °C pendant 20 minutes. Ensuite, les tubes sont mis à température ambiante et il est ajouté 0,2 ml de Javel À 2,6% de chlore actif par-dessus les 0,4 ml de milieu de traitement (ce qui fait une solution de javel à environ 1% c. a. final) pendant 10 minutes. La moitié des graines de chaque référence est traitée à la protéase. Il s’agit d’une présure “Caille-lait des Charentes“,​ des laboratoires Chaperon-Tanner,​ Le Douhet, 17100 Saintes. Les graines sont mises dans 0,4 ml de protéase pure à 37 °C pendant 20 minutes. Ensuite, les tubes sont mis à température ambiante et il est ajouté 0,2 ml de Javel À 2,6% de chlore actif par-dessus les 0,4 ml de milieu de traitement (ce qui fait une solution de javel à environ 1% c. a. final) pendant 10 minutes.
  
Ligne 47: Ligne 47:
 Les graines sont déposées une à une sur le substrat. Ensuite, elles sont recouvertes de 25 ml d’un sable de quartz qui a été préalablement chauffé à 240 °C pendant 1 heure, puis refroidi. Ce qui fait une épaisseur de 5mm environ. Chaque pot est mis dans un sachet Ziploc 18x20. ​ Les graines sont déposées une à une sur le substrat. Ensuite, elles sont recouvertes de 25 ml d’un sable de quartz qui a été préalablement chauffé à 240 °C pendant 1 heure, puis refroidi. Ce qui fait une épaisseur de 5mm environ. Chaque pot est mis dans un sachet Ziploc 18x20. ​
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_1_temperature.jpg|{{ ​http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_1_temperature.jpg }}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_1_temperature.jpg|{{ ​https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_1_temperature.jpg }}]]
  
 Les sachets sont alors disposés en serre. Ils y resteront 43 jours pour ensuite intégrer une couveuse où les températures matinales seront moins fraîches. L’éclairement est naturel de la mi-août à fin septembre. Ensuite il sera de 16 heures par jour. Les sachets sont alors disposés en serre. Ils y resteront 43 jours pour ensuite intégrer une couveuse où les températures matinales seront moins fraîches. L’éclairement est naturel de la mi-août à fin septembre. Ensuite il sera de 16 heures par jour.
Ligne 56: Ligne 56:
 Les plantules qui émergent du sable sont comptées dans chaque pot à 7, 14, 21, 28, 35, 42, 49, 56, 70, 84 et 120 jours. Les plantules qui émergent du sable sont comptées dans chaque pot à 7, 14, 21, 28, 35, 42, 49, 56, 70, 84 et 120 jours.
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_2.jpg|{{ ​http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_2.jpg }}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_2.jpg|{{ ​https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_2.jpg }}]]
  
 Sur 51 références 48 ont donné des plantules, soit 94%.  Sur 51 références 48 ont donné des plantules, soit 94%. 
  
-[[http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_3.jpg|{{ ​http://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_3.jpg }}]]+[[https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_3.jpg|{{ ​https://​www.cactuspro.com/​images/​article_protease_graphique_3.jpg }}]]
  
 Après 120 jours, le taux de germination est de 44,8 % pour l'eau et 51,1 % pour la protéase. Après 120 jours, le taux de germination est de 44,8 % pour l'eau et 51,1 % pour la protéase.
Ligne 69: Ligne 69:
 L'​amélioration de la germination est globalement de 14%. Dans l'​industrie,​ l'​économie ou la science ce chiffre serait considéré comme une belle avancée. Mais le cactophile est exigeant, il n’y a pas là de quoi grimper aux Cereus. La germination chez les cactées est un vaste sujet… Amusons-nous. L'​amélioration de la germination est globalement de 14%. Dans l'​industrie,​ l'​économie ou la science ce chiffre serait considéré comme une belle avancée. Mais le cactophile est exigeant, il n’y a pas là de quoi grimper aux Cereus. La germination chez les cactées est un vaste sujet… Amusons-nous.
  
-[cf_membre michel37|Michel Derouet]\\ +Auteur : [cf_membre michel37|Michel Derouet]\\ 
-Publié le : 2007/02/08+Publié le : 2007/02/08\\ 
 +COMMENTAIRES Vous pouvez [[/​forum/​read.php?​15,​320008|commenter cet article ou lire les commentaires postés]].