Outils pour utilisateurs

Outils du site


une-galle-sur-aizoacee-dans-le-knersvlakte

Ceci est une ancienne révision du document !


A l’automne 2019, à l’occasion d’un voyage en Afrique du Sud, Eric, mon compagnon de voyage et moi sommes passés à travers le Knersvlakte (les fameux et célébrissimes champs de quartz) par la nationale 7 qui les traverse du Nord au Sud.
A l’occasion d’un arrêt le long de cette route, entre Conophytum et Argyroderma, nous sommes tombés en arrêt extatique devant une plante qui nous a semblé pour le moins bizarre : des feuilles en « banane » classiques d’un buisson d’Aizoacée mais avec des groupes de feuilles évoquant une Crassula cornuta (fig. 1).
La piste d’un touriste malicieux s’amusant à coller des feuilles d’une espèce sur une autre ayant été tout de suite écartée, nous nous sommes interrogés sur ce que cela pouvait être. Une chimère ?
Habitué aux galles formant des excroissances bien distinctes de la plante et reconnaissables immédiate- ment, nous n’étions pas convaincus, de prime abord, que cela puisse en être une. La seule façon de le savoir était d’en couper une en deux afin de voir si oui ou non il y avait un locataire à l’intérieur. Ce qui fut fait et le résultat fut sans appel : il y avait bien un occupant illégal. Malheureusement, le coup de scalpel a transformé la larve en bouille. On pouvait toutefois voir nettement la loge à la base de la rosette (fig. 2).

une-galle-sur-aizoacee-dans-le-knersvlakte.1587200788.txt.gz · Dernière modification: 2020/04/18 09:06 de alain