Les cultivars d'Astrophytum capricorne


Quelques noms japonais de l'espèce capricorne : haku-ziuko-gyoku, ziu-ho-gyoku, yokaku-gyoku, yokaku-gyoku. Pour la variété minus : ho-o-gyoku, ho-o-maru.
Pour la variété aureum : oho-gyoku.
Pour la variété crassispinum : taiho-gyoku, yusei-taiho-gyoku.


taiho_700.jpgLe cv. taiho est un capricorne avec des épines très fortes, courtes et aplatie, assez impressionnant.


(collection johan PARENT) ^

taiho_150.jpg


variegation.jpgsenile_variegata_700.jpgLes plantes variegata présentent des panachages de couleurs sur la tige, qui associent du vert et du blanc à un assortiment de couleurs chaudes qui peut aller du jaune, rose au rouge foncé. Certaines de ces couleurs peuvent varier d’une plante à l’autre, être absentes, ou bien varier au cours du temps.

\\
Trois types de tissus au niveau de l’épiderme des plantes sont responsables de ces panachages de couleurs, qui varient par la présence ou l’absence de 2 types de pigments :
\\
* Chlorophylle : c’est le pigment bien connu responsable de la photosynthèse, et qui donne la couleur verte des plantes. Il existe 2 sortes de chlorophylle, l’une vert-jaune et l’autre vert-bleu.
* Bétalaïnes : ce sont des pigments qui, en temps normal, ne sont synthétisés en grandes quantités que dans les fleurs des cactées, et qui leur donnent leurs couleurs chaudes. Les différentes molécules de bétalaïnes ont des tons jaunes, orangés ou rouges. Mais chez certaines cactées, ces pigments sont aussi synthétisés en grandes quantités dans les tiges : les plantes prennent alors des couleurs jaune à rouge.

La couleur d'une plante est la résultante de la combinaison des différents pigments, qui sont présents ou absents dans les tissus.

  • Absence de pigment : chez certaines plantes des portions plus ou moins étendues de la tige ne synthétisent pas de chlorophylle, ni de bétalaïne. En absence de pigment la surface de ces plantes a alors une couleur blanc-crème plus ou moins jaunâtre. Sans chlorophylle une plante ne peut pas pousser, et une surface dépigmentée trop étendue ne permet pas la croissance de la plante.

Ces 3 types de tissus colorés ou décolorés, ou seulement 2 d’entre eux, se côtoient chez certaines plantes, ce qui leur donne le caractère variegata (voir le schéma). La présence des pigments peut varier au cours des saisons, et ils peuvent se superposer sur la plante, ce qui donne des teintes plus ou moins foncées, allant parfois jusqu’à une couleur presque noire quand des bétalaïnes rouges foncées sont associées à un tissu chlorophyllien vert.


^ semis variegata apparus dans

un lot d'hybrides de capricorne ^ A. capricorne v. senile variegata

(collection Leveque maxime) ^

hybride-variegata1a.jpg ASCII
vieux capricorne décoloré
cv. seiji ?
(chez alain mouchel)
capricorne_decolore_150.jpg


Ci-dessous vous retrouverez des cultivars qui ne sont pas encore illustrés, peut être du fait que certains noms soient douteux ou encore introuvables sur la toile ! Si vous avez des informations ou des photos de ces plantes, n'hésitez pas à nous contacter, merci.

cv. Backebergi

Aucune information trouvée au sujet de ce cultivar. Si vous en avez, contactez moi, merci !

cv. Snowfrec

Un capricorne ayant une densité plus importante de points blancs.

cv. Kiho-gyoku (= Kihougyoku)

Un capricorne variété crassispinum avec des aiguillons jaunes.

cv. Krausii

Pas d'informations sur ce cultivar ?? D'après cette photo sur Kakteen-sportbert, la floraison semble entièrement jaune sans gorge rouge.