Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
especes [2015/10/22 16:25]
127.0.0.1 modification externe
especes [2017/11/18 17:16] (Version actuelle)
yann
Ligne 1: Ligne 1:
 +~~NOTOC~~
  
 ====== Présentation des "​cactus étoiles"​ connus sous le nom scientifique d'​Astrophytum. ====== ====== Présentation des "​cactus étoiles"​ connus sous le nom scientifique d'​Astrophytum. ======
-\\  
-Tout débute en 1827, lorsque Thomas Coulter découvre une plante inconnue dans l'​état d'​Hildago au Mexique. Il en envoie immédiatement 40 exemplaires à Paris. En 1828, cette plante est décrite comme Echinocactus ornatus, c'est l'​Astrophytum ornatum connu de nos jours.\\ ​ 
-Mais le genre Astrophytum ne sera créé par Charles Lemaire qu'en 1839 en se basant sur la description d'A. myriostigma. 
-\\  
-Jusqu'​en 2002 on dénombrait 5 espèces d'​Astrophytum réparties en 2 groupes se distinguant principalement par la couleur de la fleur et la déhiscence du fruit :\\  
-\\  
-  * A. myriostigma et A. ornatum, originaires de San luis Potosi et d'​Hildago. Pouvant atteindre 1 m de haut, la floraison est entièrement jaune et le fruit s'​ouvre à son sommet (déhiscence apicale). A. ornatum étant la seule espèce à posséder de "​vrais"​ épines rigides; tandis que A. myriostigma est dépourvu d'​épines. Le floconnage (points blancs sur l'​épiderme) est très variable selon les variétés.\\ ​ 
-\\  
-  * A. asterias, A. capricorne et A. coahuilense,​ originaires du nord du Mexique. Ils sont de dimensions plus réduites, quelques dizaines de cm pour A. capricorne et seulement quelques cm pour A. asterias (espèce rare très recherchée par les collectionneurs). Leur floraison est jaune avec une gorge rouge et le fruit s'​ouvre à sa base (déhiscence basale). Seul capricorne possède des épines, souvent longues et souples. A. coahuilense est parfois décrit comme une variété d'A. myriostigma à cause de son aspect similaire, mais sa floraison, son aire géographique,​ son fruit, ses graines et même le développement de ses semis en font bien une espèce à part plus proche des capricorne/​asterias que d'A. myriostigma.\\ ​ 
-\\  
-[[https://​www.cactuspro.com/​astro-web/​_media/​carte:​carte-mexique1.jpg|{{ :​carte:​carte-mexique1.jpg?​350.jpg|carte}}]] 
-On dénombre une myriade de variétés, formes et cultivars (obtentions horticoles) de ces 5 espèces, pour le plus grand bonheur des collectionneurs. C'est l'A. asterias qui fait l'​objet du plus grand nombre de cultivars. Les nouvelles obtentions viennent surtout du Japon où les Kabutophiles (de kabuto = asterias en japonais) y pratiquent un véritable art.\\ ​ 
-\\  
-Les hybridations sont très faciles au sein de chaque groupe donnant des plantes soit à caractères intermédiaires entre les 2 parents ou alors très proches du père ou de la mère. Dans un même lot de graines, les individus sont donc souvent d'une grande variabilité et avec des caractères pas toujours stables.\\ ​ 
-Par contre, l'​hybridation entre 2 espèces n'​appartenant pas au même groupe est très hasardeuse et donne la plupart du temps des plantes non viables ou présentant des déficits métaboliques flagrants. Cependant, quelques heureux collectionneurs et hybrideurs fous ont réussi ce genre de croisement.\\ ​ 
-\\  
-En 2002, 2 botanistes mexicains, Velasco et Nevarez, faisaient une découverte extraordinaire,​ celle d'un cactus inconnu, dans le nord du Mexique dans l'​état du Nuevo Leon. Tout d'​abord présenté comme un nouveau genre (Digitostigma),​ David Hunt le classe finalement comme une nouvelle espèce d'​Astrophytum malgré son aspect très différent. ​ 
-A. caput-medusae est donc la 6ème espèce du genre Astrophytum. La localisation précise de cette découverte n'a pas été dévoilée pour préserver ce taxon, seules quelques graines ont été prélevées et vendues (21$ la graine!) auprès de certains producteurs et collectionneurs aux Etats-Unis et en Europe pour assurer sa multiplication. Un programme de multiplication au Mexique a permis de rapidement la mettre sur le marché, tout en respectant les plantes de l'​habitat. Automne 2005, quelques jeunes exemplaires commencent à faire leur apparition sur les ventes aux enchères sur Internet (Ebay), et Koehres (célèbre producteur de graines allemand) en propose dans son nouveau catalogue (20 euros la graine). Mais il faudra attendre 2006, pour que cette nouvelle espèce soit en vente dans les grandes manifestations (ELK...).\\ ​   
-      
  
-===== Sous-genre Astrophytum (groupe ​à fleur jaune)===== +\\ 
-    +Tout débute en 1827, lorsque Thomas Coulter découvre une plante inconnue dans l'​état d'​Hildago au Mexique. Il en envoie immédiatement 40 exemplaires ​à Paris. En 1828, cette plante est décrite comme Echinocactus ornatus, c'est l'​Astrophytum ornatum connu de nos jours.\\ 
-[[Astrophytum myriostigma]]\\  +Mais le genre Astrophytum ​ne sera créé par Charles Lemaire qu'en 1839 en se basant sur la description d'​A. ​myriostigma.\\ 
-  +Jusqu'​en 2002 on dénombrait 5 espèces d'Astrophytum ​réparties en 2 groupes se distinguant principalement par la couleur de la fleur et la déhiscence du fruit :\\ 
-[[Astrophytum ​ornatum]]\\  +* A. myriostigma et A. ornatum, originaires de San luis Potosi et d'​Hildago. Pouvant atteindre 1 m de haut, la floraison est entièrement jaune et le fruit s'​ouvre à son sommet (déhiscence apicale). A. ornatum étant la seule espèce à posséder de "​vrais"​ épines rigides; tandis que A. myriostigma est dépourvu d'​épines. Le floconnage (points blancs sur l'​épiderme) est très variable selon les variétés.
-  ​  ​      +
  
-===== Sous-genre Neoastrophytum ​(groupe à fleur à gorge rouge)=====+  * A. asterias, A. capricorne et A. coahuilense,​ originaires du nord du Mexique. Ils sont de dimensions plus réduites, quelques dizaines de cm pour A. capricorne et seulement quelques cm pour A. asterias ​(espèce rare très recherchée par les collectionneurs). Leur floraison est jaune avec une gorge rouge et le fruit s'​ouvre à sa base (déhiscence basale). Seul capricorne possède des épines, souvent longues et souples. A. coahuilense est parfois décrit comme une variété d'A. myriostigma à cause de son aspect similaire, mais sa floraison, son aire géographique,​ son fruit, ses graines et même le développement de ses semis en font bien une espèce à part plus proche des capricorne/​asterias que d'A. myriostigma.
  
-[[Astrophytum asterias]]\\  + ​\\ ​[[https://​www.cactuspro.com/​astro-web/​_media/​carte:​carte-mexique1.jpg|{{ ​ :​carte:​carte-mexique1.jpg?​nolink&​350}}]] On dénombre une myriade de variétés, formes et cultivars (obtentions horticoles) de ces 5 espèces, pour le plus grand bonheur des collectionneurs. C'est l'A. asterias qui fait l'​objet du plus grand nombre de cultivars. Les nouvelles obtentions viennent surtout du Japon où les Kabutophiles (de kabuto = asterias en japonais) y pratiquent un véritable art. \\ 
-  + \\ 
-[[Astrophytum capricorne]]\\  +Les hybridations sont très faciles au sein de chaque groupe donnant des plantes soit à caractères intermédiaires entre les 2 parents ou alors très proches du père ou de la mère. Dans un même lot de graines, les individus sont donc souvent d'une grande variabilité et avec des caractères pas toujours stables. ​\\ 
-  +Par contre, l'​hybridation entre 2 espèces n'​appartenant pas au même groupe est très hasardeuse et donne la plupart du temps des plantes non viables ou présentant des déficits métaboliques flagrants. Cependant, quelques heureux collectionneurs et hybrideurs fous ont réussi ce genre de croisement. \\ 
-[[Astrophytum ​coahuilense|Astrophytum ​coahuilense]]\\ ​+ \\ 
 +En 2002, 2 botanistes mexicains, Velasco et Nevarez, faisaient une découverte extraordinaire,​ celle d'un cactus inconnu, dans le nord du Mexique dans l'​état du Nuevo Leon. Tout d'​abord présenté comme un nouveau genre (Digitostigma),​ David Hunt le classe finalement comme une nouvelle espèce d'Astrophytum ​malgré son aspect très différent. A. caput-medusae est donc la 6ème espèce du genre Astrophytum. La localisation précise de cette découverte n'a pas été dévoilée pour préserver ce taxon, seules quelques graines ont été prélevées et vendues (21$ la graine!) auprès de certains producteurs et collectionneurs aux Etats-Unis et en Europe pour assurer sa multiplication. Un programme de multiplication au Mexique a permis de rapidement la mettre sur le marché, tout en respectant les plantes de l'​habitat. Automne 2005, quelques jeunes exemplaires commencent à faire leur apparition sur les ventes aux enchères sur Internet (Ebay), et Koehres (célèbre producteur de graines allemand) en propose dans son nouveau catalogue (20 euros la graine). Mais il faudra attendre 2006, pour que cette nouvelle espèce soit en vente dans les grandes manifestations (ELK…).
  
-===== Sous genre Stigmatodactylus ​=====+===== Sous-genre Astrophytum (groupe à fleur jaune) ​=====
  
-[[Astrophytum caput-medusae]]\\  +[[:​astrophytum-myriostigma|Astrophytum myriostigma]]
-       +
-  +
  
-===== Les hybrides =====+[[:​astrophytum-ornatum|Astrophytum ornatum]]
  
-[[hybrides]]+===== Sous-genre Neoastrophytum (groupe à fleur à gorge rouge) =====
  
-===== Les cultivars japonais ===== +[[:​astrophytum-asterias|Astrophytum asterias]]
- +
-[[cultivars]] +
- +
- +
- +
- +
-  +
  
 +[[:​astrophytum-capricorne|Astrophytum capricorne]]
  
 +[[:​astrophytum-coahuilense|Astrophytum coahuilense]]
  
 +===== Sous genre Stigmatodactylus =====
  
 +[[:​astrophytum-caput-medusae|Astrophytum caput-medusae]]
  
 +===== Les hybrides =====
  
 +[[:​hybrides|hybrides]]
  
 +===== Les cultivars japonais =====
  
 +[[:​cultivars|cultivars]]