Alberto Castellanos (1896-1968)

Merci à Héloisa Castellanos et à Roberto son frère pour l'autorisation à reproduire les articles de leurs parents.

Sous copyright (avec permission)

Genera et Species Plantarum Argentinarum a été publié de 1943 à 1956. Le livre a été conçu comme un fac-similé des anciennes monographies monumentales du XIX éme siècle comme celles de Lemaire, de Candolle et Redouté, Pfeiffer et Otto, etc. Il a été élaboré à l'institut d'études biologique appelé Instituto Lillo de Tucumàn, et dirigé par Horacio Raúl Descole.

C'est un chapitre du premier volume (1943) d'une série de livres imposants (50×35 cm, jusqu'à 10kg/volume), constitué de 120 pages de texte (espagnol), 30 planches (quelques unes colorées), 13 pages de photos noir et blanc, et 2 pages de cartes. Le second auteur de ce chapitre est Herminia Violeta Lelong, la propre épouse d'Alberto Castellanos.



Quelques aspects historiques concernant le livre:
L'Instituto Lillo est la maison que possédait Miguel Lillo (1862-1931) qui était un homme riche et solitaire. Il avait accumulé une immense collection de plantes originaires du nord-ouest de l'Argentine et possédait une riche bibliothèque de livres consacrés, entre autres, à la botanique. Sa maison et d'autres propriétés foncières furent léguées à l'Universidad de Tucumán, et gérées par la Fundación Miguel Lillo jusqu'à aujourd'hui.

L'Instituto Lillo fut créé en 1937 comme un département de l'Université. L'activité a rapidement été intense, et de nombreux scientifiques et techniciens ont été embauchés. Il n'était pas consacré à la botanique seulement: la zoologie et la géologie faisaient aussi partie des activités. L'institut devint rapidement le centre de recherche botanique le plus important d'Argentine, et il a encore aujourd'hui le plus grand herbier du pays.

Horacio Descole (1910-1984) était le directeur du département de botanique du muséum d'histoire naturelle de Tucumàn en 1937. Il fonda la revue Lilloa et devint le directeur de l'Instituto Lillo en 1942. Il avait le contact facile avec des membres important du gouvernement, et obtenait ainsi des fonds pour les projets de l'Université et l'Instituto Lillo. Cela a certainement facilité la publication de la série Genera et Species Plantarum Argentinarum. Il était un ami personnel de Miguel Miranda, ministre de l'économie de Juan Perón qui fut président d'Argentine pendant 8 ans et demi (1946-1952). La carrière de Descole a été affectée par son adhésion au parti peroniste: il démissionna de l'Instituto Lillo en 1955 (éviction de Perón); il revint à la tête de l'Instituto Lillo en 1973 (retour de Perón au pouvoir), et fut finalement évincé en 1976 suite au coup d'état militaire.

L'une des relations professionnelles de Descole dans la communauté botanique d'Argentine était le Dr. Alberto Castellanos qui travaillait au Museo de Ciencias Naturales de Buenos Aires, et était Professeur à l'Université de Buenos Aires. Il était spécialisé dans la taxonomie des Cactaceae et des Bromeliceae. Il rédigea deux chapitres sur ces familles dans le “genera plantarum” en développant ses articles antérieurs et en ajoutant de superbes planches en couleur et des photos inédites; il collabora aussi sur d'autres familles mineures.