Lois Jammes, Martin Specht, Oscar Tintaya

Merci à Lois et Martin qui ont accepté cette nouvelle édition de leur livre.

Sous copyright

Ce livre (98 pages, 100 images) aborde divers aspects du salar : la géologie, les habitants, les plantes, les animaux et… les légendes aymara. C'est une oeuvre simple et personnelle, délibérément poétique et écologique plutôt que scientifique bien que rigoureuse. Elle vous donne envie d'aller voir les paysages et rencontrer les habitants, cactus compris.
En 1998, les auteurs, qui vivaient à Santa Cruz, mirent leurs vélos dans un petit avion, traversèrent les Andes sans appoint d'oxygène, et atterrirent sur le salar. Alors que le géologue, Martin, faisait du vélo avec deux amis sur la surface blanche — pas si plate — du salar pendant quelques jours, Lois, réfugié avec son avion sur une “île” du salar, goûtait la solitude absolue dans l'immensité et le silence. “Un moment très spirituel” dit-il plus tard. Deux expériences différentes, mais un seul but : “écrire sur ce lieu exceptionnel de la planète”. Deux autres acteurs ont activement participé à cet ouvrage : Alan Hesse, biologiste de terrain et écologiste spécialisé dans les bandes dessinées consacrées à l'environnement, et Oscar Tintaya un artiste aymara renommé en Bolivie et qui vit à La Paz.
En 2000, le livre était terminé et distribué dans les écoles autour du salar. Une version anglaise fut élaborée pour les touristes venant de partout.
Finalement, en 2018, Daniel, un autre membre du club des poètes fous (une tribu en voie d'extinction) se porta volontaire pour faire revivre le livre épuisé depuis longtemps, et faire une version française. Alors voilà l'histoire du “Salar de Tunupa”…