Charles Lemaire (1-11-1800 — 22-6-1871)

:cactees_1_10.jpg Pas de copyright (domaine public)

Ce n'est pas le meilleur de Charles Lemaire. C'est toutefois intéressant à lire pour l'époque. Parfois un peu difficile par les termes “techniques” de ce temps, parfois pénible pour les points de vue de l'auteur. A ce sujet on lira avec horreur ou délectation pourquoi il n'aime pas le terme d'aréole… On rira aussi des pages publicitaires de la maison rustique en fin du livre.




Pas de copyright (domaine public)

C'est l'un des ouvrages majeur de Charles Lemaire. Seules 11 copies subsiteraient selon la Bibliothèque du Jardin Botanique du Missouri (MBG)1). 16 planches ont été éditées de 1841 à 1847 alors que Lemaire en prévoyait 200. Nous proposons ici les 14 planches disponibles au MBG.



A droite: Echinocactus erinaceus

Pas de copyright (domaine public)

Paru en 1838, cet opuscule présente en latin la “description précise de quelques cactées nouvelles et inhabituelles cultivées dans le jardin de Monville”. Hippolyte Boissel, Baron de Monville était un collectionneur du 19ème siècle dont nous savons peu de choses hormis qu'il habitait Montville près de Rouen et y développa l'industrie textile.
Les fichiers sont la copie d'une reproduction effectuée en Allemagne de l'est sans mention de l'éditeur. Elle est fidèle à l'original à l'exception de la dimension et de l'emplacement de la planche qui présente Echinocactus monvillii (ci-contre).

Qui fera la traduction? Si vous pouvez, contactez-nous: biblio4@cactuspro.com

Pas de copyright (domaine public)

Ce livre est paru en 1869, 2 ans avant la disparition de Lemaire. L'auteur y décrit les autres succulentes avec son vocabulaires très particulier. 13 gravures viennent illustrer le discours.
Les fichiers proposés reproduisent la troisième édition datée de 1889.



Merci à Claude pour la relecture des épreuves.


1)
Vous y trouverez aussi d'autres documents anciens et gratuits concernant les plantes.