Mardi 20 mai:
Dès le matin nous nous retrouvons à flanc de colline au dessus du gîte pour admirer le lever de soleil sur les montagnes. Au loin le brouillard enveloppe une partie des dunes rouges du désert. Beau spectacle plein de couleurs.

 

La ferme Namtib se réveille tout doucement.

 

Premier rayon de soleil dans la vallée.

 

Le brouillard qui vient de la mer s'arrête aux pieds des montagnes de Tiras. Le désert du Namib est au fond.

 

Magie des couleurs en cette matinée. Les collines sont comme des îles dans la mer de brouillard.


Nous repartons direction Aus, et nous croisons un troupeau d'Oryx. Nous rentrons dans le village et prenons la route de Rosh Pinah. À la sortie du village nous nous arrêtons sur la gauche pour chercher les magnifiques Lithops karasmontana ssp. bella. Ils sont bien là mais hélas ils sont si secs qu'ils ne ressemblent à rien! Pourtant certains sont en fleurs. Évidemment elles sont fermées en matinée mais elles sont d'un blanc éclatant. Nous ne pouvons pas voir la réelle beauté de ces Lithops et c'est une déception. Dans ce milieu poussent aussi Avonia albissima, Crassula muscosa et Cheiridopsis caroli-schmidtii magnifique.

 

Oryx (Oryx gazella) dans la plaine de bon matin.

 

La piste. Les couleurs sont naturelles! Tout est en couleurs en Namibie.

 

Petit arrêt pour admirer de magnifique rapace qui vit aussi chez nous: Aigle botté (Hieraaetus pennatus).

 

Site de Lithops karasmontana ssp. bella à Aus.

 

Lithops karasmontana ssp. bella. Un "belle" touffe.

Lithops karasmontana ssp. bella.

 

Enorme touffe de Lithops karasmontana ssp. bella. Elle est en photo dans beaucoup de livres sur les Lithops mais en plus belle! Face

 

Profil

 

Lithops karasmontana ssp. bella.

 

Si, si il y a bien des Lithops sur cette photo!

 

Les voila de plus prés.

 

Et d'autres Lithops karasmontana ssp. bella. C'est un des plus beau lithops...........normalement. Il n'a pas plu dans ce coin depuis un bon moment.

 

Avonia albissima. Celui-là est vraiment caractéristique, il est bien blanc.

 

Cheiridopsis caroli-schmidtii. Seul autre mésembs présent en ces lieux.

 

Nous reprenons la route de Luderitz et nous nous arrêtons après plus de 30 km en bas d'une montagne : Halenberg, un panneau routier nous signale la présence de hyènes ! Nous nous sommes engagés sur une piste très empruntée car les tour opérateurs amènent les touristes voir ce Lithops et aussi les bella à Aus. Nous trouvons dans le bas de la colline les lithops karasmontana ssp. eberlanzii qui là aussi ne ressemblent à rien! Par contre il y a beaucoup d'autres plantes succulentes, Tylecodons sp., Crassula ausensis, Brownanthus sp., Euphorbia dregeana, Euphorbia spinea, Stapelia schintzii, Juttadinteria simpsonii et Monsonia crassicaulis (?) et le Conophytum halenbergense. Ce dernier pousse dans les crevasses des petits rochers verticaux. La plupart ont des fleurs dont les couleurs vont du blanc au rose pétard en passant par l'orange.

 

 Attention danger, la hyène rode.....

 

Site de Lithops karasmontana ssp. eberlanzii Halenberg. Il n'a pas plu ici aussi depuis longtemps!

 

Je ne suis pas géologue donc quand je prends une photo c'est qu'il y a une plante!

 

Bon évidemment elle peut avoir cet aspect. Lithops karasmontana ssp. eberlanzii.

 

Lithops karasmontana ssp. eberlanzii. Celui là est mieux?

 

 Je me suis un peu penché pour vous avoir cette photo!

 

Le site est pelé mais il y a pas mal de plantes succulentes comme ce Brownanthus nucifer (?).

 

Brownanthus nucifer (?) Halenberg

 

Juttadinteria simpsonii Halenberg.

 

Euphorbia dregeana Halenberg.

 

Fleurs de Euphorbia dregeana Halenberg.

 

Euphorbia spinea (photo G. Daniels)

 

Petite miniature recroquevillée dans les fissures des rochers: Crassula ausensis.

 

Tout aussi petit un Tylecodon non déterminé (schaeferianus ?).

 

Stapelia schinzii un peu fripé.

 

Un Brownanthus sp. amusant avec ses petites feuilles sèches.

 

Et enfin notre premier Conophytum du voyage: Conophytum halenbergense endémique de cette montagne.

Il ne paye pas de mine. Il est tout sec, il faut se rapprocher pour l'apprécier à sa juste valeur.

 

Un aperçu de son milieu de vie.

 

Le plus souvent il est sous les rochers.

 

Conophytum halenbergense, Halenberg.

 

Conophytum halenbergense à fleurs jaunes rosées

 

Conophytum halenbergense à fleurs roses.

 

Suite de cette grosse journée page suivante.....

 

La Namibie, 10ème partie