Lundi 19 mai :
Nous reprenons la route de Sesriem C27, nous franchissons un premier passage canadien. Sur la ligne de gros rochers foncés qui monte sur le flanc de la montagne à gauche se situe le lieu référence de Lithops gesinae var. annae, Roy l'a visité 6 fois sans le trouver donc nous ne nous arrêtons pas.
Puis un second passage canadien et nous arrivons  à la ferme Barby. Nous rencontrons la propriétaire Penny et nous revenons sur nos pas pour nous arrêter sur le site des Lithops schwantesi C184. Penny a marqué l'emplacement de chaque plante ou groupe de plantes avec des petits stupas, aussi il est plus facile de trouver les Lithops. Malgré cela, quelquefois il faut vraiment se concentrer pour les trouver tellement ils sont mimétiques! Puis nous sommes retournés prendre une boisson et un gâteau chez Penny car elle tient une maison d'hôtes. Encore un phénomène !

Le "grand" village d'Helmeringhausen 

 

L'entrée du grand hôtel d'Helmeringhausen 

 

Le centre culturel d'Helmeringhausen 

 

Ce panneau cruel nous rappelle que nous quittons la civilisation, Helmeringhausen, pour la pampa.... (photo G. Daniels)

 

Entrée sur la propriété de la ferme Barby

 

Petite sculpture et collection de mineraux à la ferme Barby

 

Site de Lithops schwantesii ssp. schwantesii C184 ferme Barby

 

Milieu où poussent Lithops schwantesii ssp. schwantesii C184 ferme Barby (photo G.Daniels)

 

Aloe striata ssp. karasbergensis sur le site de Lithops schwantesii ssp. schwantesii C184 (photo G.Daniels, heureusement car je n'y ai même pas jeté un coup d'oeil!)

 

Enfin Lithops schwantesii ssp. schwantesii C184, 3 plantes faciles à trouver.

 

5 Lithops schwantesii ssp. schwantesii C184 à trouver (il y a un piège!)

 

Une petite série de Lithops schwantesii ssp. schwantesii C184. Belles plantes trés colorées.

 

 

Nous repartons par la C13 vers Aus puis nous tournons direction Tiras conservatory et roulons longtemps, on suit sur notre gauche de grandes dunes de sable rouge. On tourne à droite vers Namtib desert lodge. Il y a de plus en plus de nuages et on a même eu quelques gouttes de pluie. Enfin nous arrivons à la ferme Namtib qui est dans un écrin de montagnes rouges. Superbe endroit paumé. Nous partons rapidement pour faire le sentier botanique qui nous amène à l'endroit où sont les Lithops gesinae. En chemin on trouve une plante parasite d'Euphorbia dregeana, Hydnora triceps qui est surpenante, et Monsonia salmoniflora en fleurs.

 

Nuages dans le paysage désertique sur la piste de Namtib.

 

Paysage de désert avant d'arrivée à Namtib.

 

Arrivée à l'entrée de la ferme Namtib dans le Tirasberg. (photo C. Eyers)

 

Namtib, accueil par des beaux Aloe dichotoma.

 

Le salon extérieur de Namtib (il faisait un peu froid pour y flemmarder!).

 

Nos petits lodges.

 

Vue depuis le lodge de Don. (photo D. Smith)

 

La ferme Namtib dans son écrin, verdure et montagne de Tiras.

 

Namtib, montagne des Lithops gesinae, ça fume!

 

Cet endroit est magique!

 

Hydnora triceps: qu'est ce qu'elle a ma gueule?

 

Une fleur de plante parasite toute en douceur.

 

Monsonia salmoniflora.

 

Fleur de Monsonia salmoniflora

 

Euphorbia avasmontana (photo G. Daniels)

 

Euphorbia gumifera (photo G. Daniels)

 

Euphorbia sp. (photo G. Daniels) heureusement que Greg était là pour prendre en photo les Euphorbes.......

 

Suite de Namtib page suivante.

 

La Namibie, 8ème partie