Espèce
Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre ¯\_(ツ)_/¯

Fiche no 3938.
Auteurs : Modifier - Effacer - Changer en synonyme - Ajouter synonyme

encyclo_admin@cactuspro.com

Sponsor du CF
Agenda
20 et 21 avril 2024
Foire aux plantes du château de la Ferté (Saint-Ambreuil, 71, France)
J'y vais
20 et 21 avril 2024
Printemps aux Jardins (Aiffres, 79, France)
J'y vais
20 et 21 avril 2024
Printemps du Bourgailh (Pessac, 33, France)
J'y vais
20 et 21 avril 2024
Courtanvaux côté jardin (Bessé sur Braye, 72, France)
J'y vais
20 et 21 avril 2024
JardiPlantes (Garlan, 29, France)
J'y vais
20 et 21 avril 2024
Marché aux Fleurs - La Baule (La Baule-Escoublac, 44, France)
J'y vais
Toutes les dates

Aeonium cuneatum Webb & Berthelot 1841

Publication : Histoire Naturelle des Îles Canaries 2(1): 184, 1841

Description

Section Patinaria

Aeonium cuneatum est une petite espèce à très courte tige portant une rosette concave, de 15-50 cm de diamètre, généralement solitaire ou qui rejette en se divisant.

Les feuilles, épaisses, obovales ou obovales-spatulées, à l'apex aigu et mucroné, à base cunée, de 10-25 cm sur 5-8 cm, celles du centre petites et imbriquées entre elles, sont glabres, pruinées et bordées de cils.

L'inflorescence de 15-50 cm de haut, porte un gros épi conique de 18-60 cm sur 12-30 cm, aux nombreuses fleurs jaunes à 8 ou 9 pétales.

Culture

Cette espèce craint le soleil direct et les atmosphères trop sèches. Elle nécessite un pot profond, un substrat plutôt acide, riche, drainant et doit être tenue hors gel.
Les arrosages, principalement répartis sur le printemps et l'automne, seront ralentis voire suspendus l'été (si les températures sont élevées) et l'hiver par temps froid.

La multiplication se fait par semis ou par bouturage des rosettes chez les plantes qui rejettent.
La plante étant monocarpique, il est plus prudent d'en cultiver plusieurs pieds, car après leur floraison, ceux à tige solitaire vont disparaitre.

Étymologie

- Aeonium : du grec aeonios, immortel, en référence à sa succulence censée lui assurer une longue vie.
- cuneatum : en forme de coin, par allusion à la base cunée du limbe.

Habitat

Il pousse dans la laurisylve et vallées des massifs aux extrémités est et ouest de Tenerife, entre 500 et 950 mètres d'altitude.
Le climat de ces régions est globalement frais et humide. Il n'y pleut pas l'été mais la flore bénéficie du brouillard toujours plus ou moins présent dans les sous-bois.

Anecdotes

Selon les observations, Aeonium cuneatum semble s'être naturalisé sur des falaises côtières des Alpes maritimes.

Exposition

Ombrée (pas de lumière vive)

Substrat

Standard (3 tiers)

Couleur des fleurs

Jaune

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

pincettes (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 23/08/2020, mise à jour le 04/07/2021.


Fiches de botanistes :

image non disponible Berthelot, Sabin
image non disponible Webb, Philip Barker

Fiche du genre :

image disponible Aeonium (Webb & Berthelot) 1840

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Aeonium aizoon (Bolle) Mes 1995
image disponible Aeonium appendiculatum Bañares 1999
image disponible Aeonium arboreum (Linné) Webb & Berthelot 1840
image non disponible Aeonium aureum (C.Smith ex Hornemann) Mes 1995
image disponible Aeonium balsamiferum Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium canariense Webb et Berthelot 1841
image disponible Aeonium canariense v. palmense (Webb ex Christ) H.Y.Liu 1989
image disponible Aeonium canariense v. subplanum (Praeger) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium canariense v. virgineum (Webb ex Christ) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium castello-paivae Bolle 1859
image disponible Aeonium ciliatum Webb & Berthelot 1841
image disponible Aeonium cuneatum Webb & Berthelot 1841
image disponible Aeonium davidbramwellii H.-Y. Liu 1989
image disponible Aeonium decorum Webb ex Bolle 1859
image disponible Aeonium diplocyclum (Webb ex Bolle) Mes 1995
image non disponible Aeonium dodrantale (Willdenow) Mes 1995
image disponible Aeonium escobarii Rebmann & Malkmus 2013
image disponible Aeonium glandulosum (Aiton) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium glutinosum (Aiton) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium gomerense (Praeger) Praeger 1929
image disponible Aeonium goochiae Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium gorgoneum J.A.Schmidt 1852
image disponible Aeonium haworthii Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium hierrense (R.P.Murray) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium lancerottense (Praeger) Praeger 1932
image disponible Aeonium leucoblepharum Webb ex A.Richard 1848
image disponible Aeonium lindleyi Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium lindleyi v. viscatum (Bolle) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium mascaense Bramwell 1982
image disponible Aeonium nobile (Praeger) Praeger 1928
image disponible Aeonium percarneum (R.P.Murray) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium saundersii Bolle 1859
image disponible Aeonium sedifolium (Webb & Bolle) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium simsii (Sweet) Stearn 1951
image disponible Aeonium smithii (Sims) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium spathulatum (Hornemann) Praeger 1928
image non disponible Aeonium stuessyi H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium tabuliforme (Haworth) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium valverdense (Praeger) Praeger 1928