Aeonium leucoblepharum Webb ex A.Richard 1848

Publication : Tentamen Florae Abyssinica 1: 314 (1848)

Description

Aeonium leucoblepharum est une espèce ramifiée variable, pouvant atteindre 2 m de haut, à tige principale dressée et branches généralement décombantes ou rampantes de 7-20 mm de diamètre, portant des rosettes de 10-20 cm.

Les feuilles, plus ou moins épaisses, oblancéolées à obovales-spatulées, à l'apex acuminé et base cunée, de 5-12 cm sur 1,5-3 cm, sont de vert jaunâtre à vert foncé, marginées de rouge et bordées de cils blancs.
Bien que la description initiale ne mentionne pas de stries médianes brun rouge, on en trouve communément sur les spécimens éthiopiens et yéménites, les plus populaires en culture.

L'inflorescence de 3-15 cm, porte des fleurs jaunes parfois maculées de rouge, à 7-10 pétales.

Culture

Cette espèce nécessite un substrat riche, drainant et une luminosité vive sans soleil direct l'été dans les régions très chaudes.
Originaire de forêts d'altitude, elle supporte assez bien une certaine humidité atmosphérique hivernale et des températures minimales faiblement négatives.
Les arrosages dépendront des conditions de chacun. Ils peuvent être dispensés du printemps à l'automne et suspendus l'hiver ou répartis selon le régime donné aux Aeonium canariens dont la dormance est estivale.

La propagation, par semis ou par bouturage de tiges et rosettes, se pratique de préférence quand la plante est en pleine végétation du printemps à l'automne.

Étymologie

- Aeonium : du grec aeonios, immortel, en référence à sa succulence censée lui assurer une longue vie.
- leucoblepharum : du grec leukos, blanc et blepharon, paupière, par allusion aux feuilles bordées de cils blancs.

Habitat

Il pousse sur les falaises et rochers de régions montagneuses et forestières d'Afrique de l'est (Ethiopie, Yémen, Somalie, Ouganda, Kenya...), de (1500) 2000 à 3500 mètres.
Son aire de répartition très vaste, s'étend sur des habitats aux climats divers, le plus souvent arides mais frais et humide en altitude.

Anecdotes

En raison des difficultés politiques et géographiques propres à ces zones, les Aeonium de l'est africain n'ont pu être étudiés comme les macronésiens. Malgré l'étendue de leur aire de répartition, on n'y dénombre que 2 espèces (1 seule si on estime que Aeonium stuessyi est un synonyme de Aeonium leucoblepharum). Les différences morphologiques qu'ils peuvent présenter, sont toujours considérées à ce jour, comme étant de simples variations locales.

Exposition

Lumineuse (beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct)

Température mini

-4°C

Substrat

Standard (3 tiers)

Couleur des fleurs

Jaune

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

pincettes (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 06/10/2020.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Aeonium leucoblepharum
Aeonium leucoblepharum


Aeonium leucoblepharum
Aeonium leucoblepharum


Aeonium leucoblepharum
Aeonium leucoblepharum


Plus de photos de Aeonium leucoblepharum avec Google images.

Fiches de botanistes :

image non disponible Webb, Philip Barker

Fiche du genre :

image disponible Aeonium (Webb & Berthelot) 1840

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Aeonium aizoon (Bolle) Mes 1995
image disponible Aeonium appendiculatum Bañares 1999
image disponible Aeonium arboreum (Linné) Webb & Berthelot 1840
image non disponible Aeonium aureum (C.Smith ex Hornemann) Mes 1995
image disponible Aeonium balsamiferum Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium canariense Webb et Berthelot 1841
image disponible Aeonium canariense v. palmense (Webb ex Christ) H.Y.Liu 1989
image disponible Aeonium canariense v. subplanum (Praeger) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium canariense v. virgineum (Webb ex Christ) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium castello-paivae Bolle 1859
image disponible Aeonium ciliatum Webb Berthelot 1841
image disponible Aeonium cuneatum Webb & Berthelot 1841
image disponible Aeonium davidbramwellii H.-Y. Liu 1989
image disponible Aeonium decorum Webb ex Bolle 1859
image non disponible Aeonium diplocyclum (Webb ex Bolle) Mes 1995
image non disponible Aeonium dodrantale (Willdenow) Mes 1995
image disponible Aeonium escobarii Rebmann & Malkmus 2013
image disponible Aeonium glandulosum (Aiton) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium glutinosum (Aiton) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium gomerense (Praeger) Praeger 1929
image disponible Aeonium goochiae Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium gorgoneum J.A.Schmidt 1852
image disponible Aeonium haworthii Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium lancerottense (Praeger) Praeger 1932
image disponible Aeonium leucoblepharum Webb ex A.Richard 1848
image disponible Aeonium lindleyi Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium lindleyi v. viscatum (Bolle) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium mascaense Bramwell 1982
image disponible Aeonium nobile (Praeger) Praeger 1928
image disponible Aeonium percarneum (R.P.Murray) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium saundersii Bolle 1859
image disponible Aeonium sedifolium (Webb & Bolle) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium simsii (Sweet) Stearn 1951
image disponible Aeonium smithii (Sims) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium spathulatum (Hornemann) Praeger 1928
image non disponible Aeonium stuessyi H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium tabuliforme (Haworth) Webb & Berthelot 1840




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo