Aeonium simsii (Sweet) Stearn 1951

Publication : Gardener's Chronicle, London 3, 130: 169 (1951)

Description

Section Chrysocome

Aeonium simsii est une espèce à tige épaisse, courte, ramifiée, pouvant former des coussins de 20 cm de haut et portant des rosettes de 4-12 cm de large, très semblables à celles des Sempervivum.

Les feuilles lancéolées, nombreuses, étroites, fines, de 2-6 cm sur 0,6-2 cm, à l'apex acuminé et base cunée, sont duveteuses, vert-jaunâtre, au revers strié de brun et bordées de longs cils fins.
En été, les feuilles sèchent presque totalement donnant l'impression que la plante est morte. Elles restent en place jusqu'à l'automne pour protéger le cœur de la rosette qui se réduit de façon spectaculaire pendant sa dormance.

L'inflorescence de 2-5 cm pour 2-8 cm, sur pédoncule de 5-30 cm densément couvert des feuilles persistantes, porte de 15 à 50 fleurs d'un jaune lumineux, à 7-9 pétales.

Culture

Cette espèce nécessite un substrat riche, drainant, plutôt acide et une luminosité maximale. Elle devra être abritée du plein soleil l'été, dans les régions les plus chaudes, si on veut éviter l'aspect "plante morte" qu'elle prend naturellement en situation de stress hydrique.
Elle supporte particulièrement bien les températures légèrement négatives, ce qui en fait une bonne candidate pour les rocailles en régions fraîches et humides.
Comme pour toutes celles à dormance estivale, les arrosages seront dispensés en automne et au printemps, ralentis voire totalement suspendus en plein été (si les températures sont élevées) ainsi qu'en hiver par temps froid.

La multiplication par semis ou par bouture de rosettes et de tiges, simple et facile, doit se pratiquer quand la plante est en pleine végétation (en automne ou au printemps).
NB : il semblerait que les feuilles puissent également se bouturer (à confirmer).

Étymologie

- Aeonium : du grec aeonios, immortel, en référence à sa succulence censée lui assurer une longue vie.
- simsii : en hommage au botaniste anglais John Sims (174?-1831)

Habitat

Il pousse sur l'île de Grande Canarie, entre 500 et 1900 mètres d'altitude, sur des pentes, au flanc des falaises, entre les tuiles de toits ou pierres des murs.
La température, douce toute l'année, y est plus fraiche et humide en altitude, la pluviométrie, réduite, principalement répartie d'octobre à mars.

Anecdotes

Hybrides naturels
- Aeonium x hybridum (Haworth) Rowley 1969(A. simsii x A. spathulatum)
- x Greenonium riosjordanae Bañares 1990 (Aeonium simsii x Greenovia aurea)

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

-6°C

Couleur des fleurs

Jaune

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

pincettes (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 24/09/2020.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
jacques
Aeonium simsii
Aeonium simsii


Aeonium simsii
Aeonium simsii


Aeonium simsii
Aeonium simsii


Aeonium simsii
Aeonium simsii


Aeonium simsii
Aeonium simsii


Plus de photos de Aeonium simsii avec Google images.

Fiches de botanistes :

Aucune.

Fiche du genre :

image disponible Aeonium (Webb & Berthelot) 1840

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Aeonium aizoon (Bolle) Mes 1995
image disponible Aeonium appendiculatum Bañares 1999
image disponible Aeonium arboreum (Linné) Webb & Berthelot 1840
image non disponible Aeonium aureum (C.Smith ex Hornemann) Mes 1995
image disponible Aeonium balsamiferum Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium canariense Webb et Berthelot 1841
image disponible Aeonium canariense v. palmense (Webb ex Christ) H.Y.Liu 1989
image disponible Aeonium canariense v. subplanum (Praeger) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium canariense v. virgineum (Webb ex Christ) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium castello-paivae Bolle 1859
image disponible Aeonium ciliatum Webb & Berthelot 1841
image disponible Aeonium cuneatum Webb & Berthelot 1841
image disponible Aeonium davidbramwellii H.-Y. Liu 1989
image disponible Aeonium decorum Webb ex Bolle 1859
image non disponible Aeonium diplocyclum (Webb ex Bolle) Mes 1995
image non disponible Aeonium dodrantale (Willdenow) Mes 1995
image disponible Aeonium escobarii Rebmann & Malkmus 2013
image disponible Aeonium glandulosum (Aiton) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium glutinosum (Aiton) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium gomerense (Praeger) Praeger 1929
image disponible Aeonium goochiae Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium gorgoneum J.A.Schmidt 1852
image disponible Aeonium haworthii Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium lancerottense (Praeger) Praeger 1932
image disponible Aeonium leucoblepharum Webb ex A.Richard 1848
image disponible Aeonium lindleyi Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium lindleyi v. viscatum (Bolle) H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium mascaense Bramwell 1982
image disponible Aeonium nobile (Praeger) Praeger 1928
image disponible Aeonium percarneum (R.P.Murray) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium saundersii Bolle 1859
image disponible Aeonium sedifolium (Webb & Bolle) Pitard & Proust 1909
image disponible Aeonium simsii (Sweet) Stearn 1951
image disponible Aeonium smithii (Sims) Webb & Berthelot 1840
image disponible Aeonium spathulatum (Hornemann) Praeger 1928
image non disponible Aeonium stuessyi H.-Y.Liu 1989
image disponible Aeonium tabuliforme (Haworth) Webb & Berthelot 1840




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo