Arthrocereus A. Berger 1929

Publication : Kakteen (Berger) 337 (et 146) (juillet-août 1929).
Type :Cereus damazioi’ tel que figuré dans Monatsschrift für Kakteenkunde 28, illust. opp. p.62 (1918), type désigné (‘conservé’) au XVe Congrès international de botanique de Tokyo en 1993 (= Arthrocereus glaziovii (K. Schumann) N.P. Taylor & Zappi, Bradleya 9: 85 (1991)).

Description

Un genre brésilien de petits cierges très épineux à belles fleurs nocturnes dont une espèce, Arthrocereus rondonianus, est assez couramment cultivée.
Petits cierges ramifiés à la base, ou parfois à tige solitaire non ramifiée, de 0,20-3(-4-5)m de haut, à tiges cylindriques, érigées, ou inclinées à décombantes, segmentées ou non, de 1,5-5(-8)cm de diamètre à 9-19 côtes droites et basses.
Aréoles de jusqu’à 2,5-3mm de diamètre, espacées de 4-7(-10)mm, feutrées de gris et portant des épines blanchâtres, dorées ou marron-rouge, translucides, peu différenciées (ainsi que de longs poils selon la description du genre par Taylor & Zappi 2004, suivis par D.R. Hunt et al 2006, mais cette caractéristique n’est pas reprise dans leurs descriptions d’espèces, pas clairement visible sur les photos du New Cactus Lexicon, et je n’ai pas constaté leur présence sur mes A. campos-portoi et A. spinosissimus).
Floraison nocturne en été (persistant le matin chez rondonianus). Zone florifère de la tige non différenciée. Fleurs blanches ou rose-lilas, hypocratériformes de 8-16,5cm de long sur 5-12cm de diamètre, érigées à horizontales, à péricarpelle sphérique et tube floral tubulaire, parfois plus ou moins courbé en S, à bractées en écailles plus ou moins nombreuses à l'aisselle desquelles naissent de fines épines et des poils. Tépales fins et allongés, les intérieurs blanc à rose-lilas. Etamines généralement implantées en 2 séries, la supérieure formant alors un anneau à l’ouverture du tube comme chez les Echinopsis. Locule de l’ovaire hémicirculaire ou arrondi (en section longitudinale).
Fruits sphériques à obpiriformes de 2-5cm de diamètre, vert à marron rougeâtre ou pourpré, à bractées en écaille et aréoles portant de longs poils et de fines épines, indéhiscents et charnus, à pulpe blanche ou gris pâle. Graines ovoïdes de 1,2-2mm de long.

4 espèces sont reconnues par Taylor & Zappi (2004) suivis par D.R. Hunt et al. (2006), toutes originaires du Brésil, 3 de l'état du Minas Gerais et une, très éloignée des 3 autres, de l'état du Mato Grosso:
Arthrocereus glaziovii à tiges segmentées en articles parfois très courts, voire sphériques, et fleurs blanches érigées à péricarpelle et tube floral presque nus avec quelques rares bractées en écailles et quelques poils, et à étamines blanchâtres, poussant dans l'état du Minas Gerais, au sud et à l'est de Belo Horizonte sur des sols riches en fer.
Arthrocereus melanurus à tiges non segmentées de 1,5-5cm de diamètre et fleurs blanches érigées à péricarpelle et tube floral à nombreuses bractées en écailles et poils, et à étamines blanchâtres, poussant au sud de l'état du Minas Gerais, sur des sols non riches en fer.
Arthrocereus spinosissimus à tiges non segmentées de 5-6cm de diamètre et fleurs blanches plutôt horizontales à péricarpelle et tube floral à nombreuses bractées en écailles et poils, et à étamines pourprées, poussant au Mato Grosso, dans la Chapada dos Guimarães.
Arthrocereus rondonianus à tiges non segmentées et fleurs plutôt horizontales, à tépales intérieurs rose-lilas et étamines pourpres, poussant au centre de l'état du Minas Gerais.

Classification

Famille : Cactaceae
Sous-famille : Cactoideae
Tribu : Trichocereeae

Culture

Culture assez facile pour des cierges brésiliens, mais nécessitant un substrat plutôt minéral, non calcaire, plus proche de leur substrat naturel, même si un classique substrat 3 tiers enrichi en éléments drainants leur convient assez bien. Les arrosages seront réguliers en période de croissance et la température jamais inférieure à 13°C, même si une température minimale de 6°C est souvent indiquée dans la littérature et supportée sur de très courtes durées, non sans risques. Se reporter aux conditions de culture de la famille des Cactaceae pour plus de détails.
Reproduction par semis, voire par bouturage de tiges.

Étymologie

Arthrocereus: du grec arthron, articulation: cierge articulé, en référence aux constrictions de la tige de l’espèce type.

Anecdotes

Taxonomie:
Un synonyme de Schlumbergera?: Le genre Arthrocereus a été créé par Alwin Berger en 1929 avec comme type Arthrocereus microsphaericus (K. Schumann) A. Berger, Kakteen (Berger) 337 (et 146) (1929). Toutefois Berger a commis une confusion car si la plante qu'il a nommée ainsi était bien un Arthrocereus glaziovii à articles cylindriques très courts formant des tiges segmentées, la plante de Schumann (Cereus microsphaericus K. Schumann in Martius, Flora Brasiliensis 4, pt. 2: 197 (1890)) était en fait un Schlumbergera à articles également cylindriques très courts formant des tiges segmentées et poussant dans la même région!
Arthrocereus était donc formellement un synonyme de Schlumbergera, mais au XVe Congrès international de botanique de Tokyo de 1993, il a été décidé de conserver le genre Arthrocereus en lui attribuant un autre type, ‘Cereus damazioi’ tel que figuré dans Monatsschrift für Kakteenkunde 28, illust. opp. p.62 (1918) (= Arthrocereus glaziovii (K. Schumann) N.P. Taylor & Zappi, Bradleya 9: 85 (1991)).
Un genre ou un sous-genre selon Berger?: En 1996 Eggli et Nyffeler ont remis en question l’attribution à Berger de la publication d’Arthrocereus en tant que genre. Ils remarquent que le Comité pour les Spermatophytes a eu à se prononcer sur deux genres : Stenocactus (Brummitt 1987) et Arthrocereus (Brummitt 1994) mais a statué de manière contradictoire, refusant de valider Stenocactus, qui n’a donc été publié en tant que genre qu’ultérieurement par A.W. Hill (donc Stenocactus (K. Schumann) A.W. Hill 1933) mais validant Arthrocereus (donc Arthrocereus Berger 1929). Les deux auteurs estiment que les intentions de Berger étaient clairement exposées dans ses chapitres introductifs du livre et son introduction au genre Cereus et qu’il n’avait pas l’intention de publier autant de genres, juste des subdivisions de genres. (Berger’s « Kakteen », the end of a nomenclatural nightmare in sight ?, Taxon 45:301-304 (1996)). Toutefois l’attribution de la publication du genre Arthrocereus à Berger reste défendue par Doweld & Greuter. Ils estiment que, dans son index en fin de livre, Berger a clairement validé les combinaisons avec un astérisque, et donc les genres correspondants (Nomenclatural notes on Notocactus and on Alwyn Berger’s « Kakteen », Taxon 50: 879-885 (2001)). Nous avons suivi l’opinion dominante (D.R. Hunt et al., The New Cactus Lexicon vol.1: 30 (2006)) mais si la position d’Eggli & Nyffeler était retenue, il faudrait modifier la mention du genre en: Arthrocereus (Berger) A.W. Hill 1933.
Un genre reconnu?:
En 1986, la première conférence de consensus de l’International Organization for Succulent Plant Study (I.O.S.), dont l’objet était de décider quels genres méritaient d’être reconnus, considéra que les peu connus Arthrocereus devaient sans doute être inclus dans le genre Leocereus, revenant ainsi à la conception de Britton & Rose (The Cactaceae 2: 108-109 (1920)) qui n’avaient vu que des spécimens d’herbier des deux espèces alors connues, glaziovii et melanurus, conception antérieure à la description du genre Arthrocereus par Berger (1929). La seconde conférence de 1990 vit une minorité accepter le genre Arthrocereus, mais N. Taylor et D. Zappi défendirent qu’il est bien distinct de Leocereus (Brief notes on Leocereus, Bradleya 8:107 (-108) (1990) et D.R. Hunt le reconnu dans ses Cites Cactaceae Checklist de 1992 et 1999, repris par Taylor & Zappi (Cacti of Eastern Brazil 436-441 (2004) et à nouveau par D.R. Hunt et al. (l.c. 2006: 30-31). Taylor & Zappi (l.c. 2004: 31) estiment cependant qu’Arthrocereus est un genre très proche d’Echinopsis dont il diffère principalement par le pollen et les fruits indéhiscents, et que des études génétiques restent à entreprendre pour confirmer ou non son statut de genre.
Etendue du genre et classification infra générique: En 1941 W.T. Marshall transféra dans le genre Arthrocereus une espèce originaire d’Argentine maintenant incluse dans le genre Echinopsis : Arthrocereus mirabilis (Spegazzini) W.T. Marshall in W.T. Marshall & T.M. Bock, Cactaceae (Berlin) 91 (1941). D.R. Hunt conservera ce taxon dans le genre Arthrocereus dans son traitement de la famille des Cactaceae, pour l’ouvrage de John Hutchinson, The Genera of Flowering Plants (vol.2, 1967).
De 1967 à 1972, Franz Buxbaum transféra également 3 Pygmaeocereus, et fit de ce genre péruvien un sous genre d’Arthrocereus (Arthrocereus subgen. Pygmaeocereus (Johnson & Backeberg) F. Buxbaum in H. Krainz, Kakteen, 48-49: CVa (1972)).
Mais le genre Arthrocereus est maintenant restreint à 4 espèces et deux variétés purement brésiliennes.
Avant Buxbaum, Backeberg divisa le genre Arthrocereus en deux sous-genres: Arthrocereus pour A. microsphaericus (type) et A. campos-portoi, et Cutakia (Cactus and Succulent Journal (US) 22(5): 153 (sept 1950)) pour A. mello-barretoi (type) et A. rondonianus. Buxbaum (l.c. 1972) outre le sous-genre Pygmaeocereus déjà mentionné (type: A. bylesianus) divisa le genre Arthrocereus (stricto sensu) en deux autres sous-genres: Arthrocereus avec pour type A. microsphaericus, et Praearthrocereus avec pour type A. rondonianus, englobant également A. campos-portoi.
Ces subdivisions ont été abandonnées lorsqu’une meilleure connaissance de ces plantes a été acquise, mais Braun & Esteves (Nieuwe combinaties en namen voor Cactussen uit Brasilië, Bolivia en Paraquay, Succulenta 74(2): 82 (1995)) en ont introduite une nouvelle en distinguant deux sous-genres:
Le sous-genre Arthrocereus pour les 3 espèces originaires du Minas Gerais.
Le sous-genre Chapadocereus pour le seul Arthrocereus spinosissimus, géographiquement très éloigné des 3 autres, poussant dans l'état brésilien du Mato Grosso.
Mais Taylor & Zappi (l.c. 2004: 436), suivis par D.R. Hunt et al. (l.c. 2006: 31), ne reconnaissent pas ces deux sous-genres car ils estiment que cette division géographique n'est pas corroborée par d'autres éléments, Arthrocereus spinosissimus étant trop semblable à Arthrocereus melanurus et rondonianus.
Description originale: "(p.107) 18. Cereus Mill. (1768).
…/… (p.146) Arthrocereus Berger (1929).
Kleine, kurzgegliederte Pflanzen mit großen, nächtlichen Blüten; eine Art:
Cereus microsphaericus K. Sch. (1890). — Arthrocereus Berger. — C. Damazioi K. Sch. (1903). — Zwergig, reichgegliedert verästelt, glänzend frischgrün. Glieder kugelig oder elliptisch, haselnußgroß bis wallnußgroß. Rippen 8—11, niedrig, schwach gekerbt; Furchen stumpf. Areolen sehr klein, 2 mm entfernt, wenig filzig. Stacheln kaum stechend, borstenartig, 2 mm lang ; Mittelstacheln 4—12, bräunlich, am Grunde verdickt; Randstacheln etwa 12, weiß; außerdem noch etwa 12 weiße Borsten, besonders in dem unteren Teile der Areole. Blüten seitlich, trichterig, 10—11 cm lang. Fruchtknoten mit winzigen Schuppen und grauen, gekräuselten Haaren; die Röhre verlängert, schlank, grün, entfernter beschuppt mit braunen und grauen Haaren; äußere Hüllblätter lineallanzettlich, spitz, grün; die folgenden breiter, spitz, begrannt, weiß mit grüner Mitte; die innersten weiß, aber kürzer. Staubfäden wenig zahlreich, kurz, weiß; Griffel ebenso lang, Narben 8, weiß. Frucht kugelig.
Brasilien: Minas Geraes bei Oure-Preto auf Sandboden, durch Prof. Damazio 1902 eingeführt.
Wächst und blüht am besten gepfropft; Pfropfstücke werden aber viel stärker, die Glieder 3—5 cm lang und 1,5—2,5 cm dick. Die Blüten duften nach Äpfeln, sie dauern nur eine Nacht. Diese kleine eigenartige Pflanze mit den großen Blüten bildet eine Art Gegenstück zu C. Silvestrii.
…/… (p.337) Sachregister.
Die mit * versehenen Namen warden hier zum ersten Mal genannt.
…/… Arthrocereus * 146
microsphaericus * 146"
Dans cet ouvrage, Berger décrit Arthrocereus p.146 plutôt comme un sous-genre de Cereus et ce n’est que p.337 qu’Arthrocereus prend un statut de genre (v. supra " Un genre ou un sous-genre selon Berger?")

Répartition géographique

Brésil, Minas Gerais (3 espèces) et Mato Grosso (1 espèce).

Site spécialisé

http://www.columnar-cacti.org/arthrocereus/

Publications spécialisées

Ouvrages encyclopédiques en anglais:
Taylor N.P. & Zappi D. (2004), Cacti of Eastern Brazil: texte p.436-441, photos couleurs pl.68.3-70.3 p.411-413 et cartes de répartition 13 p.81 et 49 p.117. Cet ouvrage ne traite pas de l’espèce Arthrocereus spinosissimus, sauf par sa parenté avec les autres espèces.
Hunt D.R. et al. (2006), The New Cactus Lexicon: texte vol.1: 30-31, illust. vol.2: 229.1-230.4.
Articles en anglais:
Mace T. (1973), Arthrocereus, Pygmaeocereus and Setiechinopsis, National Cactus and Succulent Journal (UK) 28(4): 102-103.
Taylor N.P. & Zappi D. (1991), in Hunt D.R. & Taylor N.P., Notes on miscellaneous genera of Cactaceae (2), Bradleya 9: 84-85.
Taylor N.P. (1991), Proposal to conserve 5401a Arthrocereus A Berger (Cactaceae) with a new type, Taxon 40 : 660-662.
Taylor N.P. (1992), in Hunt D.R. & Taylor N.P., Notes on miscellaneous genera of Cactaceae (2), Bradleya 10: 17, 20-25.
Article en allemand:
Braun P. (1983), Ein Beitrag zur Gattung Arthrocereus Berger 1929. Fruchte und Samen, Kakteen und andere Sukkulenten 34. 237-241 (avec dessins de fruits et photos de graines au microscope électronique d’Arthrocereus campos-portoi et A. rondonianus).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 17/08/2010.


Arthrocereus rondonianus
Arthrocereus rondonianus


Arthrocereus rondonianus
Arthrocereus rondonianus


Arthrocereus glaziovii
Arthrocereus glaziovii


Arthrocereus spinosissimus
Arthrocereus spinosissimus


Plus de photos de Arthrocereus avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Berger, Alwin
image disponible Forsskål, Pehr
image non disponible L'Héritier de Brutelle, Charles Louis
image disponible Linné, Carl von
image non disponible Redouté, Pierre Joseph

Fiches d'espèces :

image disponible Arthrocereus glaziovii (K. Schumann) N.P. Taylor & D. Zappi 1991
image non disponible Arthrocereus melanurus (K. Schumann) Diers, P.J. Braun & Esteves 1987
image disponible Arthrocereus rondonianus Backeberg & Voll 1935
image disponible Arthrocereus spinosissimus (Buining & Brederoo) F. Ritter 1979

Fiches de synonymes :

Fiche de synonyme Arthrocereus aureispinus Horst & Uebelmann
Fiche de synonyme Arthrocereus campos-portoi (Werdermann) Backeberg 1935
Fiche de synonyme Arthrocereus damazioi (K. Schumann) P.V. Heath 1992
Fiche de synonyme Arthrocereus itabiriticola P.J. Braun 1986
Fiche de synonyme Arthrocereus melanurus v. estevesii Diers & P.J. Braun 1988
Fiche de synonyme Arthrocereus melanurus ssp. estevesii (Diers & P.J. Braun) P.J. Braun & Esteves 1995
image disponible Arthrocereus melanurus ssp. magnus N.P. Taylor & D. Zappi 1997
Fiche de synonyme Arthrocereus melanurus ssp. mello-barretoi (Backeberg & Voll) P.J. Braun & Esteves 1995
Fiche de synonyme Arthrocereus melanurus ssp. odorus (F. Ritter) N.P. Taylor & D. Zappi 1997
Fiche de synonyme Arthrocereus mello-barretoi Backeberg & Voll 1950
Fiche de synonyme Arthrocereus microsphaericus (K. Schumann) A. Berger
Fiche de synonyme Arthrocereus odorus F. Ritter 1979
Fiche de synonyme Cereus damazioi K. Schumann 1903
image disponible Cereus glaziovii K. Schumann 1890
Fiche de synonyme Cereus melanurus K. Schumann 1890
image disponible Eriocereus spinosissimus Buining & Brederoo 1977
image disponible Leocereus glaziovii (K. Schumann) Britton & Rose 1920
Fiche de synonyme Leocereus melanurus (K. Schumann) Britton & Rose 1920
image disponible Lophocereus glaziovii (K. Schumann) C.R. Orcutt 1926
Fiche de synonyme Lophocereus melanurus (K. Schumann) Orcutt 1926
Fiche de synonyme Trichocereus campos-portoi Werdermann 1933
Fiche de synonyme Trichocereus damazioi (K. Schumann) Werdermann 1933
image disponible Trichocereus glaziovii (K. Schumann) Werdermann 1933




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo