Asteraceae Martinov

Publication : Tekhno-Bot. Slovar. 55 (1820).

Classification

Étymologie

Asteraceae: du genre type Aster, lui-même issu du latin aster, étoile, en référence à la forme des fleurs.

Description

La famille de la marguerite et du pissenlit dont la plupart des espèces succulentes sont regroupées dans les genres Senecio et Othonna. Ses 'fleurs' sont en fait composées de plusieurs petites fleurs individuelles groupées en capitule qui lui ont valu son ancien nom de famille 'Composées', ou Compositae.
Plantes herbacées annuelles et vivaces, arbustes, voire très rarement arbres, à canaux résinifères ou lactifères (sève blanche). Feuilles alternes ou opposées, rarement verticillées, généralement simples, lobées ou dentées, à base souvent engainante ou auriculée, pétiolées ou non, sans stipules.
Inflorescence en capitule formée de petites fleurs individuelles, d'un involucre de petites bractéoles vertes et parfois d'un involucre secondaire de bractées colorées, souvent confondues avec des pétales, donnant l'illusion d'une fleur unique. Petites fleurs individuelles généralement formées d'une corolle de 5 pétales soudés en tube étroit, de 5 étamines insérées sur le tube de la corolle, et soudées en tube autour du style au niveau des anthères, déhiscentes à l'intérieur du tube, d'un style à deux stigmates pubescents ou papillés sur la face externe, réceptifs uniquement sur la face interne et d'un ovaire infère à une loge et ovule basal.
Fruit à une graine généralement sec et indéhiscent, souvent pourvu d'une aigrette formée par le calice modifié, qui permet une dispersion par le vent.

Famille très vaste avec environ 25000 espèces réparties dans plus de 1000 genres. Type: Aster Linné, Species Plantarum 2: 872-877 (1753).

Culture

Du fait de la grande variété des espèces et de l'aire de répartition étendue de cette famille, il n'est pas possible de donner des conseils généraux pour la culture des plantes qui la composent.
Les deux principaux genres comptant des espèces succulentes, Senecio et Othonna peuvent aussi bien être de culture facile avec une croissance estivale et une saine vigueur, que de culture délicate avec une croissance hivernale et une grande sensibilité à la pourriture. Mais tous ont besoin d'une très bonne luminosité et la plupart du plein soleil pour ne pas s'étioler. Se reporter aux fiches de genres et d'espèces pour plus de précisions.

Anecdotes

Ecologie L'appareil reproducteur des fleurs de la famille présente généralement un fonctionnement assez original. Les étamines sont matures avant le style et le pollen est poussé hors du tube formé par les anthères soudées lorsque le style sort du tube. Chez certaines espèces comme les Centaurea, le style joue ce rôle dès qu'un insecte se pose sur la fleur, badigeonnant ainsi de pollen le ventre de l'insecte. Plus tard le style déploie ses deux stigmates qui ne sont réceptifs que sur leur surface interne, et peut alors recevoir le pollen d'une autre fleur. C'est seulement en fin de floraison que ces stigmates se recourbent et entrent en contact avec le pollen resté sur la fleur. Ce mécanisme encourage donc une pollinisation croisée, mais autorise une auto pollinisation 'de secours' en toute fin de floraison.
Ethnobotanique: Les Asteraceae comptent de très nombreuses espèces cultivées pour l'alimentation au premier rang desquelles se trouve le tournesol (Helianthus annuus), mais aussi la laitue (Lactuca sativa), l'endive (Cichorium endivia), la chicorée (Cichorium intybus), l'artichaut (Cynara scolymus) ou le topinambour (Helianthus tuberosus).
Les armoises (Artemisia) ont joué un rôle important en pharmacopée traditionnelle et Anthemis nobilis est la célèbre camomille. Tanacetum cinerariifolium donne un produit insecticide bien connu en agriculture biologique, le pyrèthre.
En horticulture, de très nombreuses espèces sont utilisées pour leurs fleurs: chrysanthèmes (Dendranthema), dahlias, œillet d'inde (Tagetes), soucis (Calendula), mais aussi ageratums, gazanias, gerberas, zinnias …

Répartition géographique

Répandue dans le monde entier sauf en Antarctique, mais rare en forêts tropicales humides.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 29/04/2008, mise à jour le 21/05/2008.


Senecio medley-woodii
Senecio medley-woodii


Senecio kleinia
Senecio kleinia


Senecio rowleyanus
Senecio rowleyanus


Senecio rowleyanus
Senecio rowleyanus


Senecio stapeliiformis
Senecio stapeliiformis


Senecio sempervivus
Senecio sempervivus


Othonna cacalioides
Othonna cacalioides


Othonna clavifolia
Othonna clavifolia


Polyachyrus poeppigii
Polyachyrus poeppigii


Plus de photos de Asteraceae avec Google images.

Genres de la famille Asteraceae

image disponible Didelta 1786
image disponible Othonna 1753
image disponible Polyachyrus Lagasca 1811
image disponible Senecio 1753

Fiches de botanistes :

image disponible Forsskål, Pehr
image non disponible Kéraudren, Monique
image non disponible L'Héritier de Brutelle, Charles Louis
image disponible Linné, Carl von
image non disponible Redouté, Pierre Joseph




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo