Besler, Basilius

1561 - 1629
Basilius Besler est né le 13 février 1561 à Nuremberg, ville dans laquelle il passera toute sa vie. Après des études de médecine et de botanique, il s'installe comme pharmacien en 1589, activité qu'il mènera jusqu'à sa mort le 13 mars 1629. Parallèlement à cette activité, il mène des travaux de botaniques sous la forme de création de jardins botaniques et d'édition d'ouvrages sur les plantes.

Il crée d'abord à Nuremberg, un jardin botanique et un cabinet de curiosités puis, en 1597, le prince-évêque d'Eichstätt, Jean Conrad de Gemmingen, lui demande de créer un jardin botanique sur un terrain à Willibaldsburg. Ce jardin d’une superficie d’un hectare est réalisé en collaboration avec d'autres grands botanistes paysagistes : Charles de l'Écluse (1525-1609), Joachim Camerarius le Jeune (1534-1598) et Ludwig Jungermann (1572-1653). Il comporte huit terrasses et devient rapidement célèbre sous le nom d'Hortus Eystettensis.

En tant qu'éditeur, Besler fait paraître, en 1613, le catalogue des plantes de ce jardin dans un somptueux ouvrage Hortus Eystettensis qui décrit 1 084 espèces végétales, comporte 367 gravures sur cuivre pour un total de 850 pages. La rédaction de la partie proprement botanique est assurée par Ludwig Jungermann, tandis que les gravures ont été exécutées par plus de six graveurs différents dont le plus important était Wolfgang Kilian.
L'ouvrage est consultable en suivant ce lien : http://bibdigital.rjb.csic.es/ing/Libro.php?Libro=1617.
Il contient une illustration d'Opuntia ficus-indica avec ses fruits.

Trois cactées ont été dédiées par des botanistes allemands à Besler : Discocactus besleri, Mammillaria besleri et Melocactus besleri.

Le site du Museum National d'Histoire Naturelle raconte l'histoire de cet herbier et son utilisation lors de la restauration du jardin botanique d'Eichstätt. En voici un extrait :

Un des florilèges les plus somptueux jamais édités, l’Hortus eystettensis est un souvenir en 367 planches des plantes les plus remarquables du jardin du prince-évêque Johann Konrad von Gemmingen (1561-1612) à Eichstätt. Cette colossale entreprise coordonnée par le botaniste Basil Besler (1561-1629) présente les plantes dans l’ordre des saisons de floraison, chaque saison étant ouverte par un frontispice dédié. De l’édition de luxe en 576 feuilles de format « royal », il n’existe qu’une trentaine d’exemplaires coloriés. Celui qui est conservé dans la réserve de la bibliothèque centrale du Muséum national d’histoire naturelle a été mis en couleurs pour Isabel et Albert de Brabant, puis relié aux armes du médecin Guy-Crescent Fagon, avant d’être sans doute acheté à la vente de sa bibliothèque en 1744. Il se caractérise par une très importante couche picturale qui recouvre la gravure.
Très remanié dès 1633 puis détruit en 1802, le jardin du prince-évêque a pu être reconstitué par la ville d’Eichstätt en 1998 grâce au témoignage de l’ouvrage. Le botaniste Gérard-Guy Aymonin (1934-2014), professeur au Muséum national d’histoire naturelle, a participé à cette reconstitution en proposant une identification des plantes, entre autres sources à partir d’un herbier historique conservé au Muséum, celui de Sébastien Vaillant (1669-1722), dont les étiquettes font référence à l’Hortus eystettensis.

http://bibliotheques.mnhn.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=exploitation&PORTAL_ID=portal_model_instance__decouverte_herbier_besler_hortus_eystettensis_.xml

Nationalité : allemande.

Auteur

metienne (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 20/01/2018, mise à jour le 06/02/2018.


Basilius Besler
Basilius Besler


Plus de photos de Basilius Besler avec Google images.

Fiches de familles :

Aucune.

Fiches de genres :

Aucune.

Fiches d'espèces :

Aucune.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo