Bowie, James

1789 - 1869
Collecteur de plantes et jardinier britannique. Fils d'un marchand de semences établi sur Oxford Street, il nait à Londres vers 1789 et entre aux Royal Botanical Gardens de Kew en tant que jardinier vers 1810. En 1814 Sir Joseph Banks l'envoie collecter des plantes au Brésil, à Rio de Janeiro, avec son collègue Allan Cunningham. Après y avoir herborisé deux ans, il rejoint directement l'Afrique du Sud, et débarque au Cap le 1er novembre 1816. Il y conduit des expéditions botaniques, vers l'est mais aussi le nord jusqu'à la rivière Orange. Il aurait, déjà à cette époque, trouvé un moyen de compléter son salaire en commercialisant certaines plantes de l'est de l'Afrique du Sud (Bulbes, Cycas, Strelitzia,…) auprès des riches propriétaires de la région du Cap.
Mais en 1923 il est rappelé en Angleterre pour y être licencié. Le botaniste W.J. Hooker regrettera dans le Botanical Magazine que des restrictions budgétaires aient conduit à cette décision. Mais celle-ci a aussi pu être prise en raison de l'insuffisante qualité des données accompagnant ses collectes, leurs localisations étant souvent manquantes, imprécises ou fausses, soit par incompétence, soit par souci de se protéger d'autres collecteurs. Le comportement général de James Bowie, introverti, individualiste, jaloux des autres collecteurs et déjà porté sur l'alcool a également pu jouer.
Pendant son séjour en Angleterre, il se fait surtout remarquer dans les bars où il s'alcoolise tout en racontant ses voyages extraordinaires qui l'auraient vu affronter serpents géants ou autres animaux dangereux plus ou moins sortis de son imagination.
Il retourne en Afrique du Sud en avril 1827 pour s'y établir définitivement. Il y écrit le premier guide de la flore du Cap imprimé sur place. Il recommence à collecter des plantes, un moment au service du riche Baron von Ludwig, mais aussi pour son propre compte, et conseille des colons fortunés pour l'aménagement de leurs jardins.
Son penchant pour l'alcool ne le quittera cependant jamais. Il finit par être embauché comme jardinier par Ralph H. Arderne de Claremont. Il décède dans la misère le 2 juillet 1869 à Wynberg.
En son honneur ont notamment été décrit le genre Bowiea et l'Aloe bowiea

Bibliographie: Smith, Gideon F. & van Wyk A. E., Biographical Notes on James Bowie and the Discovery of Aloe bowiea Schult. & J. H. Schult. (Alooideae: Asphodelaceae), Taxon 38(4): 557-568 (novembre 1989).

Nationalité : anglaise.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 29/12/2010.


Bowiea volubilis
Bowiea volubilis


Plus de photos de James Bowie avec Google images.

Fiches de familles :

Aucune.

Fiches de genres :

Aucune.

Fiches d'espèces :

Aucune.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo