Espèce
Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
jacques

Fiche no 6982.
Auteurs : Modifier - Effacer - Changer en synonyme - Ajouter synonyme

encyclo_admin@cactuspro.com

Sponsor du CF
Agenda
17 au 26 mai 2024
Floralies de Nantes (Nantes ou autre, FRANCE)
J'y vais
24, 25 et 26 mai 2024
Albertas (Bouc-Bel-Air, 13, France)
J'y vais
25 et 26 mai 2024
Weekend 100% Nature et Services (Marcoussis, 91, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Couleurs Cactus (Saint-Beauzire, 63, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Tauzia fête les jardins (Gradignan, 33, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Fête des jardiniers au chateau du Lude (Le Lude, 72, France)
J'y vais
Toutes les dates

Bowiea gariepensis van Jaarsveld 1983

Publication : Bowiea gariepensis: a new Bowiea species from the north-western Cape, Journal of South African Botany 49(4): 343 (-346) (1983).
Type : Van Jaarsveld 6650, Afrique du Sud, Northern Cape, Pofadder, Groot Pellaberg, steep upper south face of mountain, just below sheer cliff, 10 août 1982, conservé au Compton Herbarium du South African National Biodiversity Institute de Cape Town (NBG 0127051-1: holotype; NBG0127051-2: syntype) et au National Herbarium du South African National Biodiversity Institute de Pretoria (PRE0652769-0: isotype).

Description

Une espèce moins connue que Bowiea volubilis, qui s'en distingue notamment par son inflorescence vert-glauque ou glauque, ses fleurs de 1,4-2,3cm de diamètre à tépales blancs, son fruit sphérique et déprimé et ses graines de seulement 4-5mm de long donnant à la germination un cotylédon particulièrement long de 8-10cm de long.
Plante herbacée géophyte, à bulbe sphérique plus ou moins déprimé de jusqu'à 14cm de diamètre, enterré à exposé, vert dans leur partie exposée à la lumière, recouvert d'une tunique charnue, séchant et devenant papyracée. Racines charnues blanches et contractiles de jusqu'à 5mm de diamètre.
Feuilles présentes uniquement chez les bulbes immatures, charnues, linéaires et lancéolées, canaliculées.
Floraison diurne en hiver (mai à juillet dans l'habitat). Inflorescence annuelle volubile de jusqu'à 1,2m de long, charnue, glauque à vert-glauque, très ramifiée, à ramifications subulées de jusqu'à 7cm de long sur 2-5mm de diamètre. Cette inflorescence remplace les feuilles chez les bulbes adultes en ce qui concerne la fonction chlorophyllienne. Bractées lancéolées, à éperons. Pédicelles arqués. Fleurs odorantes bisexuées et actinomorphes de 1,4-2,3cm de diamètre, à périanthe en étoile formé de 6 tépales libres, verts à vert-jaunâtre, oblongs à lancéolés de 12mm de long sur 3,5mm de large, écartés à légèrement dirigés vers l'arrière, les bords recourbés près de la base, l'apex presque aigu. Etamines à filaments plutôt érigés. Ovaire supère triloculé érigé vert clair, à la surface glutineuse sur le dessus; style fusiforme; stigmates trilobés apicaux.
Les fruits sont des capsules loculicides sphériques déprimées de 4-6mm de diamètre, déhiscentes longitudinalement, à valves emarginées. Graines noir brillant, oblongues et anguleuses de 4-5mm de diamètre donnant à la germination un cotylédon de 8-10cm de long.

Culture

Culture facile. Cette espèce n'a de feuilles que très jeune et c'est l'inflorescence lianescente qui assure la majeure partie de la fonction chlorophyllienne. Prévoir un support pour permettre à l'inflorescence de se développer en hauteur, quoique dans la nature elle retombe naturellement et qu'il est possible de simplement placer le pot en hauteur, mais à mi-ombre. Il faut également veiller à ne pas avoir à trop bouger la plante en période de croissance, car l'inflorescence casse facilement.
Le substrat sera bien drainé et le bulbe sera planté peu profond, en laissant dépasser au moins les deux tiers. Les arrosages seront réguliers en période de croissance (automne et hiver pour Bowiea gariepensis), totalement arrêtés en période de repos. L'arrêt des arrosages force l'inflorescence à sécher, elle peut alors être retirée en tirant dessus pour en extraire du bulbe sa base. Les arrosages ne sont repris que lorsque la nouvelle inflorescence commence à émerger du bulbe.
Le bulbe sera abrité du soleil mais l'inflorescence supporte le soleil direct aux heures les moins chaudes. La température ne descendra pas en dessous de 7°C, même si le bulbe peut supporter au sec des gelées faibles et occasionnelles si la température remonte nettement en journée.
Reproduction par semis, ou plus facilement par bouturage d'écailles comme pour les Lys, les deux se pratiquant au début de la période de croissance, avec un apport de chaleur sous les latitudes européennes. Le bulbe est en effet formé de feuilles modifiées épaisses appelées écailles. Il est possible de retirer celles de la périphérie, voire d'éclater totalement le bulbe pour obtenir plusieurs écailles. Elles sont laissées à sécher à mi-ombre au moins 15 jours, puis plantées dans un substrat sableux maintenu légèrement humide. La base de l'écaille doit être enfoncée dans ce substrat sur environ 1cm de profondeur. De jeunes bulbilles vont alors apparaitre à la base qui pourront en être détachées dès qu'elles seront assez grosses, au moins 1cm de diamètre. Au semis les graines sont légèrement enfoncées de quelques millimètres dans un substrat sableux. Si elles sont fraiches elles germent en trois semaines. Les premières racines sont déjà contractiles et tirent l'amorce de bulbe à 1,5-1,7cm sous la surface du sol où il se développe.

Étymologie

Bowiea: en l'honneur du jardinier et collecteur britannique James Bowie (1789-1869).
gariepensis: de la localité d'origine, le fleuve Orange, appelé Gariep, grande rivière, par les Namas (Hottentots).

Habitat

Nord-ouest de l'Afrique du Sud (Northern Cape) et sud-ouest de la Namibie, le long du fleuve Orange, de Skerpkrans (parc du Richtersveld) à l'ouest, au district de Kakamas à l'est, collines basses, sur rochers et éboulis ombragés faisant face au sud.

Anecdotes

Nom vernaculaire: lopertjie (Afrikaans).

Exposition

Lumineuse (beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct)

Température mini

7°C

Arrosages

Hiver : moyen. Été : aucun.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 1.2 m. Largeur : 14 cm.

Couleur des fleurs

blanc

Publications spécialisées

Articles en anglais:
Ernst van Jaarsveld in Eggli, Illustrated Handbook of Succulents Plants, Monocotyledons 276, fig. XXIXb (2001).
Van Jaarsveld E., Bowiea gariepensis and Bowiea volubilis, British Cactus and Succulent Journal 10(4): 96-98 (1992) avec 6 illustrations dont 1 dessin montrant les cotylédons des deux espèces.
Bruyns P.V., Vosa C.G., Taxonomic and cytological notes on Bowiea Hook. F. and allied genera (Liliaceae), Caryologia 40 (4): 287-297 (1987, publ. 1988) avec illustrations et cartes de répartition.

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 03/01/2011, mise à jour le 02/06/2012.


Fiches de botanistes :

image disponible Jaarsveld, Ernst Jacobus van

Fiche du genre :

image disponible Bowiea (Harvey ex Hooker.f.) 1867

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Bowiea gariepensis van Jaarsveld 1983
image disponible Bowiea volubilis Harvey ex J.D.Hooker 1867