Carpobrotus acinaciformis (Linné) L.Bolus 1927

Publication : Flowering Plants of South Africa 7: pl. 247 (1927).
Basionyme : Mesembryanthemum acinaciforme Linné
Type : Pillans 8114 (BOL).

Description

C’est une espèce vivace à port étalé et à tiges traînantes sur le sol jusqu’à 2 m de longueur. Les feuilles varient d’un vert foncé à un vert glauque. Elles rougissent parfois pendant la période estivale. Elles sont falciformes (en forme de faux), carénées et dressées. Elles mesurent entre 9 et 13 cm de long pour 1 à 2 cm de large.

Les fleurs sont terminales, solitaires et mesurent entre 7 à 10 cm de diamètre. Il y présence de bractéoles sur le pédicelle. Les sépales sub-égaux mesurent entre 12 et 25 mm. Les pétales de couleur rose-pourpre font entre 20 et 40 mm de longueur. Les filaments des étamines sont roses. Les fleurs apparaissent au printemps et se renouvellent pendant toute la période estivale (de mars à mai dans le sud de la France).

Les fruits sont des baies ovales de couleur jaune-marron. Elles comportent de 12 à 18 locules.

Culture

Cette espèce se cultive aisément dans un substrat type 3 tiers (1/3 de matières drainantes, 1/3 de terreau et 1/3 de terre végétale) et en pot. Il faut éviter la culture en pleine terre dans les régions côtières (voir anecdotes). Cette plante accepte la pleine lumière et des arrosages généreux à la belle saison. Ralentir les arrosages à l’automne en rentrant les pots si ils ont été placés à l’extérieur. Maintenir hors gel durant l’hiver en arrosant parcimonieusement. Reprendre doucement des arrosages plus copieux en avril/mai avec le démarrage de la végétation.

Multiplication :
La multiplication est aisée, en coupant avec un sécateur une tige rampante munies de quelques radicelles. Rempoter chaque partie individuellement.

Le semis est possible en semant des graines fraîches en avril/mai dans un substrat humifère (1/2 terreau, ½ sable grossier). Une fois les plantules assez grandes, il faut les repiquer dans une terrine plus grande pour les rempoter individuellement par la suite.

Étymologie

Carpobrotus : du grec karpos, fruit et brota, edible, comestible ; en référence aux fruits comestibles de ce genre.
acinaciformis : vient sans doute du latin acinacis, nom d'un sabre oriental et de formis, « en forme de », pour la forme particulière des feuilles.

Habitat

Cette espèce est originaire d’Afrique du Sud. Elle est fréquente sur le Strangveld, généralement à proximité de la mer, parfois sur les pentes plus élevées du fynbos ou du Renosterveld, mais toujours sous climat de type méditerranéen.

Pas son intérêt esthétique et sa bonne capacité à fixer les sols, cette espèce fut introduite dans de nombreuses contrées à climat méditerranéen à travers le monde où elle est désormais considérée comme naturalisée.

Certains auteurs (Preston & Sell, 1988 ; Akeroyd & Preston, 1990 et 1993) considèrent que seul C. edulis se rencontre en Europe et en région méditerranéenne. Des analyses génétiques et morphologiques ont démontré la présence d’un autre taxon d’origine hybridogène, proche de C. acinaciformis et qui est désigné comme C. aff. acinaciformis (aff. pour affine, proche de).

En France, les premières données pour cette espèce en France remonte à 1901 (Corse). Depuis, elle s’est répandue sur les côtes siliceuses de Provence et de Corse, bien que l’on puisse la trouver sur tout le littoral méditerranéen et atlantique. Elle ne s’éloigne guère des côtes pour des raisons de facteur thermique.

Anecdotes

les fruits peuvent se consommer comme chez C. edulis.

Note sur le caractère invasif de C. acinaciformis :
Comme C. edulis, cette espèce compte parmi les plantes exotiques posant le plus de problèmes écologiques dans les régions du monde à climat méditerranéen.

Comme toutes les invasives, cette plante s’installe aisément et est extrêmement compétitive vis à vis de la flore indigène (production d’un grand nombre de graines, croissance rapide, grande plasticité écologique, etc…).

Par ailleurs, C. aff. acinaciformis et l’espèce voisine C. edulis, également présente sur le sol français, peuvent s’hybrider en formant une descendance plus vigoureuse (effet hétérosis).

Pour ces raisons, si vous habitez sur le littoral et plus particulièrement en Méditerranée : ne plantez plus de Carpobrotus, voire arrachez les plantes en place.

Publications spécialisées

Illustrated handbook of succulent plants (Aizoaceae). Edité par Urs Eggli
Muller S., 2004, Plantes invasives en France. Muséum d’Histoire Naturelle, Paris, pp.52-56.

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

jeff (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 12/01/2009.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
gargouille
Plus de photos de Carpobrotus acinaciformis avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Bolus, Harry
image disponible Bolus, Louisa
image disponible Linné, Carl von

Fiche du genre :

image disponible Carpobrotus (N.E.Brown) 1925

Synonymes :

Espèces du même genre :

image non disponible Carpobrotus acinaciformis (Linné) L.Bolus 1927
image disponible Carpobrotus edulis (Linné) L.Bolus 1927
image non disponible Carpobrotus edulis ssp. parviflorus Wisura & Glen 1993
image non disponible Carpobrotus glaucescens (Haworth) Schwantes 1928




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo