Chamaelobivia

Description

Hybrides horticoles issus de croisement entre Chamaecereus (Lobivia) silvestrii (maintenant Echinopsis chamaecereus) et d'autres espèces de Lobivia (maintenant inclus dans le genre Echinopsis).
Cactus colonnaires de petite taille, dépassant parfois 15cm de haut pour 3cm de diamètre.
Aréoles rapprochées disposées sur des côtes faiblement spiralées et peu marquées, portant des aiguillons plutôt pectinés
Floraison diurne au printemps et été. Fleurs latérales en forme d'entonnoir, faisant généralement 4 à 7 cm de diamètre et de long.

Classification

Famille : Cactaceae
Sous-famille : Cactoideae
Tribu : Trichocereeae

Culture

Les Chamaelobivia sont appréciés des amateurs car ils associent à la facilité de culture et à la floraison abondante du Lobivia silvestrii, la palette de couleurs de l'ensemble du genre Lobivia.
Hiverner au frais et au sec pour favoriser la floraison. Les Chamaelobivia héritent généralement du Lobivia silvestrii une résistance au froid qui leur permet de supporter, au sec, de petites gelées.
Ils craignent en revanche les grosses chaleurs de l'été et péreclitent souvent dans les serres surchauffées. Il est alors préférable de les sortir à la saison chaude et, dans le sud de la France, de les placer dans un endroit frais et légèrement ombragé (25-30°C est idéal) après la floraison. La plante doit alors être progressivement réacclimatée au plein soleil en automne pour induire une floraison l'année suivante.
Ces caractéristiques en font la plante idéale des balcons non fermés exposés au sud.
Reproduction par bouturage de tiges. Le semis est réservé à l'obtention de nouveaux hybrides.

Étymologie

Chamaelobivia : obtenu par combinaison des noms de genres Chamaecereus et Lobivia.
L'inclusion du genre Chamaecereus dans le genre Lobivia aurait du conduire à rebaptiser ces hybrides Lobivia x. L’inclusion actuelle des Lobivia dans le genre Echinopsis justifierait même l'appellation Echinopsis x.
Mais le nom de Chamaelobivia a été conservé en raison des caractéristiques propres du Lobivia silvestrii et pour ne pas créer de confusion avec les autres hybrides de Lobivia, à l'aspect de tiges différent et d'une moins grande facilité de culture. Quant aux hybrides d'Echinopsis au sens strict, ils sont d’un point de vue horticole, totalement différents.

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 10/07/2001, mise à jour le 21/04/2002.


Chamaelobivia X saltensis
Chamaelobivia X saltensis


Chamaelobivia cv. Florrie Cammack
Chamaelobivia cv. Florrie Cammack


Chamaelobivia cv. Weston
Chamaelobivia cv. Weston


Chamaelobivia cv. Debbie Tucker
Chamaelobivia cv. Debbie Tucker


Chamaelobivia cv. Sternii
Chamaelobivia cv. Sternii


Plus de photos de Chamaelobivia avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Forsskål, Pehr
image non disponible L'Héritier de Brutelle, Charles Louis
image disponible Linné, Carl von
image non disponible Redouté, Pierre Joseph

Fiches d'espèces :

Aucune.

Fiches de synonymes :

Aucune.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo