Claytonia perfoliata Donn ex Willdenow 1798

Publication : Species Plantarum, ed. 4 [Willdenow] 1(2): 1186 (1798).

Description

C’est une plante annuelle dressée et un peu charnue de 10 à 20 cm de hauteur. Les tiges sont nues et portent au sommet deux feuilles sessiles et soudées qui forment une coupe sous l’inflorescence. Les feuilles radicales (partant de la base) sont entières, ovales-rhomboïdales et longuement pétiolées.

Les inflorescences en petites grappes portent des fleurs de couleur blanche qui s’ouvrent entre avril et juillet. Les fleurs sont composées 2 sépales persistants, 5 pétales ordinairement libres, entiers ou émarginés, de 5 étamines opposées et adhérentes aux pétales et d’un style à trois branches.

Les fruits sont des capsules s’ouvrant par trois fentes de déhiscence longitudinales.

Culture

Plante ayant un faible intérêt ornemental mais en revanche très appréciée comme salade. Pour cette raison, elle est assez souvent cultivée. Elle doit être semée en pot à l’abri, avec une température de 15°C. Dès que les plantules sont repiquables, planter en pleine terre à bonne exposition dans un sol léger et sablonneux. Récolter les graines en fin de saison, car c’est une plante à cycle annuel. Des semis spontanés peuvent être observés les années suivantes.

Étymologie

Claytonia : Dédié au médecin botaniste anglais John Clayton (1686-1773), qui étudia la végétation dans l’Etat fédéral de Virginie.
perfoliata : à feuilles traversées par les tiges, pour ses tiges florifères d’aspect assez curieux.

Habitat

Cette espèce est originaire d’Amérique septentrionale.
Elle est naturalisée ou subspontanée en plusieurs points d’Europe occidentale : Angleterre , Belgique, Allemagne, Danemark et France.
En France, elle est présente sur la façade Ouest. Elle semble en relative extension (voir anecdotes). On la trouve aux pieds des murs, sur les sentiers sablonneux ou sur les dunes littorales.

Anecdotes

H. Coste (1906) la cite uniquement dans la Manche. P. Fournier (1940) donne une répartition plus vaste pour cette espèce : Pas-de-Calais, Manche, Ille-et-Vilaine, Finistère et Vienne. Par ailleurs il donne la date de 1862 comme année d’introduction en France.
Les données modernes confirment cette extension. Elle est désormais présente dans les Côtes d’Armor, le Puy-de-Dôme, la Creuse, les îles Anglo-Normandes et l’île de Noirmoutier (en plus des départements précédemment cités). Elle devient une peste sur certaines dunes littorales boisées de Vendée et de Loire-Atlantique.

Publications spécialisées

COSTE H., 1906. – Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes.
FOURNIER P., 1934-1940. – Les Quatre Flores de la France, Corse comprise (générale, alpine, méditerranéenne, littorale).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

jeff (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 02/06/2008.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Plus de photos de Claytonia perfoliata avec Google images.

Fiches de botanistes :

image non disponible Don, George
image disponible Willdenow, Carl Ludwig

Fiche du genre :

image non disponible Claytonia (Linné) 1753

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image non disponible Claytonia perfoliata Donn ex Willdenow 1798




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo