Cleistocactus sepium v. sepium (Kunth) F.A.C.Weber

Description

Cierge de taille moyenne rarement cultivé car encombrant et peu décoratif.
Tiges dressées à rampantes, faiblement ramifiées, de 4 à 7cm de diamètre sur 1,80m de haut, à 8-13 côtes.
Aréoles portant 15-25 épines jaunes ou marron à noires, dont 1-4 centrales de 1,5-6,5cm de long (la plus grande nettement dirigée vers le bas) et les autres radiales de 5-15mm de long.
Floraison diurne en fin de printemps et été. Fleurs rouges zygomorphes en forme d'entonnoir avec tube en S, mesurant 5-8cm de long sur 2-4cm de diamètre, restant ouvertes environ 48 heures.
Fruits sphériques verts de 1,5-5cm de diamètre portant quelques bractées et des touffes de soies.

Culture

Peu connu en culture mais probablement facile. Reproduction par graines ou boutures.

Étymologie

Cleistocactus: du grec kleistos, fermé, en référence aux fleurs tubulaires du genre dans sa conception originale (qui inclut maintenant des plantes dont les fleurs ont l'extrémité plus ou moins ouverte).
sepium: du latin sepes, haie, en référence à l'utilisation en haie vive de l'espèce.

Habitat

Equateur (Cotopaxi, Tungurahua, nord du Chimborazo). Limité cependant aux zones au sol drainant. L'endroit le plus facile d'accès pour le voir est à l'entrée d'Ambato, au croisement de la route de Quito et de la voie de chemin de fer, le long de cette voie et de la rivière attenante. Il y pousse notamment avec Trichocereus pachanoi et Opuntia soederstromiana. Un arrêt d'une à deux heures à Ambato suffit.

Anecdotes

Fruit comestible consommé en Equateur sous le nom de muyusa.

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

8°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : moyen.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 1.8 m. Largeur : 1.5 m.

Couleur des fleurs

rouge

Publications spécialisées

Description originale: Kunth, Nova Genera et Species Plantarum 6: 67 (1823) (type Humboldt & Bonpland sans n°, Equateur, Chimborazo, Riobamba, au pied du volcan Chimborazo, 2660 m, conservé à Paris) (comme Cactus sepium).
Reclassement: F.A.C.Weber ex Roland-Gosselin, Bulletin de la Société Centrale d'Agriculture, d'Horticulture et d'Acclimatation de Nice, 44: 36 (1904).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 07/02/2001, mise à jour le 25/11/2005.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Cleistocactus sepium ssp. sepium
Cleistocactus sepium ssp. sepium


Plus de photos de Cleistocactus sepium v. sepium avec Google images.

Fiches de botanistes :

image non disponible Kunth, Carl Sigismund
image non disponible Weber, Frederic Albert Constantin

Fiche du genre :

image disponible Cleistocactus (Lemaire)

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Cleistocactus colademononis (Diers & Krahn) Mottram 2006
image disponible Cleistocactus hyalacanthus (K.Schumann) Roland-Gosselin
image disponible Cleistocactus samaipatanus (Cárdenas) D.R.Hunt
image disponible Cleistocactus sepium v. morleyanus (Britton & Rose) Madsen
image disponible Cleistocactus sepium v. sepium (Kunth) F.A.C.Weber
image disponible Cleistocactus sepium v. ventimigliae (Riccobono) Madsen
image disponible Cleistocactus strausii (Heese) Backeberg
image disponible Cleistocactus winteri (F.Ritter) D.R.Hunt




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo