Conophytum N.E. Brown 1922

Publication : Gard. Chron. 1922, Ser. III. lxxi. 198.

Description

D'aspect plus variable que les Lithops, Les Conophytum ont en commun avec ces derniers la simplication a l'extrème de leur organisme.
Ils sont composés d'une racine fibreuse et de 2 feuilles soudées constituant le corps de la plante. Certains (surtout dans la section Biloba) possèdent une tige.
Les plus grosses espèces atteignent 5 à 7 cm (C. bilobum). La plus petite ne dépasse pas 5 mm à l'état adulte (C. achabense).
De couleur verte à marron, en passant par le rouge et le gris, unis ou tacheté ou rayé.
La période active est l'automne et l'hiver, puis la plante effectue sa mue au printemps. Les anciennes feuilles se déssèchent pour nourrir les nouvelles en formant une sorte de gaine protectrice. Les plantes semblent alors mal en point, il n'en est rien ; elle sont juste en repos.
La floraison peut être diurne ou nocturne, de couleur jaune, orange, blanche, rose ou mauve, quelque fois odorante.
La plupart du temps autostériles, les Conophytum s'hybrident très facilement, même dans la nature.

Classification

Famille : Aizoaceae
Sous-famille : Ruschioideae

Culture

Les Conophytums se contentent de peu et ont une grande longévité.
Le substrat devra être très drainant, plutôt de composition minérale (sable, perlite, gravier...) mais la présence de matière organique (terreau, tourbe...) en petite quantité ne dérange pas.
Les arrosages se font d'août à novembre (ou un peu plus si la température et la luminosité sont suffisamment importantes). Il faudra alors privilégier des arrosages légers mais répétés a de gros arrosages espacés.
Le reste du temps les arrosages devront être très légers ou inexistants selon les températures et l'humidité ambiante.
Les Conophytum peuvent rester des années dans le même substrat, il faudra seulement veiller à ce qu'il ne devienne pas trop calcaire.
L'apport d'engrais devra se faire avec modération.
Même si certains peuvent supporter des températures négatives dans certaines conditions, il vaut mieux, en culture, les conserver à l'abri du gel.

Étymologie

Du grec konos = cône et phyton = plante.

Anecdotes

Le premier Conophytum a été observé en 1685. Il a été décrit sous le nom de Lycoperdastrum soboliferum. On le connaît maintenant comme C. minutum.
Depuis, des centaines de Conophytum ont été décrits. Beaucoup de ces descriptions sont superflues et ne font que donner un nom à une forme d'une espèce déjà décrite. C. bilobum, a lui seul, compte une centaine de synonymes.
En 1998, on reconnaissait 88 espèces, 47 sous-espèces et 11 variétés. Depuis, quelques espèces supplémentaires ont été décrites.
L'aire de répartition, bien que plus restreinte que celle des Lithops, n'en est pas moins importante. Elle s'étend du sud de la Namibie jusqu'à la Province du Cap. Contrairement à celle des Lithops, elle ne recouvre que des zones arides et semi-arides à précipitations hivernales. La plus grande concentration d'espèces se trouve dans le Namaqualand.
Dans l'habitat, les plantes tirent l'essentiel de l'eau nécéssaire à leur croissance de la rosée et du brouillard tout en subissant de temps en temps des pluies torrentielles.
Contrairement aux Lithops qui préfèrent les plaines, on trouve plutôt les Conophytum au sommet des collines, dans les fissures des rochers de granit. De fait, ils préfèreront être cultivés dans des sols plutôt acides, à l'abri du plein soleil de l'été, dans des endroits très lumineux et aérés. Certaines espèces poussent dans des cuvettes de quelques centimètres de profondeur au milieu de la mousse, mais il s'agit là de biotopes bien particulier qu'on évitera de recréer en culture.....
La plupart des Conophytum se mettent en végétation aux environs d'août (sous des climats Européens). Cette mise en végétation est souvent accompagnée par la floraison. Mais quelques excentriques sont décalés (C. frutescens, C. bolusiae....) et fleurissent aux environs de mai, sans pour autant avoir commencé leur végétation.

Site spécialisé

https://www.cactuspro.com/conophytum-lithops/

Publications spécialisées

- The Genus Conophytum, S. Hammer, Succulent Plant Publications, 1993.
- DUMPLING AND HIS WIFE, New Views of the Genus Conophytum, Steven A. Hammer & Chris Barnhill, 2001

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Ce genre a une discussion dédiée.
Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

alain (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 08/07/2001, mise à jour le 25/01/2015.


Conophytum ectypum ssp. brownii
Conophytum ectypum ssp. brownii


Conophytum nudum
Conophytum nudum


Conophytum scitulum
Conophytum scitulum


Conophytum speciosum
Conophytum speciosum


Conophytum velutinum
Conophytum velutinum


Conophytum minutum
Conophytum minutum


Conophytum helenae
Conophytum helenae


Plus de photos de Conophytum avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Brown, Nicholas Edward
image disponible Brown, Robert

Fiches d'espèces :

image disponible Conophytum lydiae (H.Jacobsen) G.D.Rowley 1978

Fiches de synonymes :

image disponible Ophthalmophyllum lydiae H.Jacobsen 1948




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo