Espèce
Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre ¯\_(ツ)_/¯

Fiche no 15267.
Auteurs : Modifier - Effacer - Changer en synonyme - Ajouter synonyme

encyclo_admin@cactuspro.com

Sponsor du CF
Agenda
17 au 26 mai 2024
Floralies de Nantes (Nantes ou autre, FRANCE)
J'y vais
24, 25 et 26 mai 2024
Albertas (Bouc-Bel-Air, 13, France)
J'y vais
25 et 26 mai 2024
Weekend 100% Nature et Services (Marcoussis, 91, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Couleurs Cactus (Saint-Beauzire, 63, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Tauzia fête les jardins (Gradignan, 33, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Fête des jardiniers au chateau du Lude (Le Lude, 72, France)
J'y vais
Toutes les dates

Crassula deceptor Schönland & Baker f. 1902

Publication : New Crassulas from South Africa, Journal of Botany (London) 40 : 285 (1902).
Type : Alston s.n., Afrique du Sud, Cap-Nord, Namaqualand, année 1897, conservé au Selmar Schonland Herbarium de Grahamstown (Afrique du Sud) (GRA0001184-0 : holotype).

Description

Une plante succulente compacte variable aux feuilles imbriquées formant comme une petite pomme de pin allongée presque blanche.
Plante succulente vivace compacte et légèrement ramifiée à tiges entièrement couvertes de feuilles imbriquées et plaquées sur la tige à la manière d’une pomme de pin, disposées par paires, opposées, donnant à chaque tige l’aspect d’une petite colonne quadrangulaire ± irrégulière, chacune pouvant atteindre 8 cm de haut, 15 cm en culture, sur 2,5(-4) cm de diamètre. Feuilles sessiles, largement ovales de 6-15(-20) mm de long sur 6-10(-15) mm de large, légèrement concaves ou plates au recto, fortement convexes et avec une quille ± marquée au verso, à l’extrémité aigüe à obtuse, vertes, grises ou marrons, aux surfaces exposées pruinées et densément couvertes de papilles (hydathodes) proéminentes plus foncées presque sphériques. Chez cette espèce variable, les extrémités des feuilles peuvent aussi bien être plaquées sur la tige, qu’écartées ou érigées. Les vieilles feuilles sèchent et restent attachées à la tige. Racines fibreuses.
Floraison diurne en hiver (juillet-septembre dans l’habitat, janvier-mars, voire dès décembre, dans l’hémisphère nord). Inflorescence terminale en thyrse lâche aux dichasia arrondis, au pédoncule de (2-)4-8 cm de haut, couvert en grande partie par des papilles rondes, portant quelques bractées courtes, triangulaires, à l’extrémité aiguë. Fleurs sessiles odorantes en forme de coupe. Calice charnu gris, à lobes oblongs-triangulaires d’environ 1,5 mm de long, émoussés à obtus, couvert de poils et rarement de papilles rondes, à cils marginaux. Corolle tubulaire, crème, parfois rosâtre, virant au marron rougeâtre, soudée à la base sur 0,3-0,5 mm, et à lobes oblongs-elliptiques de 2-2,5 mm de long, aigus ou obtus, avec appendice dorsal, s’écartant et se recourbant vers l’extérieur. Etamines à anthères marron.
2n=14. Section Arta.
Les noms de Crassula deceptor et Crassula cornuta sont souvent attribués à deux formes de cette espèce, le premier pour les formes à feuilles arrondies grisâtres, le deuxième aux formes à feuilles plus longues, pointues, et blanches. Mais outre que la description originale de Crassula cornuta ne correspond pas à cette dernière, il s’agit de deux formes extrêmes reliées par des formes intermédiaires relevant toutes de la même espèce.

Culture

Culture assez facile avec croissance estivale, mais nécessitant une exposition très lumineuse pour conserver la compacité de cette plante, ainsi qu’un substrat bien drainé, séchant rapidement. Arrosages prudents mais réguliers en été, suspendus ou fortement réduits en hiver. Arrosez plutôt par-dessous, en veillant bien à ce que l’eau ne stagne pas entre les feuilles. Donnée comme résistant à -2°C, mais à conserver hors-gel par sécurité.
Reproduction par semis, ainsi que par bouturage de feuilles ou de tiges. Gagne à être re-bouturée quand les tiges ont trop de vieilles feuilles à la base et que cela nuit à l’apparence de la plante.

Étymologie

- Crassula : du latin crassus, épais, en référence à la succulence de la plupart des espèces du genre.
- deceptor : du latin deceptus, tromperie : trompeur. Selon Gordon Rowley (2003 : 109), en référence au mimétisme de la plante qui la rend difficile à repérer au milieu des graviers blanchâtres où elle pousse. Mais la description originale n’en fait pas état et fait plutôt référence à la confusion un temps entretenue avec Crassula deltoidea [« C’est une des plantes qui ont été prises pour C. deltoidea Thunb., mais elle s’avère être vraiment distincte. » (Schönland & Baker f. 1902).]

Habitat

Afrique du Sud (Provinces du Cap-Nord et du Cap-Occidental) et sud de la Namibie, du sud de la Namibie au nord jusqu’à Vanrhynsdorp au sud, jusqu’aux environs de Kakamas à l’Est, sur pentes douces et affleurements rocheux de quartzite ou granitiques.

Anecdotes

Crassula deceptor a été utilisé pour la création de plusieurs hybrides, notamment 'Dorothy' (= 'Dorothea') avec Crassula susannae, 'Frosty' avec Crassula tecta, 'Gandalf' avec Crassula mesembryanthemopsis, 'Moonglow' avec Crassula perfoliata v. minor (= falcata), 'Shogun' avec Crassula hemisphaerica ou 'Starchild’ avec 'Starburst'.
Ecologie : Il a été démontré que Crassula deceptor était capable d’absorber la rosée du matin directement par l’épiderme (Barthlott & Capesius, Wasserabsoptiondurch Blatt- und Sprossorgane einiger Xerophyten, Zeitschrift für Pflanzenphysiologie 72 : 443-455. 1974).
Noms vernaculaires : alabaster towers (tours d’albatre), horned Crassula (Crassula cornue), snow cones (cornets de glace).
Description originale (Schönland & Baker f. 1902) :
« C. deceptor, sp. nov. Perennis, e basi ramosa, habitu et ambitu foliorum C. deltoideæ Thunberg, a qua differt caulibus brevioribus, foliis dorso tessellatis, etc. Caules breves crassi, foliis imbricantibus tecti. Folia carnosa quam ea C. deltoideæ firmiora, dorso et superne ad apicem tessellata. Flores in cymam subcorymbosim dispositi. Pedunculus sæpissime terminalis, 2-3-4 cm. longus, dense griseo-papillosus, 2-4-6 bracteis sterilibus parvis munitus. Calyx ± 2/3-plo quam corolla brevior, 1.5 mm. longus; calycis lobi oblongo-ovati, extrinsecus griseo-papillosi, dorso leviter rotundati, circa 1 mm. longi, apice obtusi. Petala leviter recurvata oblongo-ovata, ± 2 mm. longa. Stamina carpellis subæquilonga, quam petala breviora, filamentis gracilibus. Carpella ± 1.3 mm. longa. Squamæ vix .5 mm. longæ.
Hab. Namaqualand, 1897, Mr. E. G. Alston.
Perennial. Growth, shape of leaf-covered stem, and shape of leaves very much the same as in C. deltoidea Thunb., but somewhat more thickset and shorter. Leaves firmer in texture than in C. deltoidea, and tessellate on the back and upper portion of the inside, each little field leaving a green centre surrounded by more or less pentagonal glaucous lines. Sepals gently rounded on the back, not so thick as in C. mesembrianthoides. Petals a dirty cream white, slightly recurved, but leaving only a very narrow opening, Whole flower nearly globular. Carpels about 1.3 mm. long, somewhat narrowed above, stigma sessile.
This is one of the plants which have been taken for C. deltoidea Thunb., but it appears to be very distinct. »

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

5°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : moyen.

Substrat

Minéral

Dimensions maximales

Hauteur : 8 cm. Largeur : 8 cm.

Couleur des fleurs

crème

Site spécialisé

http://www.crassulaceae.ch/de/artikel?akID=31&aaID=2&aiID=D&aID=2701

Publications spécialisées

Rowley G., Crassula: A Grower's Guide 109 (+figs. p. 24, 27, 32) (2003).
Jaarsveld E. v. in Eggli U., Illustrated Handbook of Succulent Plants: Crassulaceae 47-48 (2003) (Attention la fig.VIa qui y est référencée représente en fait Crassula plegmatoides).
Court D., Succulent Flora of Southern Africa 90, fig. p.97 (2000).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 18/06/2020, mise à jour le 22/06/2023.


Fiches de botanistes :

image disponible Baker, John Gilbert

Fiche du genre :

image disponible Crassula (Linné)

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Crassula 'Alice Herbert'
image disponible Crassula 'Bride's Bouquet'
image disponible Crassula 'Buddha's Temple'
image disponible Crassula 'Celia'
image disponible Crassula 'Morgan's Beauty'
image disponible Crassula acinaciformis Schinz 1894
image disponible Crassula alpestris Thunberg 1778
image disponible Crassula alstonii Marloth 1910
image disponible Crassula ammophila Toelken 1975
image disponible Crassula arborescens (Miller) Willdenow
image disponible Crassula barbata Thunberg 1778
image disponible Crassula barklyi N.E. Brown 1906
image non disponible Crassula columella Marloth & Schönland 1929
image disponible Crassula deceptor Schönland & Baker f. 1902
image disponible Crassula elegans ssp. elegans Schönland & Baker.f.
image disponible Crassula falcata J.C.Wendland
image disponible Crassula fragarioides van Jaarsveld & Helme 2011
image disponible Crassula mesembryanthemoides Dinter 1919
image disponible Crassula muscosa Thunberg
image disponible Crassula ovata Druce 1917
image non disponible Crassula plegmatoides Friedrich 1967
image disponible Crassula portulacea Lamarck
image disponible Crassula pyramidalis Thunberg 1778
image disponible Crassula rupestris Thunberg 1778
image non disponible Crassula rupestris ssp. commutata (Friedrich) Toelken 1975
image disponible Crassula rupestris ssp. marnieriana (H. Huber & H. Jacobsen) Toelken 1975
image disponible Crassula rupestris ssp. rupestris Thunberg 1778
image disponible Crassula sarcocaulis Ecklon & Zeyher 1837
image disponible Crassula susannae Rauh & Friedrich 1962
image non disponible Crassula tillaea Lester-Garland 1903
image disponible Crassula vaillantii (Willdenow) Roth 1827