Didiereaceae Radlkofer ex Drake 1903

Publication : in Bulletin du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris 9: 36 (1903).
Type : Didierea Baillon in Bulletin Mensuel de la Société Linnéenne de Paris 1: 258 (-259) (1880).

Classification

Étymologie

Didiereaceae: du genre Didierea, lui même nommé en l'honneur de l'explorateur français Alfred Grandidier (1836-1921).

Description

Une famille de plantes malgaches relativement proche des Cactaceae dont les espèces sont parfois surnommées les cactus de l'ancien monde.
Arbustes ou arbres succulents à tiges prostrées à dressées, pourvues d'aréoles disposées en spirale, parfois au sommet de tubercules, qui donnent naissance à 1-2 feuilles simples, entières, décidues, accompagnées d'épines coniques à aciculaires.
Plantes dioïques à fleurs unisexuées portées par des plantes différentes, mâles et femelles, sauf chez Decarya, à fleurs hermaphrodites ou femelles. Inflorescences en cyme ou en ombelle. Fleurs actinomorphes à 2 sépales pétaloïdes opposés, souvent inégaux, généralement 2 paires de pétales imbriqués, (6-) 8-10 (-14) étamines légèrement soudées à la base et un ovaire rudimentaire chez les fleurs mâles, de simples staminodes mais un ovaire formé de 3 carpelles à 3 loges dont une seule fertile, prolongé par un long style à stigmate à 3-4 (+) lobes chez les fleurs femelles.
Fruits secs, plus ou moins à 3 côtes, à une seule graine enveloppée des deux sépales secs et persistants.

Cette petite famille, dans sa conception classique, ne comprends que 11 espèces dans 4 genres:

1 Arbustes faiblement succulents à tiges droites, feuilles linéaires et épines solitaires ou par paires: Alluaudiopsis.
1-1 Arbuste à feuilles de 1-4cm de long sur 0,2-0,5cm de large (parfois plus en culture), épines solitaires et fleurs jaune-verdâtre pâle: Alluaudiopsis fiherenensis.
1-2 Arbuste à feuilles de 0,7-1,5cm de long sur 0,3-0,4cm de large, épines par paires et fleurs rouge cramoisi: Alluaudiopsis marnieriana.

2 Arbustes faiblement succulents à tiges fortement en zigzag, feuilles ovées à obovées et épines par paires: Decarya (une seule espèce: Decarya madagascariensis).

3 Arbustes ou arbres plus ou moins succulents à tiges droites, feuilles ovées, orbiculaires ou subulées et épines solitaires: Alluaudia.
3-1: Arbres de 10(-15m) de haut, à tiges érigées nettement succulentes, peu nombreuses, densément couvertes d'épines et de feuilles:
3-1-1: Port évasé, feuilles obovées à extrémité arrondie: Alluaudia procera.
3-1-2: Port peu évasé à tiges érigées assez serrées, feuilles obcordées à extrémité entaillée, inflorescences en nombreuses cymes étroites de jusqu'à 12cm de long: Alluaudia ascendens.
3-1-3: Port semi évasé à tiges érigées plutôt penchées du même coté, feuilles obcordées à extrémité entaillée, inflorescences en larges thyrses latérales de 20-30cm de diamètre: Alluaudia montagnacii.
3-2: Arbuste de 2-6m de haut, à tiges plutôt érigées nettement succulentes, très nombreuses et se ramifiant à toute hauteur, à épines et feuilles peu nombreuses et bien espacées: Alluaudia dumosa.
3-3: Arbustes de 2-6m de haut, à tiges partant dans toutes les directions, faiblement succulentes, assez fortement couvertes d'épines et de feuilles:
3-3-1: Arbuste se ramifiant fortement à la base, puis, en s'élevant, prenant une forme caractéristique de cône inversé: Alluaudia comosa.
3-3-2: Arbuste à fines branches imbriquées, se ramifiant à toute hauteur: Alluaudia humbertii.

4 Arbres à arbustes succulents à tiges droites, feuilles linéaires à oblancéolées et épines groupées par 4 ou plus: Didierea.
4-1: Arbuste de 2-6m de haut à tiges érigées et feuilles linéaires: Didierea madagascariensis.
4-2: Arbuste de jusqu'à 2m de haut d'abord prostré puis donnant naissance à un tronc vertical pourvu au sommet de branches horizontales ou retombantes en forme de fontaine, à feuilles elliptico-allongées à oblancéolées: Didierea trollii.

Une espèce non encore décrite qui paraît avoir des caractères intermédiaires entre les Alluaudia et les Didierea est en culture à Heidelberg.

Pour certains botanistes, cette famille devrait également englober, dans une sous famille distincte, les genres Calyptrotheca, Ceraria et Portulacaria qui sont génétiquement plus proches des Didiereaceae que de leur famille 'historique' des Portulacaceae (Applequist & R.S. Wallace, Expanded circumscription of Didiereaceae and its division into three subfamilies, Adansonia 25(1): 15 (2003)).

Culture

Culture généralement assez facile sous réserve de pouvoir leur donner suffisamment de chaleur, avec un minimum de 15 à 18°C selon les espèces, et un sol bien drainé. Reproduction par semis, bouturage ou greffage. Le greffage des autres espèces sur Alluaudia procera est souvent pratiqué pour diminuer les risques de pourriture à la base, multiplier plus facilement certaines espèces rares ou obtenir une croissance plus vigoureuse.

Anecdotes

Taxonomie: Comme les Cactaceae, les Didiereaceae contiennent des betalaïnes à la place des anthocyanes, mais la proximité génétique de ces deux familles a également été mise en évidence de façon assez spectaculaire par Werner Rauh à Heidelberg en greffant des Didiereaceae sur Pereskiopsis!

Répartition géographique

Sud-ouest et sud de Madagascar.

Publications spécialisées

Ouvrages en Anglais:
G.D. Rowley, Didiereaceae, Cacti of the Old World, British Cactus and Succulent Society (1992) ISBN 0 902099 20 5.
G.D. Rowley in U. Eggli, Illustrated Handbook of Succulent Plants, Dicotyledones 96-98, Illust. XIV d, e et XV b, c, d, e, g (2002).

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 12/11/2010.


Alluaudia dumosa
Alluaudia dumosa


Plus de photos de Didiereaceae avec Google images.

Genres de la famille Didiereaceae

Aucune.

Fiches de botanistes :

Aucune.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo