Echinopsis atacamensis (Philippi) H.Friedrich & G.D.Rowley

Description

Cierge arborescent plus ou moins ramifié vers 2m de haut, atteignant jusqu'à 10m de haut, au tronc épais et aux tiges dressées de 7-30cm de diamètre et plus.
20-30 (-40)côtes aux grandes aréoles circulaires, portant 50-100 épines marron à plus ou moins blanchâtres non différenciées de 4-30cm de long, plus rigides sur le bas des tiges et plus fines et souples sur le haut.
Floraison nocturne en été se poursuivant 18 à 40 heures. Fleurs blanches teintées de rose, en entonnoir de 10-14cm de long.
Fruits vert foncé sphériques de 3-4cm de diamètre, couverts de soies, comestibles.

2 sous-espèces sont habituellement reconnues:
La ssp. atacamensis, donnée comme pas ou peu ramifiée, qui atteint 6m de haut et pousse au Pérou, au Chili et en Bolivie.
La ssp. pasacana, donnée comme généralement ramifiée, qui atteint 10m de haut et pousse en Argentine.
Mais bien que les habitats soient donnés comme disjoints, la distinction de ces deux sous-espèces n'est pas claire et n'est pas nécessairement fondée.

Illustrations: Dans The Cactus Family d'Anderson (2001), la sous-espèce pasacana est illustrée correctement p. 257, mais elle l'est également de façon plus surprenante p. 256 sous la dénomination erronée de Echinopsis angelesii! (Cactaceae Systematics Initiatives 12: 30 (sept. 2001))
The Cactaceae de Britton & Rose (1920) n'est pas en reste avec une photo, censée représenter Trichocereus pasacana (fig.191), représentant plus probablement, au vu de la localité, Echinopsis bertramiana (ssp. de Echinopsis tarijensis) (Martin Lowry, The Andean 'Trichos', Cactaceae Systematics Initiatives 12: 24 (23-24) (sept. 2001)).

Culture

Culture facile sans grandes particularités par rapport aux conditions générales de culture de la famille des Cactaceae.
Ce grand cierge est considéré comme étant le plus résistant au froid avec une température minimale de -12°C. L'auteur de cette fiche n'a pas d'expérience personnelle en la matière, mais ces températures minimales très basses s'entendent au sec et correspondent généralement à des extrêmes nocturnes avec remontée des températures en journée comme on en rencontre dans le midi de la France.
Reproduction par semis, voire bouturage de tiges.

Étymologie

Echinopsis: du grec ekhinos, hérisson, oursin, et opsis, vue, vision, apparence, ressemblant à un oursin.
atacamensis: de sa région d'origine, le désert d'Atacama au nord du Chili.

Habitat

Sud du Pérou, nord du Chili, notamment autour d'Antofagasta, Bolivie, notamment sur la très photogénique Isla Pescado au milieu du Salar d'Uyuni (E. atacamensis ssp. atacamensis), et nord-ouest de l'Argentine, notamment dans le parc national de Los Cardónes à Salta, parc qui tire son nom de ce célèbre cactus (E. atacamensis ssp. pasacana). Pousse jusqu'à 3900m d'altitude.

Anecdotes

Nom vernaculaire: cardón.
Ecologie: Echinopsis atacamensis ssp. pasacana fleurit dans son milieu naturel de novembre à janvier avec un pic vers la mi-décembre. La fructification des fleurs auto stériles est dépendante des agents pollinisateurs. Les fleurs, blanches, au tube floral assez costaud, et s'ouvrant le soir, semblent particulièrement adaptées à une pollinisation nocturne par les chauve-souris. La production de nectar est d'ailleurs abondante dès l'ouverture, parfois dès 18h., généralement vers minuit, et diminue progressivement ensuite.
Une étude menée dans le parc national de Los Cardónes où les chauves souris sont rares, a cependant montré que, dans ce secteur géographique, elles n'interviennent pas dans cette pollinisation. Les fleurs qui restent ouvertes 18 à 40 heures ont un pollen disponible et un pistil réceptif pendant toute cette durée et sont principalement pollinisées le matin par des abeilles (M.L. de Viana, P. Ortega Baes, M. Saravia, E. I. Badano et B. Schlumpberger, Biología floral y polinizadores de Trichocereus pasacana (Cactaceae) en el Parque Nacional Los Cardones, Argentina, Revista de Biologia Tropical 49: (2001)).
Les graines d'Echinopsis atacamensis ssp. pasacana ont besoin de l'abri de buissons pour germer et se développer. Bien qu'il n'y manque pas de graines, les plants sont assez rares dans les milieux où pousse également Baccharis boliviensis de la famille des Asteraceae. Une étude a démontré que cette plante émet des substances qui inhibent la germination des graines de ce cactus. L'une de ses substances a été identifiée comme de l'acide ferrulique, connu pour son effet inhibiteur de la germination des graines ou de la croissance des tiges et racines. (Ada Cazon, Marta de Viana et José C. Gianello, Identificación de un compuesto alelopático de Baccharis boliviensis (Asteraceae) y su efecto en la germinación de Trichocereus pasacana (Cactaceae). Revista de Biología Tropical 48(1): 47-51 (2000) ISSN 0034-7744).
Ethnobotanique: Le fruit, connu en Argentine sous le nom de pasacana, est comestible et consommé frais. Le bois est utilisé pour la construction et même pour la réalisation de meubles. Les épines étaient utilisées pour le tissage d'étoffes en laine de lama.
L'une des plus célèbres constructions utilisant le bois de ce cactus est l'église de San Pedro de Atacama au Chili qui date de 1641. Son toit est particulièrement remarquable. L'église de Purmamarca en Argentine (Jujuy) qui date également du 17e siècle (1648) a son toit mais également son autel, son lutrin, son balcon et ses bancs en bois de ce cactus. Mais de nombreux autres édifices moins prestigieux utilisent ce bois pour la charpente ou les portes.

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

-12°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : moyen.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 10 m. Largeur : 2 m.

Couleur des fleurs

blanc

Publications spécialisées

Description originale: Philippi, Florula Atacamensis…, 23 (1860) (comme Cereus atacamensis).
Reclassement: H. Friedrich & G.D. Rowley dans H. Friedrich, Zur Taxonomie und Phylogenie des Echinopsidinae (Trichocereinae), I.O.S. Bulletin, 3(3): 94 (1974).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 26/07/2004, mise à jour le 29/07/2004.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
hary
Echinopsis atacamensis ssp. pasacana
Echinopsis atacamensis ssp. pasacana


Plus de photos de Echinopsis atacamensis avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Philippi, Rodolfo Amando
image non disponible Rowley, Gordon

Fiche du genre :

image disponible Echinopsis Zuccarini 1837

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Echinopsis arboricola (Kimnach) Mottram 1997
image disponible Echinopsis atacamensis (Philippi) H.Friedrich & G.D.Rowley
image disponible Echinopsis atacamensis ssp. atacamensis (Philippi) H.Friedrich & G.D.Rowley
image disponible Echinopsis aurea Britton & Rose
image disponible Echinopsis candicans (Gillies ex Salm-Dyck) F.A.C.Weber ex D.R.Hunt
image disponible Echinopsis chiloensis (Colla) H.Friedrich & G.D.Rowley 1974
image non disponible Echinopsis chrysantha Werdermann 1931
image disponible Echinopsis coquimbana (Molina) H.Friedrich & G.D.Rowley 1974
image disponible Echinopsis deserticola (Werdermann) H.Friedrich & G.D.Rowley 1974
image disponible Echinopsis eyriesii (Turpin) Pfeiffer & Otto
image disponible Echinopsis oxygona (Link) Zuccarini
image disponible Echinopsis pachanoi (Britton & Rose) H.Friedrich & G.D.Rowley
image non disponible Echinopsis spachiana (Lemaire) H.Friedrich & G.D.Rowley
image disponible Echinopsis tarijensis (Vaupel) H.Friedrich & G.D.Rowley
image disponible Echinopsis tarijensis ssp. bertramiana (Backeberg) M.Lowry
image disponible Echinopsis tarijensis ssp. tarijensis (Vaupel) H.Friedrich & G.D.Rowley




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo