Epiphyllum floribundum Kimnach 1990

Publication : Cactus and Succulent Journal of America 62(2): 85 (83-85, figs. 1-2) (1990).
Type : Mathias s.n., conservé au Huntington Botanical Garden (U.S.A.) (HTN 58296: holotype) ainsi qu'au Missouri Botanical Garden, à l'université de Californie de Los Angeles, et au U.S. National Herbarium du Smithsonian Institution (MO, UCLA, US: isotypes); selon la description originale: origine incertaine mais probablement collecté au Pérou, Loreto, Yanamono, à 50 miles (env. 80km) au nord-est d'Iquitos.

Description

Un Disophyllum florifère, décrit originellement comme un Epiphyllum botanique du Pérou, mais qui s'est révélé être un cultivar.
Cactus épiphyte ramifié à la base et au-dessus, à tiges vertes parfois teintées de rose, les tiges secondaires cylindriques à la base de 5-6mm de diamètre sur 2-14cm de long, puis plates de jusqu'à 50cm de long sur 3-5cm de large. Marges crénelées à lobes dépassant de 3-5mm. Nervure centrale proéminente de 5mm de large et 4mm d'épaisseur. Aréoles espacées de 1,5-2,5cm, proliférantes et proéminentes sur les rameaux anciens, ne portant de fines épines que sur les tiges primaires ou la base cylindrique des tiges secondaires, (1-) 2-3 (-6) épines de (0,5-) 1-2 (-5)mm de long.
Floraison nocturne (fin d'après-midi et ouverture maximale vers minuit) mais se prolongeant 1 à 3 jours sans se fermer le jour. Fleurs en entonnoir de 9-12cm de long sur 5-10cm de diamètre, à tépales intérieurs jaunes pâles et tépales extérieurs oranges à rouge jaunâtre. Tube floral vert rougeâtre à bractéoles triangulaires à acuminées de 3mm de long sur 1mm de large.
Fruits rouges brillants, ovoïdes ou oblongs de 2-2,3cm de long sur 1,6-1,7cm de diamètre. Graines noires, ovoïdes de 1,75-2mm de long sur 1,25mm de large.

Culture

Culture facile, similaire à celle des autres cultivars d'Epiphyllum regroupés sous l'appellation d'Epicactus. Cette plante fleurit plusieurs fois dans l'année.
Reproduction par bouturage d'articles pour conserver les caractéristiques de la plante mère, car ce cultivar est auto stérile.

Étymologie

Epiphyllum : du grec epi, sur, et phullon, feuille: en référence aux fleurs qui naissent sur les tiges en forme de feuilles.
floribundum: du latin floris, fleur: florifère.

Anecdotes

Attention aux confusions de données: "Il y a toujours eu -et à raison- des hésitations à publier une nouvelle espèce d'origine incertaine. Il y a beaucoup moins de raisons d'hésiter, cependant, si la plante a été indiscutablement collectée dans la nature et présente en outre un intérêt horticole." Telle est la première phrase de l'article de Myron Kimnach décrivant Epiphyllum floribundum. Mais peut-être aurait-il dû davantage hésiter…
L'histoire commence en 1987 lorsqu'une botaniste à la retraite, Mildred Mathias contacte au téléphone Myron Kimnach. L'une des plantes qu'elle a collectées au Pérou est en fleurs, et elle souhaite savoir si la plante-mère qu'elle a donné au Huntington Botanical Garden l'est également. Myron Kimnach ne trouve aucune trace de cette plante dans les collections du jardin botanique, et sollicite l'envoi de tiges et de fleurs. La plante se révèle être très proche de Disocactus macranthus, mais avec des caractères propres à Epiphyllum qui conduisent Myron Kimnach à la classer dans ce dernier genre. Il estime même que cette plante pourrait indiquer qu'Epiphyllum et Disocactus pourraient être plus proches qu'il ne le pensait auparavant.
Mildred Mathias n'a pas de données précises sur l'origine de cette plante. Elle se souvient juste avoir donné la plante mère au jardin botanique il y a "plus près de 10 ans que de 5" et avoir gardé une bouture accidentellement cassée. Spécialiste des ombellifères, elle sait n'avoir collecté de cactus qu'au Pérou et pense qu'il doit s'agir de cette tige tombée au sol qu'elle a un jour ramassé près de Yanamono, dans une zone peu élevée périodiquement inondée.
La plante est donc décrite et publiée en 1990 et distribuée l'année d'après par le Huntington Botanical Garden sous le numéro ISI 91-7. Mais au milieu des années 2000, Myron Kimnach reconnaît que cette plante n'est pas un Epiphyllum botanique, mais bien un hybride apparu en culture et ayant pour parents Disocactus macranthus et un Epiphyllum indéterminé. Il s'agit donc d'un Disophyllum, mais ce cultivar n'a, à notre connaissance, pas été baptisé validement et, en l'attente, nous lui avons conservé le nom sous lequel il a été initialement décrit.
A noter qu'un autre cultivar, ayant pour l'un des parents Disocactus flagelliformis, a été décrit en 1982 comme espèce botanique par Myron Kimnach en raison, là encore, d'une confusion sur l'origine: Selenicereus innesii (Cactus and Succulent Journal of America 54(1): 4 (-6), figs. (1982)).

Exposition

Ombrée (pas de lumière vive)

Température mini

10°C

Arrosages

Hiver : faible. Été : généreux.

Substrat

Organique

Dimensions maximales

Hauteur : 40 cm. Largeur : 50 cm.

Couleur des fleurs

jaune

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 12/02/2009.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
ztrem1, cactofanny
Epiphyllum floribundum
Epiphyllum floribundum


Plus de photos de Epiphyllum floribundum avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Kimnach, Myron

Fiche du genre :

image disponible Epiphyllum Haworth 1812

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Epiphyllum floribundum Kimnach 1990
image disponible Epiphyllum oxypetalum (de Candolle) Haworth 1829




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo