Eriosyce umadeave (Werdermann) Kattermann 1994

Description

Corps vert glauque mat, sphérique mais pouvant s’allonger sur des plantes âgées, mesurant jusqu'à 40cm de hauteur pour un diamètre de 20cm.
Apex faiblement déprimé, nu, mais dissimulé par les aiguillons des aréoles périphériques. De 18 à 21 côtes faiblement spiralées, hautes, arrondies, divisées en tubercules bombés, avec un petit menton sous les aréoles.
Grandes aréoles elliptiques de 9-12 x 4-7mm, couvertes de laine blanc jaunâtre, devenant grises avec le temps.
De 20 à 35 épines non différenciées, puissantes, toutes recourbées vers le haut, atteignant 45mm de long. Les jeunes épines sont de couleur jaune paille à pointe brune, devenant blanc grisâtre ou rose violacé avec l’âge .

Racines fibreuses.

Fleurs apicales en forme d’entonnoir, de 30 à 35mm de diamètre. Péricarpelle et tube floral sont recouverts d’écailles garnies de laine blanche et de une (ou plus) soie jaunâtre, légèrement tordue. Pétales lancéolés, jaune pâle, portant un petit mucron. Les filaments jaune crème portent des anthères de même couleur. Le style et le stigmate à 12 lobes sont de couleur blanche.

Fruits allongés, de 30 à 40mm de long et de 15 à 20mm de diamètre, légèrement brunâtre.
Grosses graines de 2mm x 1.5mm, au testa profondément nervuré, brunâtre.

Culture

La culture d’Eriosyce umadeave n’est pas trop difficile, le semis est moyen, et la plante pousse très lentement. La floraison ne s’obtiendra qu’après de longues années de culture, mais la beauté de cette espèce très aiguillonnée justifie largement l’envie de la cultiver.
Dans la nature, la plante pousse dans des terrains rocailleux et très exposés : il conviendra donc de la cultiver dans un substrat minéral non calcaire ; un substrat composé d’un mélange moitié terre (pas trop riche en éléments organiques, argileuse), un quart sable grossier et un quart pierre ponce ou pouzzolane lui conviendra très bien.
Plein soleil et bonne aération sont recommandés, des arrosages prudents sont absolument nécessaires, car cette plante a horreur des sols gorgés d'eau, un arrosage intempestif lui sera probablement fatal.

Étymologie

Eriosyce : du grec erion = laine et syce = figue, faisant référence aux fruits laineux

Habitat

Espèce endémique du nord ouest de l'Argentine, plus particulièrement de la province de Salta, et dont l'aire de répartition est assez réduite. La zone la plus connue est la Quebrada del Toro, vallée connue pour son train des nuages (Tren de las nubes) qui relie Salta (1200m) à San Antonio de Los Cobres (3700m).
Les noms souvent cités comme localités pour cette espèce sont des petits villages ou des lieu-dits le long de cette vallée :
Puerta Tastil (2680m), Alfarcito (2800m), Santa Rosa de Tastil (3100m), Las Cuevas (3400m).

Elle est bordée au sud par le massif du Nevado del Acay qui culmine à 5700m et semble empêcher la diffusion vers le sud de cette espèce.

Au nord de la Quebrada del toro s'étend une zone montagneuse peu accessible et donc peu explorée qui semble aussi abriter des population d'Eriosyce umadeave. Certaines ont été signalée jusqu'à 80km de là.

On trouve cette espèce à une altitude de 2300 à 3800m, dans des sols très caillouteux et bien exposés. La région est assez sèche et particulièrement ventée. Dans les hautes altitudes, les plantes peuvent subir des températures nettement en dessous de 0°C et la neige en hiver.


Selon les altitudes, les cactus accompagnants sont Echinopsis formosa, Echinopsis atacamensis ssp. pasacana, Echinopsis (Lobivia) ferox, Echinopsis (Lobivia) chrysantha, Gymnocalycium spegazzinii, Cumulopuntia boliviana, Tunilla sp., Opuntia sulphurea, Maihueniopsis minuta (mandragora), Cleistocactus hyalacanthus, Parodia stuemeri.


On trouve quelques fois d'autres localités citées dans la littérature :
Catamarca (Sierra Mazan)
La Rioja (Marayes)
Mais ce sont des erreurs. On ne trouve dans ces endroits que des formes d'Eriosyce bulbocalyx dont certaines ressemblent à Eriosyce umadeave.

Anecdotes

On trouve souvent dans les catalogues un Eriosyce umadeave v. marayesensis. Ce nom est une erreur. Il s'agit d'un Eriosyce bulbocalyx dont la spination particulièrement dense a trompé Backeberg.

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

5°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : moyen.

Substrat

Minéral

Dimensions maximales

Hauteur : 40 cm. Largeur : 20 cm.

Couleur des fleurs

Jaune

Publications spécialisées

Cactus d'Argentine, J.G. Lambert
Eriosyce, The genus revised and amplified, Fred Kattermann

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

georges (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 20/03/2006, mise à jour le 18/06/2011.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
hary
Eriosyce umadeave
Eriosyce umadeave


Eriosyce umadeave
Eriosyce umadeave


Eriosyce umadeave
Eriosyce umadeave


Eriosyce umadeave
Eriosyce umadeave


Plus de photos de Eriosyce umadeave avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Kattermann, Fred
image non disponible Werdermann, Erich

Fiche du genre :

image disponible Eriosyce Philippi 1872

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Eriosyce aspillagae (Söhrens) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce aurata (Pfeiffer) Backeberg 1936
image disponible Eriosyce bulbocalyx (Werdermann) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce chilensis (Hildmann ex K.Schumann) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce confinis (F.Ritter) Kattermann 1994
image non disponible Eriosyce crispa (F.Ritter) Kattermann 1994
image non disponible Eriosyce curvispina ssp. armata (F.Ritter) Kattermann 2001
image disponible Eriosyce curvispina ssp. curvispina (Bertero ex Colla) Kattermann 1994
image non disponible Eriosyce engleri (F.Ritter) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce eriosyzoides ssp. atroviridis (F.Ritter) Ferryman 2003
image disponible Eriosyce eriosyzoides ssp. eriosyzoides (F.Ritter) Ferryman 2003
image disponible Eriosyce esmeraldana (F.Ritter) Kattermann 1963
image non disponible Eriosyce garaventae (F.Ritter) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce heinrichiana (Backeberg) Kattermann 1994
image non disponible Eriosyce iquiquensis (F.Ritter) Ferryman 2003
image disponible Eriosyce napina (Philippi) Kattermann 1994
image non disponible Eriosyce occulta Kattermann 1994
image disponible Eriosyce odieri ssp. krausii (F.Ritter) Ferryman 2003
image disponible Eriosyce odieri ssp. odieri (Lemaire ex Salm-Dyck) Kattermann 1994
image non disponible Eriosyce paucicostata ssp. echinus (F.Ritter) Ferryman 2005
image disponible Eriosyce paucicostata ssp. floccosa (F.Ritter) Ferryman 2003
image disponible Eriosyce paucicostata ssp. paucicostata (F.Ritter) Ferryman 2003
image non disponible Eriosyce recondita (F.Ritter) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce rodentiophila F.Ritter 1980
image non disponible Eriosyce senilis ssp. coimasensis (F.Ritter) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce senilis ssp. senilis (Backeberg) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce simulans (F.Ritter) Kattermann 2001
image non disponible Eriosyce sociabilis (F.Ritter) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce subgibbosa (Haworth) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce taltalensis ssp. pygmaea (F.Ritter) Ferryman 2005
image disponible Eriosyce taltalensis ssp. taltalensis (Hutchison) Kattermann 1994
image disponible Eriosyce umadeave (Werdermann) Kattermann 1994




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo