Fournier, Paul-Victor

1877 - 1964
Paul-Victor Fournier naît lé 29 décembre 1877 à Damrémont (52). L’abbé Cothenet, curé du village se charge de son instruction. Bon botaniste de terrain, l’abbé l’emmène herboriser avec lui. On peut admettre que c’est grâce à cet abbé que Paul-Victor Fournier doit sa vocation sacerdotale et botanique. P. Fournier obtient son baccalauréat au petit séminaire de Langres. Il entre au grand séminaire et est ordonné prêtre en juin 1901. Il poursuit ses études à la faculté de Dijon. Par sa formation littéraire, il lit parfaitement bien l’allemand, l’anglais et le latin. Ces connaissances linguistiques l’aideront à réunir une importante documentation pour la réalisation de ses ouvrages.

En 1903, il partage son temps entre le professorat des écoles libres et ses travaux scientifiques et littéraires. Il enseigne à Langres, Poitiers puis à Lyon.
Il est mobilisé comme brancardier et infirmier pendant la guerre de 1914-1918. A sa démobilisation, il entre comme professeur au collège de l’immaculée conception à Saint-Dizier. Entre 1921 et 1928, il publie son : « Bréviaire du Botaniste, Florules de poches des Genres et Espèces complexes et de leurs hybrides » qui lui valut le titre de Docteur à l’Université de Paris. Cet ouvrage fut réédité en 1928 par Lechevalier sous le titre : « Flore complétive de France ». Souhaitant se rapprocher des bibliothèques de la capitale, il part enseigner en 1928 au Collège Stanislas à Paris. Deux ans plus tard, il quitte l’enseignement public pour se consacrer définitivement à ses travaux de botanique. Naturaliste au sens large, il soutient à la Sorbonne en 1932 sa thèse : « La contribution des missionnaires français au progrès des sciences naturelles au XIXème et XXème siècles ». La même année, il reprend la direction et la rédaction du « Monde des Plantes » jusqu’en 1948. Il publie son seul ouvrage succentophile en 1935 chez Lechevalier : « Les Cactées et Plantes Grasses ».

Il quitte définitivement la région parisienne en 1937, après avoir séjourné 5 ans à Garches. Il s’installe sur le plateau de Langres comme curé à Poinsenot (52) pendant 2 ans, puis de Santenoge (52). Il travaille désormais avec sa propre bibliothèque qu’il a rassemblé et qui lui permet de continuer son travail.
Il publie successivement en 1947-1948 « Le livre des Plantes médicinales et vénéneuses de France » et en 1951-1952 une « Flore illustrée des jardins et des parcs ».
Son œuvre la plus importante reste sa flore de France (« Les quatre Flores de France ») qui remporta un vif succès auprès des botanistes de terrain, puisque aucune flore ne traitait de l’ensemble du territoire hormis celle de l’abbé Coste, trop lourde et encombrante pour être emmenée sur le terrain (elle comportait 3 tomes d’assez grand format). Elle est initialement publiée en 1940, puis rééditée en 1946 et 1961 avec des corrections en fin d’ouvrage.
Il reçoit en 1960 le titre de « Membre correspondant de la section de botanique » de l’Académie des Sciences.

Paul-Victor Fournier disparaît le 20 mai 1964 à Poinson-lès-Grancey (52).

Au cours de se vie de botaniste, Paul Fournier a publié une quarantaine d’articles et a décrit quelques 170 taxons, dont de nombreux hybrides interspécifiques ou intergénériques. Pour les succulentes il a décrit un Sedum (Sedum vermiculifolium) et quelques cactées dans les genres Gymnocalycium, Echinopsis et Echinocereus (publiées dans son ouvrage « Les Cactées et Plantes Grasses »).

Une bonne partie de ses dénominations sont invalides, certaines ont été placées en synonymie.

Pour finir, notons la petite fantaisie faite au sein de sa flore de France où il a inventé une espèce insolite de Viola (Viola denarieana p447) :
« Plante élevée de 20-40 cm. à la floraison de 1 m et plus en été ; tige ailée, glabre, presque grimpante ; stipules des feuilles caulinaires presque entières ; fleurs violet-lilas ; capsule glabre ; souche ligneuse, épaisse. – Printemps. Parmi les Buis. Chambéry. V. Denarieana Bvrd. »

Bibliographie :
Aymonin G.-G., 1965. L’œuvre du chanoine Paul-Victor Fournier, historien de la botanique et floriste français (1877-1964). Adansonia : 5. p 463-467.
Dillemann G., 1965. Paul-Victor Fournier (1877-1964). Bulletin de la société botanique de France : 111. p286-290.

Nationalité : française.

Auteur

jeff (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 08/12/2008.


Plus de photos de Paul-Victor Fournier avec Google images.

Fiches de familles :

Aucune.

Fiches de genres :

Aucune.

Fiches d'espèces :

Fiche de synonyme Sedum vermiculifolium P. Fournier 1935
Fiche de synonyme Sempervivum eu-tectorum Wettstein ex Fournier 1947




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo