Lamiaceae Martinov

Publication : Tekhno-Botanico Slovar 355 (1820).

Classification

Étymologie

Lamiaceae: du genre Lamium, lui-même nommé ainsi en référence au nom latin de l'ortie selon Pline, lamium. Cette famille est également connue sous le nom de Labiées, du latin labium, lèvre, en référence à la corolle bilabiée, mais la nomenclature actuelle requiert un nom de genre comme racine du nom de famille.

Description

Une famille de plantes aromatiques comprenant la menthe, la lavande, le thym ou la sauge et quelques rares espèces succulentes, la plupart dans le vaste genre tropical Plectranthus, et quelques autres dans les genres Aeollanthus, Dauphinea, Perrierastrum, Solenostemon, Tetradenia et Thorncroftia.
Plantes annuelles, vivaces et arbustes, rarement arbres de jusqu'à 12m de haut dans le seul genre sud-américain Hyptis, et même 18m pour Hyptis arborea, généralement couvertes de poils glanduleux et glandes sous-épidermiques aromatiques, à tiges souvent quadrangulaires et feuilles généralement simples, opposées, décussées voire verticillées, sans stipules.
Inflorescences généralement terminales, rarement axillaires, en panicules ou en racèmes, rarement en épis ou corymbes. Fleurs généralement hermaphrodites, rarement fonctionnellement femelles, zygomorphes, à calice souvent bilabié formé de 5 sépales soudés en entonnoir ou en cloche, corolle à 5 pétales soudés généralement en une lèvre inférieure et une lèvre supérieure, caduque, (2-) 4 étamines, un style gynobasique dressé entre les lobes de l'ovaire supère à 2 carpelles soudés formant 4 loges distinctes, chacune avec un ovule basal.
Fruit plus ou moins enveloppé par le calice généralement persistant, formé de (1-) 4 nucules contenant chacune 1 graine pas ou peu albuminée.

Cette famille d'environ 200 genres pour 4000 à 6000 espèces est divisée en deux principales sous-familles:
Les Stachyoideae à corolle formée d'une lèvre supérieure à 2 lobes, souvent en forme de capuchon, protégeant les étamines et d'une lèvre inférieure à 3 lobes, permettant aux insectes pollinisateurs de se poser, comprenant la plupart des espèces des régions tempérées, notamment les sauges, mais pas les romarins ou les lavandes.
Les Ocimoideae à corolle formée d'une lèvre supérieure à 4 lobes non enveloppante et d'une lèvre inférieure à 1 lobe, aux étamines dressées depuis cette lèvre inférieure ou disposées le long de celle-ci, comprenant la plupart des espèces des régions tropicales, notamment le basilic (Ocimum), les Coleus et les Plectranthus et la plupart des genres comptant des espèces succulentes, outre Plectranthus déjà cité, les genres Aeollanthus, Dauphinea, Perrierastrum, Solenostemon et Thorncroftia.
Cependant cette famille à fleurs très polymorphes compte plusieurs autres sous-familles qui ne seront pas détaillées ici.

Culture

Famille trop vaste et trop largement répandue dans le monde pour pouvoir en indiquer des conditions générales de culture. Les espèces succulentes sont cependant toutes d'origine tropicale et se multiplient facilement par semis au printemps ou bouturage de tiges en été qui racinent très rapidement. Se reporter aux fiches de genres et d'espèces pour plus de précisions.

Anecdotes

Type: Lamium Linné, Species Plantarum: 579 (1753).
Ecologie: Les espèces de cette famille de plantes mellifères ont su développer des mécanismes de pollinisation remarquables. La corolle présente souvent des anneaux de poils, des resserrements ou des replis qui rendent plus difficile l'accès au nectar pour les insectes pollinisateurs. Chez les sauges (Salvia), lorsque l'insecte veut accéder au nectar, il butte de la tête contre l'étamine dont l'extrémité vient alors se frotter sur son dos et déposer le pollen. Chez d'autres espèces, comme Aeollanthus buchnerianus, lorsque l'insecte se pose sur la lèvre inférieure, les étamines sous tension sont brutalement relâchées et projettent le pollen sur l'insecte. Certaines espèces du nouveau monde, dont les fleurs écarlates possèdent un long tube floral sont pollinisées par les colibris.
Ethnobotanique: Cette famille de plantes est particulièrement réputée pour ses plantes aromatiques, utilisées tant en cuisine qu'en parfumerie ou en pharmacie: basilic (Ocimum), lavande (Lavandula), mélisse (Melissa), menthe (Mentha), origan (Origanum), patchouli (Pogostemon cablin), romarin (Rosmarinus), sarriette (Satureja), thym (Thymus),…
Deux espèces, Plectranthus esculentus et Solenostemon rotundifolius, produisent des tubercules comestibles consommés par les populations sud-africaines, et la culture alimentaire de la seconde s'est développée en Inde et dans le sud-est asiatique. En Turquie les feuilles de plusieurs espèces de Sideritis sont à la base d'une boisson similaire au thé, surnommée thé des montagnes turc, et en Iran Ziziphora clinopodioides sert à parfumer les yaourts mais agit également comme agent antimicrobien pour leur conservation.
Ocimum sanctum est une plante sacrée pour les hindous, fréquemment cultivée aux abords de leurs temples, ou de leurs maisons qu'elle protège. Au Surinam, cette plante est également utilisée comme antidote contre les piqûres de serpents ou de scorpions, ou pour baisser le taux de glycémie. Les graines de Perilla frutescens donnent une huile aromatique utilisée dans les cérémonies shintoïstes au Japon. Cette plante est également utilisée comme légume vert, colorant rouge alimentaire dans sa forme pourpre, conservateur alimentaire ou médicament antiallergique, notamment au Japon où, utilisée traditionnellement contre les 'empoisonnements alimentaires' elle prévenait en fait les allergies aux fruits de mer. Les usages médicinaux des plantes de cette famille aux propriétés souvent antiseptiques abondent et sortent du cadre de cette simple fiche.
Plusieurs espèces sont utilisées en horticulture, notamment les sauges, plus ou moins rustiques selon les espèces, qui ont donné naissance à de nombreux cultivars, en particulier chez Salvia grahamii ou microphylla, mais également les Nepeta, Monarda ou Phlomis. Les lamiers (Lamium) et les bugles (Ajuga) sont fréquemment utilisés comme couvre-sols. Les espèces décoratives tropicales, comme les Coleus, Leonotis ou Plectranthus, sont également utilisées dans les régions tempérées comme annuelles ou comme plantes d'appartement.

Répartition géographique

Monde entier, à l'exception du continent Antarctique.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 19/09/2008.


Plectranthus ernstii
Plectranthus ernstii


Aeollanthus subacaulis v. linearis
Aeollanthus subacaulis v. linearis


Plus de photos de Lamiaceae avec Google images.

Genres de la famille Lamiaceae

image disponible Plectranthus L'Héritier de Brutelle 1788

Fiches de botanistes :

Aucune.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo