Marnier-Lapostolle, Julien

1902 - 1976
Julien Marnier-Lapostolle nait le 24 mai 1902 à Nice.
Son père Alexandre Marnier-Lapostolle, amateur de plantes rares et fondateur de la société Marnier, achète en 1924 une prestigieuse propriété de 14 hectares à Saint-Jean-Cap-Ferrat, "Les Cèdres". Il souhaite y faire pousser et y sélectionner de nouvelles variétés d'oranges, indispensables à la fabrication de sa liqueur, le Grand Marnier.

Julien, qui montre très tôt dans son enfance un goût prononcé pour les fleurs et les animaux, se constitue une première collection de Palmiers, Yucca, Nolina, alors qu'il n'a qu'une vingtaine d'années et se prend vite de passion pour les cactus et plantes grasses. Il est l'un des rares amateurs de l'époque, à s'y intéresser de près, ambitionne de leur offrir des conditions de culture idéales et avec "Les Cèdres", il dispose de moyens matériels importants pour réaliser son rêve !
Tout en succédant à son père à partir de 1928, il va se consacrer à sa passion. Secondé par des spécialistes de talent tels Curt Backeberg et plus tard René Hebding, il introduira dans la propriété, une extraordinaire diversité de plantes tropicales ou succulentes, faisant des "Cèdres" un jardin botanique de renommée internationale et de sa collection de succulentes, l'une des plus importantes du monde en nombre d'espèces cultivées.
Agrumes, bambous, Aracées, orchidées, épiphytes, cactus en tous genres, Crassulacées, Stapéliées, etc, poussent à l'extérieur ou dans l'une des 25 serres qui seront peu à peu construites au cours du temps ; certaines espèces, comme les Didiéracées y sont cultivées pour la première fois hors de leur habitat.
Il est en rapport étroit avec d'autres jardins réputés ainsi qu'avec des explorateurs de l'époque qui lui font parvenir des spécimens, comme Montagnac, Peter Rene Oscar Bally, Werner Rauh, John Lavranos, Martin Cardenas, etc.

Julien est un jardinier compétent, doublé d'un botaniste aux connaissances approfondies. De 1966 à 1973, il effectue en compagnie de Marcel Kroenlein, plusieurs voyages d'étude, afin de voir les plantes dans leur milieu naturel.
Il est l'auteur de plusieurs descriptions (Euphorbia cylindrifolia, Ceropegia leroyi, Aloe x jacobseniana, etc,) et contribue à différents ouvrages ou articles, notamment pour la revue "Cactus" dont il est l'un des fondateurs (NB : les différents numéros de cette revue sont consultables dans la bibliothèque numérique du Cactus Francophone).
Il publie également 2 monographies : "le genre Parviopuntia" et "le genre Kalanchoe au jardin botanique les cèdres" (NB : cette monographie est consultable sur le site du MNHN)

Plusieurs espèces portant son nom l'honorent ainsi que son épouse ou le jardin :
- Alluaudiopsis marnieriana Rauh 1961 ;
- Crassula marnieriana Huber & Jacobsen 1952 ;
- Dickia marnier-lapostollei Smith 1966, plante qui aurait fleuri pour la première fois hors de son habitat, en 1960 aux Cèdres ;
- Huernia marnieriana Lavranos 1963 ;
- Kalanchoe marnieriana Jacobsen 1954 ;
- Sedum marnieri Mamet ex H. Ohba 1974 ;
- Tillandsia marnieri-lapostollei Rauh 1973.

Après sa mort, le 12 juin 1976, la propriété est cédée au groupe Marnier, lui même récemment racheté par la société italienne Campari, qui revend "Les Cèdres" en 2017 à un acquéreur inconnu. Le devenir de la fabuleuse collection de plantes est à ce jour, des plus incertains...

Julien Marnier-Lapostolle est inhumé dans une sépulture familiale, au cimetière de Passy.

Nationalité : française.

Auteur

pincettes (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 13/08/2017, mise à jour le 09/11/2017.


Plus de photos de Julien Marnier-Lapostolle avec Google images.

Fiches de familles :

Aucune.

Fiches de genres :

Aucune.

Fiches d'espèces :

Fiche de synonyme Opuntia picardoi Marnier-Lapostolle




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo