Othonna Linné 1753

Publication : Species Plantarum ed.1, 2: 924 (1753).

Description

Un genre d'environ 100 espèces de plantes sud-africaines souvent pachycaules ou caudiciformes, mais généralement assez difficiles à cultiver.
Plantes herbacées vivaces, arbustes, ou géophytes, à canaux résinifères. Feuilles alternes et spiralées, généralement simples, lobées ou dentées, sans stipules, à aisselle légèrement pubescente (glabre chez Senecio).
Inflorescence simple ou ramifiée à capitules. Capitules en coupe, plus fermée que chez Senecio, à bractées vertes jointes et disposées sur un seul rang (libres et sur 1-2 rangs chez Senecio). Fleurs centrales tubulées mâles, ou rarement partiellement hermaphrodites (Othonna opima), jaunes. Fleurs de la périphérie tubulées (sous-genre Doria) ou ligulées (sous-genre Othonna), femelles, jaunes, ou si ligulées, jaunes ou pourpres. Style à stigmates tronqués et généralement pénicillés, sauf chez les fleurs mâles où il n'est pas divisé.
Fruit à une graine sec et indéhiscent, ou akène, côtelé, glabre ou pubescent, pourvu d'une aigrette de soies raides, ou pappus, formée par le calice modifié, qui permet une dispersion par le vent.

Espèce-type: Othonna coronopifolia Linné, Species Plantarum ed. 1, 2: 926 (1753).

Classification

Famille : Asteraceae
Sous-famille : Asteroideae
Tribu : Senecioneae

Culture

Plantes généralement difficiles à cultiver car à croissance hivernale et nécessitant des conditions de culture que tout le monde ne peut respecter. Les Othonna arbustifs prostrés à feuilles succulentes comme Othonna capensis sont relativement faciles à cultiver car assez tolérants et pouvant adopter une croissance estivale, mais les espèces pachycaules comme Othonna arborescens ou retrofracta, et surtout caudiciformes comme Othonna cacalioides et Othonna euphorbioides ou géophytes comme Othonna cakilifolia sont nettement plus délicates.
Ces espèces plus délicates doivent être tenues au sec en été et arrosées avec précaution en hiver. La température hivernale ne doit jamais descendre en dessous de 15°C et bien remonter en journée à 20-25°C. Le substrat sera bien sûr minéral et drainant. La serre doit être bien aérée ou ventilée.
Comme la plupart des Asteraceae succulentes, tous les Othonna nécessitent une luminosité maximale en période de croissance avec plusieurs heures de plein soleil par jour pour ne pas s'étioler. En revanche en période de repos, il est préférable de stocker les espèces délicates à repos estival à mi-ombre dans un endroit pas trop chaud, mais sec et bien ventilé, afin d'éviter d'avoir à les arroser légèrement pour ne pas perdre les racines comme on le fait pour les espèces moins délicates à repos estival.
On arrête d'arroser vers avril-mai, dès que les feuilles jaunissent. Les arrosages sont repris, selon les espèces, entre fin août et mi-novembre, lorsque de nouvelles feuilles commencent à apparaître. Si elles tardent à apparaître, un léger bassinage (pulvérisation) peut être pratiqué, mais pas d'arrosage qui risque de faire pourrir la plante.
Reproduction par semis, voire par bouturage ou même marcottage de tiges chez les Othonna arborescents. La plupart des plantes sont auto stériles et il vous faudra donc deux clones différents fleurissant en même temps pour obtenir des graines. Certaines espèces en produisent très peu, d'autres comme Othonna carnosa ou Othonna euphorbioides sont nettement plus généreuses. Les graines doivent être plantées dans l'année qui suit la récolte, préférentiellement à l'automne à une température de 15-20°C, et lèvent entre quelques jours à deux mois. La germination est aléatoire et personne n'est vraiment d'accord sur la meilleure façon de faire: certains préconisent un passage préalable des graines au réfrigérateur ou/et le retrait préalable du pappus, des nuits fraîches à 4°C, … mais d'autres estiment que cela n'a aucune incidence. En revanche tous semblent s'accorder sur la nécessité d'une forte luminosité (mais en période de jours courts). La croissance des plantules est rapide et les espèces délicates devront être mises au repos en été comme les adultes.

Étymologie

Othonna: probablement du grec othone, lin (le tissu), également utilisé par Pline l'Ancien (23-79) pour désigner une plante médicinale du Proche-Orient qui pourrait être la chélidoine (Chelidonium majus) de la famille des Papaveraceae.

Anecdotes

Distribution: Afrique du Sud avec quelques espèces remontant en Namibie ou en Afrique de l'Est.

Publications spécialisées

Rowley G.D., Succulent Compositae, a grower's guide to the succulent species of Senecio & Othonna, Strawberry Press (1994).
Merxmüller G., Compositen-Studien VII, Othonna in Südwestafrika, Mitteilungen der Botanischen Staatssammlung München 5: 627-643, avec clé de détermination (1965).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 13/05/2008, mise à jour le 26/05/2008.


Othonna arborescens
Othonna arborescens


Othonna armiana
Othonna armiana


Othonna cacalioides
Othonna cacalioides


Othonna clavifolia
Othonna clavifolia


Othonna euphorbioides
Othonna euphorbioides


Othonna furcata
Othonna furcata


Othonna opima
Othonna opima


Othonna protecta
Othonna protecta


Othonna retrofracta
Othonna retrofracta


Plus de photos de Othonna avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Linné, Carl von

Fiches d'espèces :

image disponible Othonna arborescens Linné 1763
image disponible Othonna armiana van Jaarsveld 1986
image disponible Othonna cacalioides Linné.f. 1782
image disponible Othonna capensis L.H.Bailey 1901
image disponible Othonna carnosa Lessing 1832
image disponible Othonna clavifolia Marloth 1910
image disponible Othonna cylindrica (Lamarck) de Candolle 1838
image disponible Othonna euphorbioides Hutchinson 1917
image disponible Othonna furcata (Lindley) Druce 1917
image disponible Othonna opima Merxmüller 1965
image disponible Othonna protecta Dinter 1923
image disponible Othonna retrofracta Jacquin 1798

Fiches de synonymes :

Fiche de synonyme Cacalia arbuscula (de Candolle) Thunberg 1800
Fiche de synonyme Cacalia cylindrica Lamarck 1785
Fiche de synonyme Ceradia furcata Lindley 1845
image disponible Crassothonna clavifolia (Marloth) B.Nordenstam 2012
Fiche de synonyme Doria arbuscula de Candolle 1838
Fiche de synonyme Doria ceradia Harvey 1865
Fiche de synonyme Doria lasiocarpa de Candolle 1838
Fiche de synonyme Doria retrofracta (Jacquin) Lessing 1832
Fiche de synonyme Othonna aeonioides Dinter 1923
Fiche de synonyme Othonna alba Compton 1931
Fiche de synonyme Othonna arborescens v. tabularis Schultz Bipontinus 1844
Fiche de synonyme Othonna arbuscula (de Candolle) Schultz-Bipontinus 1844
Fiche de synonyme Othonna carnosa v. discoidea Oliver 1887
Fiche de synonyme Othonna crassicaulis Compton 1931
Fiche de synonyme Othonna crassifolia Harvey 1865
Fiche de synonyme Othonna filicaulis Ecklon 1865
Fiche de synonyme Othonna herrei ssp. armiana (van Jaarsveld) Halda 1999
Fiche de synonyme Othonna lamulosa Schinz 1895
Fiche de synonyme Othonna lasiocarpa (de Candolle) Schultz-Bipontinus 1844
Fiche de synonyme Othonna litoralis Dinter 1923
Fiche de synonyme Othonna lobata Schlechter 1900
Fiche de synonyme Othonna minima de Candolle 1938
Fiche de synonyme Othonna obtusiloba Harvey 1865
Fiche de synonyme Othonna pillansii Hutchinson 1946
Fiche de synonyme Othonna pinnatilobata Schultz Bipontinus 1844
Fiche de synonyme Othonna pusilla Dinter 1923
Fiche de synonyme Othonna pygmaea Compton 1953
Fiche de synonyme Othonna quercifolia de Candolle 1838
Fiche de synonyme Othonna rhopalophylla Dinter 1923
Fiche de synonyme Othonna schaeferi Muschler ex Dinter 1924
Fiche de synonyme Othonna tenuissima Haworth 1812
Fiche de synonyme Othonna wrinckleana Lavranos 2000




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo