Espèce
Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
chipez, marcelocactus

Fiche no 84.
Auteurs : Modifier - Effacer - Changer en synonyme - Ajouter synonyme

encyclo_admin@cactuspro.com

Sponsor du CF
Agenda
17 au 26 mai 2024
Floralies de Nantes (Nantes ou autre, FRANCE)
J'y vais
24, 25 et 26 mai 2024
Albertas (Bouc-Bel-Air, 13, France)
J'y vais
25 et 26 mai 2024
Weekend 100% Nature et Services (Marcoussis, 91, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Couleurs Cactus (Saint-Beauzire, 63, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Tauzia fête les jardins (Gradignan, 33, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Fête des jardiniers au chateau du Lude (Le Lude, 72, France)
J'y vais
Toutes les dates

Pachypodium brevicaule Baker 1886

Description

C'est une plante naine et basse, le plus petit des Pachypodium (pas plus de 25cm de haut pour 10 à 40 cm de diamètre) à port compact très caractéristique.
Le tronc tubériforme, lisse et gris clair, se ramifie en protubérances courtes, charnues, qui portent de petites épines à leur extrémité.
La racine principale est pivotante et les radicelles, fines, sont assez fragiles.
Les feuilles, disposées en rosette, vertes, petites (30 mm/12 mm), elliptiques, acuminées, sessiles, au revers pubescent sont caduques à la saison sèche.
Les inflorescences, elles aussi pubescentes, sont formées de 2 à 6 fleurs pentamères à la corolle jaune en forme de calice. Dans leur habitat, elles sont pollinisées par des papillons de la Famille des Nymphalidae et des Pieridae dont la trompe est suffisamment longue pour atteindre les organes reproducteurs profondément enfouis ainsi que par des fourmis du Genre des Camponotus et des Aphaenogaster.
Les fruits en gousses dressées 2 par 2, contiennent jusqu'à 50 petites graines oblongues munies d'une aigrette qui seront dispersées par le vent.

NB: Lüthy a décrit en 2008, la sous espèce P. brevicaule ssp leucoxanthum qui se distingue du type par ses fleurs beaucoup plus pâles, presque blanches.

Culture

Sa croissance est lente et sa culture délicate en raison de la grande sensibilité des racines aussi bien au pourrissement qu'au dessèchement irréversible. La période du rempotage semble la plus critique et certains préfèrent le greffer sur Pachypodium lamerei ou Pachypodium succulentum.
- L'exposition doit être bien aérée et la plus lumineuse possible toute l'année (P. brevicaule est une plante de montagne, où le rayonnement est intense et le vent fréquent).
- Le substrat doit être acide, drainant et surtout léger, aéré pour permettre aux fines radicelles de s'y développer. (arène granitique, graviers de quartz, perlite... additionnés d'une faible quantité de matière organique).
- Les arrosages à l'eau non calcaire, sont dispensés de l'apparition des feuilles au printemps jusqu'à début octobre, dès que le substrat est sec.
- L'hivernage, bien que la plante supporte au sec des températures négatives sur de courtes périodes, est préférable à 8° ou 10° avec 1 ou 2 bassinages par mois, voire des arrosages parcimonieux par beau temps.

La propagation par semis offre un bon taux de réussite à partir de graines fraiches et les plantules peuvent fleurir très vite, généralement dès la 2ème année.

NB : Les sujets prélevés dans l'habitat ne sont que très rarement viables. Ils meurent en quelques années, après avoir épuisé leurs réserves, faute de pouvoir reconstituer leurs racines arrachées.

Étymologie

Du Grec pakhus : épais et podos : pied
Du latin brevi : court et caule : tige

Habitat

Endémique des Hauts plateaux du Centre de Madagascar, on trouve cette plante dans les massifs de l'Itremo et du Mont Ibity entre 1250m et 2200m d'altitude. Elle pousse sur terrains formés de granit, sable et quartzite, dans les éboulis et sur rochers ensoleillés.
Le climat y est marqué par de fortes amplitudes thermiques avec une saison sèche et fraiche et une saison humide un peu plus chaude, aux précipitations abondantes de mai à octobre.
Les températures maximales n'y dépassent pas 30° et les minimales peuvent y être légèrement négatives.

Anecdotes

- Noms malgaches : Tsimondrimondry, Kimondromondro, Kimonoina, Sakamalaombato.
- D'abord classée en annexe 1 de la CITES, cette espèce a été rétrogradée en annexe 2 car relativement répandue dans son habitat. Malheureusement, ces populations s'appauvrissent dangereusement avec les écobuages, le piétinement du bétail et surtout, les arrachages intensifs le plus souvent illicites. L'IUCN, pour ces raisons, la classe "plante vulnérable".

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

8°C

Dimensions maximales

Hauteur : 10 cm. Largeur : 40 cm.

Couleur des fleurs

jaune

Publications spécialisées

Pour les plus récents:
Raphaël MIAZZA Les Pachypodium de Madagascar
Revue Succulentes N°2 année 2000.

Norbert REBMANN Les Pachypodium de Madagascar
Revue succulentes N°3 et Special année 2004.

Denis MERTZ Pachypodium brevicaule
Far Est Cactus année 2013

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

pincettes (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 01/03/2001, mise à jour le 07/04/2023.


Fiches de botanistes :

image disponible Baker, John Gilbert

Fiche du genre :

image disponible Pachypodium (J.Lindley)

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Pachypodium ambongense Poisson 1924
image disponible Pachypodium bispinosum (L.f.) A.DC 1844
image disponible Pachypodium brevicaule Baker 1886
image disponible Pachypodium decaryi Poisson 1916
image disponible Pachypodium densiflorum Baker 1887
image disponible Pachypodium geayi Costantin & Bois 1907
image disponible Pachypodium lealii Welwitsch 1869
image disponible Pachypodium namaquanum (Wyley ex Harvey) Welwitsch 1869
image disponible Pachypodium rosulatum Baker 1882
image disponible Pachypodium rosulatum ssp. gracilius (H.Perrier) Lüthy 1934
image non disponible Pachypodium saundersii N.E.Brown 1892
image disponible Pachypodium succulentum (Jacquin) Sweet 1830