Pereskia humboldtii Britton & Rose

Description

Arbuste à feuilles faiblement succulentes et racines tubéreuses (ressemblant aux racines de Dahlias).
Arbuste de 2 à 4m de haut (donné pour 6m) aux rameaux dressés puis légèrement retombants, voire rampants, à l'écorce verte puis devenant marron, papyracée et craquelée, s'exfoliant avec l'âge. Epiderme des jeunes rameaux lisses. Racines de stockage charnues et plus ou moins épaisses, prolongées par des racines d'absorption normales.
Feuilles de petite taille, faiblement succulentes, elliptiques ou ovales (1,5-4cm de long pour 1-2,5cm de large dans la nature, mais, en culture, les feuilles peuvent être plus grandes). Pétiole très réduit. Nervure centrale proéminente à l'envers des feuilles.
Aréoles portant des soies, parfois assez longues et 1-4 aiguillons sur les rameaux jeunes, 10 et plus pour les rameaux plus âgés, de longueur variable (1-4cm de long), fins, droits, brun pâle et partant dans toutes les directions.
Floraison diurne en été. Fleurs de petite taille (5-15mm de diamètre), jaune-orangée à rouge, terminales ou latérales, groupées par 2-6.
Fruits globuleux de petite taille (5-7mm de diamètre), pourpres à noirs, sur lesquels persistent des soies et les pièces florales desséchées.
Graines noires et petites.

Culture

Culture de type andin: arrosages réguliers et air pas trop sec en été ; saison hivernale fraîche et sèche marquée au cours de laquelle Pereskia humboldtii peut perdre ses feuilles, voire certains rameaux. Donné comme résistant à –3°C au sec, on évitera cependant de descendre en dessous de 8°C.
Pour une meilleure conservation en hiver, il est possible de maintenir la plante en très légère végétation (sans arroser ou, lorsque la température d'hivernage est vraiment plus élevée (15-25°C) et que les feuilles commencent à faner : très légèrement et épisodiquement).
Du fait des racines succulentes, un mélange terreux bien drainé est indispensable.
La plante peut être maintenue dans des proportions raisonnables par une taille sévère en fin d'automne qui ne devrait pas nuire à la floraison.
Reproduction par semis ou bouturage. Planter les boutures, sans attendre la cicatrisation de la plaie de taille, dans un mélange terreux léger et maintenu humide. Le bouturage dans l'eau est également possible (préférer un récipient opaque et ajouter un peu de charbon de bois dans l'eau).

Étymologie

Pereskia : en l'honneur de l'astronome français Nicolas Claude Fabri de Peiresc (1580-1637).
humboldtii : en l'honneur de l'explorateur et botaniste allemand, Alexandre de Humboldt (1769-1859).

Habitat

Pérou : vallées sèches autour du fleuve Marañón entre 500 et 760m d'altitude.

Anecdotes

Disponible chez Uhlig-Kakteen, www.uhlig-kakteen.com
C.S. Kunth avait antérieurement attribué à cette espèce en 1823 le nom Cactus horridus qui aurait pu avoir priorité. Mais Britton et Rose ont rejeté ce nom d'espèce en raison de l'existence d'un Cactus horridus décrit par Salisbury dés 1796, rendant, depuis cette date, impossible le réemploi de ce nom pour une autre espèce.
Britton et Rose créent à la place le nom Pereskia humboldtii pour cette espèce (Britton & Rose, The Cactaceae, 4: 1—318, 1923).
B.E. Leuenberger confirme ce nouveau nom (Pereskia (Cactaceae) Memoirs of the New-York Botanical Garden. 41: 1—141, 1986), alors que E.F. Anderson a préféré revenir à la dénomination plus ancienne sans expliquer son choix (E.F. Anderson, The Cactus Family, Timber Press, 569, 2001).

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

8°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : moyen.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 4 m. Largeur : 2 m.

Couleur des fleurs

orange

Publications spécialisées

Article en français : B.E. Leuenberger, Les cactées feuillues genre Pereskia en culture, Revue de l'AIAPS «Succulentes» 1996 n°1 et 2.
Ouvrage en anglais : B.E. Leuenberger, Pereskia (Cactaceae), Memoirs of the New-York Botanical Garden. 41: 67 (1986).
Description originale : C.S. Kunth dans Nova Genera et Species Plantarum, 6: 70 (1823) (comme Cactus horridus) (Type : Humboldt & Bonpland 3594, août 1802, Pérou, Jaén de Bracamoros, « in collibus siccis, ad flumen Marañón »).
Reclassement : A.P. De Candolle dans Prodromus Systematis Naturalis Regni Vegetabilis 3: 475 (1828) (comme Pereskia horrida).
Attribution du nom actuel : Britton & Rose, The Cactaceae, 4: 251 (1923).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 21/01/2001, mise à jour le 11/03/2008.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Pereskia horrida
Pereskia horrida


Plus de photos de Pereskia humboldtii avec Google images.

Fiches de botanistes :

image non disponible Britton, Nathaniel Lord
image disponible Rose, Joseph Nelson

Fiche du genre :

image disponible Pereskia (Plumier ex Miller)

Synonymes :

Espèces du même genre :

image non disponible Pereskia aculeata Miller
image non disponible Pereskia aculeata 'godseffiana' (Sander) Leuenberger
image non disponible Pereskia aculeata v. rotundifolia Pfeiffer
image non disponible Pereskia bahiensis Gürke
image disponible Pereskia diaz-romeroana Cárdenas
image disponible Pereskia grandifolia Haworth
image disponible Pereskia grandifolia v. violacea Leuenberger
image disponible Pereskia humboldtii Britton & Rose
image non disponible Pereskia humboldtii v. rauhii (Backeberg) Leuenberger
image non disponible Pereskia x marcanoiana
image non disponible Pereskia nemorosa Rojas Acosta
image non disponible Pereskia sacharosa Grisebach
image disponible Pereskia stenantha F.Ritter
image non disponible Pereskia weberiana K.Schumann




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo