Plumeria rubra Linné

Description

Arbre de 4 à 6m de haut pouvant atteindre jusqu'à 15m. Tronc faiblement succulent, ramifié, non épineux.
Feuilles acuminées glabres allongées non succulentes, mesurant jusqu'à 40cm de long pour 10cm de large, tombant en période de sécheresse.
Nervures des feuilles peu prohéminentes et perpendiculaires à la nervure centrale. Marges non révolutées (pas recourbées nettement vers le bas). Pétiole bien défini.
Fleurs très odorantes, de forme semblable à celle du laurier rose, appartenant à la même famille, à cinq larges pétales soudés à la base. Couleur originale des fleurs rose foncé à gorge jaune mais la palette de couleur disponible va du blanc pur au rouge violacé.
Fruits très allongés doubles réunis à la base. Graines légères et ailées.

Culture

Espèce répandue en culture. Est également à l'origine de nombreux hybrides ou cultivars. La photo de la fiche en représente probablement un.
Culture facile. La plante est connue pour supporter de longues périodes de sécheresse : une plante oubliée sans eau perdra ses feuilles et son tronc se ridera mais la plante reprendra au premier arrosage. Il en est de même pour des tronçons de tige flétris utilisés comme boutures.
Reproduction par bouturage. Semis possible mais peu usité.

Étymologie

Plumeria : en l'honneur de Charles Plumier, botaniste spécialiste des Antilles. Genre créé par Tournefort et repris par Linné. Le nom Plumeria, et non Plumiera, a été retenu car, à l'époque, les botanistes utilisaient le nom latinisé, en l'occurrence « Clarissimo Plumerio ».
rubra : du latin rubius, de couleur rouge, en raison de la couleur des fleurs.

Habitat

Originaire du Mexique mais maintenant répandu dans tous les pays tropicaux.

Anecdotes

Plante fortement toxique.
En raison de sa capacité de régénérescence, symbole d'immortalité, les Aztèques la considéraient comme un arbre sacré et il était interdit sous peine de mort de cueillir ou d'en sentir les fleurs. Ce symbolisme a suivi la plante lors de son introduction dans d'autres pays : ses fleurs sont données en offrande dans les temples bouddhistes ou servent à la confection des colliers d'accueil hawaïens.
Noms vernaculaires : Frangipanier (France), Temple tree (Angleterre, Inde), Cacalojoche (Costa Rica), Cacaloxochilt (Mexique), Lirio rojo (Mexique, Cuba).

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

10°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : généreux.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 15 m. Largeur : 8 m.

Couleur des fleurs

Blanc à rouge

Publications spécialisées

Article en français : Lucile Allorge, Les Frangipaniers, Succulentes n°2 p.23-28 et n°3 p.6-10, 1996.
Publication originale : Linné, Species Plantarum 1: 209-210 (1753).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 19/06/2001.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Plumeria
Plumeria


Plus de photos de Plumeria rubra avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Linné, Carl von

Fiche du genre :

image disponible Plumeria Tournefort ex Linné

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Plumeria rubra Linné




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo