Punotia D.R. Hunt 2011

Publication : Cactaceae Systematics Initiatives 25 : 26 (octobre 2011).
Type : Opuntia lagopus K. Schumann, Gesamtbeschreibung der Kakteen, Nachträg. 151-152 (1903).

Description

Un genre monospécifique pour un petit Opuntia andin d'altitude, formant de larges coussins de plusieurs mètres de diamètre.
Plante vivace formant de larges coussins de 1-4 m de diamètre pouvant atteindre 60 cm de haut, à segments cylindriques pouvant atteindre 45 cm de long et plus, tuberculés, probablement sans rôle photosynthétique, et recouvert de poils jaunes. Feuilles en forme de massue pouvant atteindre 7mm de long, persistantes, presque totalement enfouies dans les poils. Aréoles portant de nombreux poils (trichomes) jaunâtres unisériés (formés d'une seule rangée de cellules, dont très fins) pouvant atteindre 2 cm de long, quelques glochides blanc ou vitreux de 1-1,5 cm de long, cachés et restant généralement coincés dans la toison des poils et généralement 1 épine jaune de 2-2,5 cm de long.
Floraison diurne. Fleurs jaune or, de 1,5-3 cm de long, n'émergeant légèrement des poils qu'à l'anthèse.
Fruit ovoïdes rose pâle, à parois fines, contenant 5-10 graines presque sphériques de 5 mm de diamètre.

Classification

Famille : Cactaceae
Sous-famille : Opuntioideae

Culture

Culture délicate, généralement greffée sur Austrocylindropuntia subulata ou sur des raquettes d'Opuntia rustiques, mais pouvant également être cultivée sur ses propres racines dans un substrat bien drainé. Cette plante d'altitude réussi mieux en respectant un cycle de croissance hivernal, avec une bonne luminosité en hiver et des arrosages d'octobre à avril en respectant une température de 0-10°C, puis une période de repos estivale, à l'extérieur afin d'éviter les trop grosses chaleurs mais à l'abri de la pluie, et en arrosant très légèrement pour ne jamais laisser dessécher ses racines. Dans le cas contraire, la plante peut perdre ses feuilles et avoir beaucoup de mal à repartir. Une ambiance bien aérée est indispensable. Attention aussi en hiver aux coups de gel suivi d'une remontée trop brusque et élevée des températures.
Dans son milieu naturel il gèle peu pendant la période humide, rarement en dessous de -5°C, car les nuages conservent la chaleur du jour. En période sèche il peut faire -10°C, mais sur un cycle de croissance hivernale, cette résistance au froid n'a pas d'intérêt.
Reproduction par semis ou plus facilement en bouturant ou greffant les rejets. La germination est lente, jusqu'à 4 ans, lorsque les graines ne sont pas préalablement scarifiées ou traitées. Le bouturage est possible mais certains vieux clones sont assez rétifs et il faut utiliser des tiges vigoureuses qui ont conservé leurs feuilles.

Étymologie

Punotia : un nom de genre créé sous forme de jeu de mots, anagramme d'Opuntia, mais utilisant comme racine le nom du département (région) péruvien où pousse l'espèce-type, Puno.

Anecdotes

Pour une discussion sur la taxonomie, se reporter à la fiche d'espèce.
Publication originale (D.R. Hunt 2011) :
"PUNOTIA gen. nov.
Punotia
D. Hunt gen. nov., Austrocylindropuntiae et Cumulopuntiae valde affine, habitu egregie, densissime pulviniformi, foliis occultis persistentibus,floribus vix exsertis dissimili. Etym: Anagram of Opuntia, alluding to the name of the department of Peru where it principally occurs. Type: 01756 Opuntia lagopus KSch 1903/GN 151-152. Distr: PE (Puno); also reported from BO (La Paz).
Bo forming dense cushion-like mounds < c. 60 cm x 2 m ø from a single rootstock; seg slender cylindric, 45 cm, allowing especially tight-packed growth, tuberculate, densely hairy, believed to play little or no part in photosynthesis; lv < 7 mm, almost hidden in the hair, persistent, functional; ar with very long uniseriate marginal hairs (trichomes) < c. 2 cm; gl rather sparse, hidden, 1-1.5 cm, slender, white or hyaline, easily detached but retained in the hair; sp usually 1,2-2.5 cm, yellow; fl small, 1.5-3 cm, yellow, buried in the tomentum, except at anthesis; fr ovoid, thin-walled, pale pink; sd c. 5 mm ø."

Répartition géographique

Pérou (Puno), notamment près de Macusani, et Bolivie (La Paz) notamment près de Ulla Ulla, 3800-4700 m d'altitude, ce qui en fait le cactus poussant à la plus haute altitude connue.

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 08/09/2014.


Austrocylindropuntia lagopus
Austrocylindropuntia lagopus


Austrocylindropuntia lagopus
Austrocylindropuntia lagopus


Austrocylindropuntia lagopus & floccosa
Austrocylindropuntia lagopus & floccosa


Austrocylindropuntia lagopus x floccosa
Austrocylindropuntia lagopus x floccosa


Plus de photos de Punotia avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Forsskål, Pehr
image non disponible Hunt, David Richard
image non disponible Kéraudren, Monique
image non disponible L'Héritier de Brutelle, Charles Louis
image disponible Linné, Carl von
image non disponible Redouté, Pierre Joseph

Fiches d'espèces :

image disponible Punotia lagopus (K. Schumann) D.R. Hunt 2011

Fiches de synonymes :

image disponible Opuntia lagopus K. Schumann 1903




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo